Une colère vieille de vingt ans

-

Livres
250 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Rama et Babacar se sont aimés très tôt d'un amour interdit par leur caste sous le regard bienveillant du vieux militant Moustapha Ndao. Leur idylle et leur progéniture détruites, Babacar s'exile à Taaraba où il vivra un autre amour loin des siens... Vingt ans après, il décide de retourner pour recoller les morceaux de son puzzle de foyer. Réussira-t-il avec le poids encore prégnant du passé ? Ce roman peint une société en conflit entre ses prétentions de grandeur et ses valeurs en crise.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 janvier 2017
Nombre de visites sur la page 49
EAN13 9782140026553
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0127 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Mamadou Mbathie
Une colèrevieille de vingt ans Roman
UNE C OL ÈR E V IE IL L E DE V ING T A NSroman
MA MA DOUMBA T HIEUNE C OL ÈR E V IE IL L E DE V ING T A NSroman
© L ’HA R MA T T A N-SÉ NÉ GA L , 2016 10 V DN, Sicap A mitié3, L otissement C itéPolice, DA K A R http://www.harmattansenegal.com senharmattan@gmail.com senlibrairie@gmail.com ISBN : 978-2-343-10553-6 EA N : 9782343105536
DÉ DIC A C E
À Monsieur Macky Sall, Président de la République, avec qui nous avons partagé nos combats d’étudiants engagés et auprè s de qui nous militons pour un Sénégal É mergent. À ma mè re K hady Ndiaye et à mon pè re feu El Hadj Magatte Mbathie. V ous avez beaucoup enduré pour vos enfants et pour tant d’autres : parents, amis et voisins… J e vous dois énormément !
7
RE ME R C IE ME NT S
À mon maître El Hadj Magatte Cissé… À Monsieur A lioune Sall, A dministrateur de la Fondation « Servir le Sénégal » pour son soutien amical pour la publicati on de ce livre ! À Monsieur le Ministre Diè ne Farba Sarr et à toute son équipe du Ministè re du Renouveau urbain de l’Habitat et du Cadre de V ie. À ces combattants courageux avec qui nous avons fondéla DURK A (Dynamique Unitaire Républicaine de K aolack) puis l e CREM (Cadre des Républicains Engagés pour la réélection de Mack y) : A bdou Diop, Mbaye Sarr, Diouli Ndao, A math Diop, L amine Diallo, Ibrahima Ndiaye, Saloum Diallo, Fadel Ba, A lfa Ndiaye, Souleymane Di allo, Dior Seck, Ibou Ndiaye, Moustapha Sokhna, A blaye Diop, El Hadj Boye, El Hadj A ssane K ébé, A lioune Seck, Ibrahima V oyel, Talla Sock, Thierno Sè ne, Rokhy Thiam, Mbaye Thiam, A bdoulaye Diallo, Saliou Ndiaye, Bada Thiam, A bdoulaye Marone, Souleymane L y, Cheikh Diouf, Ndè ye Ndague Ndiaye, A bdoulaye Diallo, Ismaïla Badiane… À vous tous aussi divers et aussi ressemblants que vous ê tes : « gendarme polyglotte », syndicalistes à l’argumentaire implacable, soldats i ntrépides, compagnons pondérés, la mesure, la démesure, infatigables, fougueux, sérieux, intellectuels, rassembleurs… V ous avez été là depuis le début. V otre courage, votre abnégation et, surtout, votre di scipline de Parti, seront récompensés. D’une maniè re ou d’une autre. À A bdoul A ziz Diop, jeune militant à l’esprit chevilléaux principes. Tu t’es toujours battu pour moi ; je t’en suis reconnaissant. Nos pensées pieuses envers Monsieur Moustapha Dia, militant généreux et fidè le camarade du Président… Seule cette fin tragique a pu t’arracher à ce compagnonnage. Que la terre de Passy te soit légè re ! Et que dire de Madame Fatou Ba, l’infatigable ? Dieu l ’a arrachée à notre affection au moment mê me où, entre les deux tours, on entrevoyait la victoire de Macky Sall. Paix à son âme ! À mes proches collaborateurs : Ousmane Sakho, Pauli ne Ngom, Cheikh Sakho, Tidiane Sock, A stou Diop, Badara Ndiaye, Bineta Sow Djibi Sakho, Mayandé Diaw et tous les autres… V ous avez été les premiers dans toutes mes initiatives. Si les démuni s de nos quartiers ont
9