Chronique du 8 octobre

-

Livres
27 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 janvier 2014
Nombre de visites sur la page 2
EAN13 9782366020779
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0007 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
PETITECHRONIQUEDU8OCTOBRE
Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.
Éditions Chronique
© Éditions Chronique, Paris 2013, pour la présente édition.
L'œuvre présente sur le fichier que vous venez d'ac quérir est protégée par le droit d'auteur.
Toute copie ou utilisation autre que personnelle co nstituera une contrefaçon et sera susceptible d'entraîner des poursuites civiles et p énales.
EAN : 9782366020779
Éditions Chronique Mediatoon Licensing 15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris E-mail :contact@editions-chronique.com Site Internet :http://www.editions-chronique.com
1967 - ASSASSINÉ,LECHESIGNESALÉGENDE
El Churo, Bolivie
Le 8 octobre, le soleil approche du zénith quand le s premières déflagrations trouent l'air épais du canyon El Churo, en Bolivie. Dans la nuit, un paysan a découvert les fantômes fourbus de l'ELN, l'armée de libération ; il était sorti avec un lumignon pour ouvrir la vanne d'une rigole dans son champ de pommes de terr e. Dès l'aube, il a couru donner l'alerte.El zorrost traqué., le renard, surnom donné au Che par les paysans, e Les mortiers et les mitrailleuses de la compagnie B des rangers boliviens, assistés par des conseillers techniques américains et par des ag ents de la CIA. Des rebelles tombent. Le Che, se porte au secours d'un camarade qui a perdu ses lunettes. Une balle le frappe au bas du mollet droit, une autre s e fracasse sur le canon de son fusil. Il vide son arme de poing, entraîne son camarade bless é. Ils se dirigent à l'écart, vers une étroite cheminée rocheuse. Un cri. « Je suis le Che . » La veille, il avait encore stupéfié ses hommes. Pou r briser l'encerclement de l'armée, il s'était pris pour un oiseau et avait attaqué une pa roi en à-pic. Accroché à la moindre aspérité, seule la volonté le retenait à la roche, son souffle rauque l'y collait. Il leur fallut alors effacer d'un bond une noire béance, une creva sse large d'un mètre et demi. En réalité, plus rien ne pouvait être tenté. L'odyssée commencée le 7 novembre 1966 est terminée. Che Guevara est capturé. Le 9 octobre, peu après sa capture, Che Guevara est...