Chronique du 9 octobre

-

Livres
28 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 janvier 2014
Nombre de visites sur la page 1
EAN13 9782366020786
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0007 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
PETITECHRONIQUEDU9OCTOBRE
Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.
Éditions Chronique
© Éditions Chronique, Paris 2013, pour la présente édition.
L'œuvre présente sur le fichier que vous venez d'acquérir est protégée par le droit d'auteur.
Toute copie ou utilisation autre que personnelle constituera une contrefaçon et sera susceptible d'entraîner des poursuites civiles et pénales.
EAN : 9782366020786
Éditions Chronique Mediatoon Licensing 15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris E-mail :contact@editions-chronique.com Site Internet :http://www.editions-chronique.com
1978 - J B ACQUES REL VAINCU PAR LA MALADIE
Bobigny, France
Jacques Brel s’est éteint peu après 3 heures du matin, des suites d’une embolie pulmonaire. Il avait 48 ans. On le croyait en Suisse, on l’avait aperçu en Provence ou en Italie. Ces fausses pistes lui avaient permis d’échapper aux regards indiscrets qu’il redoutait par-dessus tout. Grâce à la vigilance de ses proches, à commencer par Charley Marouani, son imprésario et ami, aucun photographe n’est parvenu à accéder à la chambre 305 de l’hôpital où il avait été admis deux jours plus tôt, à la suite de fortes toux. Un demi-poumon en moins, épuisé, il avait toutefois décidé de ne pas s’avouer vaincu face à la mort. Il est allé jusqu’au bout de ses ultimes forces. En apprenant cette nouvelle, Georges Brassens a déclaré :« je ne crois pas qu’il soit mort. Jamais personne de ceux que j’ai aimés n’est mort. Il sera facile pour moi comme pour ses amis de le faire revivre : il n’y aura qu’à écouter ses chansons ». Selon son voeu, le poète sera inhumé à Hiva, dans le cimetière d’Atuona, au coeur des îles Marquises, où il a passé les dernières années de sa vie. Il se retrouvera ainsi à quelques mètres de la tombe de Paul Gauguin. Né le 8 avril 1929 à Bruxelles, il refuse de succéder à son père, industriel, pour gratter sa guitare et écrire des chansons. Après son mariage, en 1950, il débute au cabaret à Paris. En 1958, il fait un passage remarqué à l'Olympia : son...