Ilkya – Livre II

-

Livres
730 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Et si la cérémonie du cinquantenaire de débarquement en Normandie était le théâtre d'un terrible attentat Entre alliances contre-nature, idéologies et revanche personnelle, plus d'un an de complot contre les puissants de ce monde dans lequel se trouveront mêlés à divers degrés un journaliste, un agent secret et une combattante prête à tout pour sa cause... 6 juin 1944-6 juin 1994: avec ce second tome, André Girod boucle la boucle de sa fresque spectaculaire. Écrit entre 1995 et 1997, ce thriller saisissant s'impose comme un récit prémonitoire de la tragédie du 11 septembre 2001 à New York, plongeant le lecteur au coeur du jeu du chat et de la souris entre les comploteurs et les services de renseignement occidentaux. Un suspense maîtrisé pour une intrigue complexe et brillante.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 12 juillet 2012
Nombre de visites sur la page 215
EAN13 9782748388121
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0146 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Ilkya
Du même auteur
Demain le soleil était noir, Éditions d’Halluin, Paris, 1968
L’ivrogne, Éditions d’Halluin, Paris, 1969
Copeaux de mon enfance, Éditions Debresse, Paris, 1971
Caltecor 5127, Éditions Pensée Universelle, Paris, 1978
Flammes du père inconnu, Éditions Publibook, Paris, 2009
Classe de neige franco-américaine, Éditions Publibook, Paris, 2009
Ilkya, Livre I « Demain le soleil était noir », Éditions Publibook, Paris, 2010
Classe franco-américaine, Éditions Publibook, Paris, 2010
Tourisme de destruction massive, Editions L’Harmattan, Paris, 2011
André Girod Ilkya Livre II – « Morituri te salutant »
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0117673.000.R.P.2012.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2012
Prélude de ce qui se passa le 11 septembre 2001 à New York.
Avant-propos Ce texte est la conclusion du roman « Ilkya » dont la pre-mière partie (« Demain le soleil était noir », chapitres 1 à 23) a déjà été publiée chez le même éditeur en 2010. Dans ce récit qui couvre cinquante ans d’histoire (1944-1994) dans le monde, bien des changements draconiens sont arrivés, transformant le paysage politique, économique, diplo-matique et social à ne plus le reconnaître pour des anciens qui ont connu la première et deuxième guerres mondiales. Mais l’auteur croit parfois que le sort de l’humanité ne tient qu’à un fil et il imagine que, en cette année 1994, cinquante ans après le débarquement, une tournure dramatique des événe-ments historiques aurait pu être possible. L’attentat du 11 septembre 2001 à New York démontre que l’histoire n’est pas figée par la volonté extrême des puissants de ce monde. Il suffit d’une poignée d’hommes déterminés, faisant fi de la vie pour suivre leur foi, pour bouleverser un pays aussi puissant que les Etats-Unis et changer à jamais la face du monde. Si cela s’est déroulé avec une minutie diabolique à New York, cela aurait pu être planifié aussi efficacement au cours de la cérémonie du cinquantenaire de D-Day en Normandie. La cérémonie s’est passée sans incident majeur et les chefs d’état sont rentrée chez eux, croyant que le monde était devenu une zone de tranquillité et de sérénité où prévalaient les valeurs de la démocratie type occidentale. Or l’auteur montre, bien avant New York, qu’un tel attentat était possible et qu’il pouvait être organisé avec une lucidité et une efficacité démoniaques. Ce livre écrit entre 1994 et 1997 aurait pu porté sur l’attentat de New York comme preuve d’une uchronie (l’histoire qui aurait pu être) possible. L’attentat du livre n’a pas eu lieu à Omaha Beach mais prévenait de ce qui allait suivre. Les personnages sont les mêmes et les motifs du 11 septembre étaient déjà bien élaborées dans ce texte.
9