Sanctus

-

Livres
8 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


Au carrefour, il attend depuis des mois le retour de celui qui l’abandonné... une âme sensible en est émue.


« Cracovie pue réellement, surtout l’été. Une odeur de tous les diables. Pas seulement les gaz d’échappement des automobiles souvent mal réglées. Pas seulement les fumées des usines que le vent rabat parfois vers la ville. Il y a aussi l’odeur de la pisse humaine en particulier ; celle des chiens, c’est différent, peut-être parce que les chiens mangent à peu près tous la même chose, chiens de riches ou chiens errants ; surtout les chiens errants, d’ailleurs. »



Tout en sensibilité et en demi-teinte, l’écriture de Manon Torielli, sans aucun pathos, fait merveille dans l’évocation de cette fidélité canine.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 2
EAN13 9791023404807
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0015 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Manon Torielli
Sanctus Nouvelle
Collection Mélanges
Cracoviepue réellement, surtout l’été.odeur de tous les Une diables. Pas seulement les gaz d’échappement des automobiles souvent mal réglées. Pas seulement les fumées des usines que le vent rabat parfois vers la ville. Il y a aussi l’odeur de la pisse humaine, en particulier ; celle des chiens, c’est différent, peut-être parce que les chiens mangent à peu près tous la même chose, chiens de riches ou chiens errants ; surtout les chiens errants, d’ailleurs. La pisse humaine, c’est vraiment beaucoup plus compliqué et très troublant ; c’est comme un mélange de tas de choses hétéroclites et résolument inconciliables : ça va de la nourriture innommable, le plus souvent, en passant par toutes sortes de produits nettement chimiques – qu’un nez comme le mien, entre parenthèses, détecte même dans l’haleine qui leur sort de...