Soustractions
135 pages
Français

Soustractions

-

135 pages
Français

Description

La filiation et les origines, est-ce pareil ? Les difficultés que rencontre Gaëlle pour fonder une famille la ramènent à ces questions qui relèvent du terreau humain. Le voile posé par sa mère sur son histoire l'empêche d'avancer dans sa vie. Sa rencontre avec Younes, jeune migrant clandestin, sera déterminante. Lui aussi est en errance. Il se crée entre eux une connivence tacite. Quelque chose d'essentiel, qui est de l'ordre du vide, mais qui va l'aider à assumer pleinement sa vie de jeune femme.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 avril 2020
Nombre de lectures 0
EAN13 9782806110756
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

9HSMIKG*bafbeb+
Luc Bawin
Soustractions Roman
SousTracTions
D/2020/4910/17
©Academia – L’Harmatan s.a.Grand’Place, 29 B-1348 Louvain-la-Neuve
ISBN : 978-2-8061-0514-1
Tous drois de reproducion, d’adapaion ou de raducion, par quelque procédé que ce soi, réservés pour ous pays sans l’auorisaion de l’édieur ou de ses ayans droi.
www.ediTions-academia.be
Luc Bawin
SousTracTions
Roman
Du même aueur
Les Exodes, roman. Louvain-la-Neuve, Academia, 2016.
«Nous naissons pour ainsi dire provisoirement quelque part. Cest peu à peu que nous comptons en nous le lieu de notre origine. Pour y naitre après coup et chaque jour plus définitivement.» Rainer Maria Rilke
7
La nui se dissipe imidemen lorsque Gaëlle sor du li. Ses geses son lens, précauionneux. Surou ne pas réveiller Tom. Il ne donne cours quà dix heures le jeudi. E sa grasse mainée du jeudi, ces sacré. Elle chausse ses espadrilles, enfile son vieux rico en laine Angora. Tom le déese. Avec les années, les mailles se son disendues, il na plus aucune forme. Mais au réveil, elle adore se lover dans la douceur de ce pull faigué pour prolonger la iédeur de la couee. Gaëlle se dirige sans brui vers la cuisine obscure. Elle me leau à bouillir pour le hé, puis elle saccoude devan la fenêre. Le ciel se eine de quelques opalescences e les éoiles séeignen une à une. Il ne subsise plus quun large croissan de lune pâle qui sculpe la ramure dénudée de lérable e souligne en créneaux le somme des buildings du quarier. La nui a éé froide. La mééo lavai annoncé. Dans limmeuble den face des carrés de lumière jaune apparaissen puis disparaissen our à our. Parfois, des silhouees les raversen elles de furives ombres chinoises. Les voiures saionnées dans la rue son couveres de givre. Les premiers passans se hâen sur les rooirs, ou emmiouflés. Ces la ville qui séveille. Le poêlon commence à chaner e Gaëlle se décide à éclairer la cuisine, passan ainsi du monde du dehors à son pei monde à elle. Elle prépare le hé, fai griller le pain e dispose deux soucoupes e deux asses sur un coin de la able. Ces une vaisselle ébréchée
9
quelle a ramenée de chez ses parens. Si un jour Tom e elle se marien, elle inscrira un service de able sur sa lise de mariage. Pour linsan elle a un faible pour la ligne Bisro mais elle changera peu-êre davis après avoir feuilleé daures caalogues. De oue manière, le mariage, ce nes pas pour demain. Tom nes pas décidé. Son empéramen frondeur reme sysémaiquemen en cause ou ce qui ressemble de près ou de loin à une insiuion. E dailleurs, où rangerai-elle oues les pièces du service? Lapparemen es exigu e larmoire en pin de la cuisine es déjà pleine à craquer. Argumen décisif! Les oass crousillen à souhai. Gaëlle adore le conrase du pain chaud avec la fraicheur du fromage blanc. En fai, elle apprécie le mélange des conraires : chaud-froid, sucré-salé, aigre-doux, croquan-moelleux… Pour Tom e elle, il y a aussi de cela. Tou en savouran son pei-déjeuner, elle allume son smarphone pour se brancher sur lacualié. Elle parcour les ires de la presse. Nouveau wee incendiaire de Trump conre les journalises «ennemis du Peuple: un dernier rappor alarman.». GIEC Tensions au sein du gouvernemen fédéral auour de la quesion migraoire. Le Procureur du Roi dénonce le sous-financemen chronique de la Jusice. Des Diables Rouges éincelans face à la Croaie… À par le foo, pas vraimen de quoi se réjouir… Tom ne dirai pas le conraire. Même que ça le ferai râler! Ces ce monde déboussolé qui la poussé à sengager dans le pari. Elle ouvre lagenda élecronique : icône bleue. Quel es le programme du jour? Une seule cliene ce main : Alice. Ces relax. À quinze heures, rendez-vous chez le gynéco pour examen de conrôle. Déjà beaucoup moins gai.
10