L

L'« Abjuratio regni » - Histoire d'une institution anglaise

-

Français
36 pages

Description

Le mot d’abjuration a pris dans notre langue moderne un sens précis ; il amène dans l’esprit l’idée d’un acte religieux, d’une renonciation solennelle à une doctrine confessionnelle, à un ensemble de dogmes, au moins à une croyance. Mais, si l’on se réfère à l’étymologie, on voit que rien ne justifie cette acception étroite, et qu’abjurer, c’est renoncer par serment à quelque chose, quoi que ce soit. C’est ainsi qu’on l’entendait au moyen âge ; si nos pères disaient déjà : « Abjurer une opinion, une hérésie, » il usaient aussi d’expressions comme celles-ci : « Abjurer le pouvoir, au sens d’abdiquer ; ou abjurer un droit de possession ; ou encore abjurer une terre, une province, un royaume, » comme nous dirions aujourd’hui : « S’exiler, se condamner au bannissement.Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 0
EAN13 9782346103546
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème