Prisonnier de vivre libre
77 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Prisonnier de vivre libre

-

Description

Désespéré de ne plus voir son fils, il décide de l'enlever à sa mère.

Un homme dont le divorce se déroule très mal, aux prises avec un beau-père qui a tout pouvoir et la main mise sur la ville, ne voit plus son fils. Et si l'ultime solution était pour lui d'enlever son enfant ?

Laissez-vous toucher par l'histoire d'un père qui n'a d'autre désir que de voir grandir son enfant.

EXTRAIT

Notre petit Ben avait maintenant quatre ans et cette justice qui brillait de par sa lenteur et de sa faculté à privilégier les gens aux portefeuilles bien garnis me faisait souffrir. Le ressenti d’un enfant avait moins de valeur que celui de l’argent et cela me révoltait. D’une garde alternée convenue au départ, j’en étais arrivé à ne presque plus le voir. Les parents de Joséphine usaient de leur pouvoir pour me faire passer pour un irresponsable, à la santé souffreteuse. Il est vrai que mon cœur était fragile, mais il ne battait pas plus fort à la seule vue de billets posés sur une table. Pour peu que l’on eût la chance d’avoir du sang bleu dans ses veines, tout pouvait s’acheter, même l’avenir d’un jeune garçon.
Aujourd’hui leur combat consistait à ce que je ne visse plus du tout mon petit Ben. Mais j’étais prêt à me battre jusqu’à mon dernier souffle. Rien ni personne ne pouvait m’enlever le droit de voir mon enfant, pas même les Lambardet ! À ce jour, et pour faire bonne figure, dixit mon avocat, je devais quémander le droit de lui rendre visite une fois tous les quinze jours, et ceci sous la surveillance d’une assistance sociale afin de leur prouver que j’avais les capacités physiques et psychologiques de m’occuper de mon fils.

A PROPOS DE L'AUTEUR

Philippe Frot vit à Saint Fargeau près d’Auxerre dans l’Yonne. Il a été entraineur de boxe en parallèle de son métier de boulanger pâtissier. Il a participé à un championnat du monde au Mexique. Il a suivi des études littéraires et est un grand fan de Philippe Djian. Ce roman est son quatrième titre. Après Larguez les Amarres, un roman de road trip, L’optimiste triste, une réflexion psychologique et L’aigle rouge des frères jumeaux dans lequel il se révèle comme le romancier du malheur, il signe ici un véritable plaidoyer pour tous les pères séparés de leurs enfants.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 octobre 2018
Nombre de lectures 0
EAN13 9782378772215
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.