Le marquis de Saint-Sozy
240 pages
Français

Le marquis de Saint-Sozy

-

Description

Gentilhomme quercinois de haute naissance, François de Saint-Sozy monte à Versailles pour connaître le rituel des Honneurs de la Cour et se présenter à Louis XV. Il est pris en charge par son oncle Emmanuel de Noailles qui l'introduit dans les salons parisiens. Mais à l'atmosphère frelatée de la cour, il préfère son Quercy natal où il retourne s'installer et fonde une famille. Bâtisseur et mécène, idéaliste et philanthrope, il s'efforce de créer un îlot de prospérité économique et de raffinement.
Lorsque survient la Révolution, il tente avec plusieurs membres de sa famille de lutter contre le vent de l'Histoire. Que parviendra-t-il à sauver de ce qui fut l'oeuvre de sa vie ? L'histoire de cet honnête homme, au sein d'un monde en profonde mutation et qui remet en cause son système de valeurs, n'est pas sans écho dans notre monde contemporain.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 mai 2019
Nombre de lectures 1
EAN13 9782140121692
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

XavierMarie Garcette
Le marquis de SaintSozy Un aristocrate quercinois au Siècle des lumières
Romans historiques e Série XVIII siècle
Le marquis de Saint-Sozy
Romans historiques Cette collection est consacrée à la publication de romans historiques ou de récits historiques romancés concernant toutes les périodes et aires culturelles. Elle est organisée par séries fondées sur la chronologie. GEIST(Gérard),Moi, Jeronimo Lobo ou le voyage extraordinaire e d’un jésuite en Abyssinie auXVIIsiècle, 2019. DUPONT-PIERRART(Nicole),La princesse d’Aigueperse, dame d’honneur d’Anne de Bretagne, 2019. MONNERET(Jean),Le sang des Bourguignons, 2019. PEYRONNET(Aline),Les diables de Porrières. Une enquête du philosophe Gassendi et de son ami,2019. FRIANG(Michèle),Else l’aventureuse ou danse autour d’une duchesse. 1832,2019. DEJONG(Charlotte),Égypte mon amour.Roman inspiré des lettres de Lucie Duff Gordon,2019. DUFOURCQ-CHAPPAZ(Christiane),Tant de guerres, temps de paix. Une histoire bordelaise, 2018. CLERY(Armand),Le sang des Carnutes. Tome 2 : Pour la liberté !, 2018. CLERY(Armand),Le sang des Carnutes. Tome 1 : L’or et le sacrifice, 2018. SIBRA(Michel),L’Indien blanc. Un chapelier breton dans l’ouest sauvage canadien, 2018. DELISSER(Herbert George),La sorcière blanche de Rosehall, 2018. DREZE(Alain),La passion des oblats. Des religieux résistants au couvent de la Brosse-Montceaux. Juillet 1944, 2018. Ces douze derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site http://www.editions-harmattan.fr/
Xavier-MarieGarcette
Lemarquis deSaint-Sozy
Un aristocrate quercinois auSiècle deslumières
© L’Harmattan, 2019 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-17585-0 EAN : 9782343175850
À celle qui, la première, a eu l’idée de venir planter nos racines en Quercy
PROLOGUE
Le carrosse vient de disparaître au bout de l’allée dans un nuage de poussière ensoleillée, et dans le grand salon flotte encore une odeur persistante d’huile de lin. François de Saint-Sozy, debout au milieu de la pièce, ne se lasse pas de contempler le tableau pour lequel il a réussi à convaincre Elisabeth Vigée-Lebrun, qui vient de quitter les lieux, de venir jusqu’à lui. Si loin de Versailles…
La toile est de belle taille, environ deux mètres de long sur un mètre quarante de hauteur. Le fond du tableau laisse deviner, dans une semi-obscurité, les boiseries du salon, refaites deux ans auparavant. Sur la partie droite de la composition, François et son épouse Anne, de trois quarts, sont assis dans des bergères. Madame Vigée-Lebrun a veillé à ce que l’habit cramoisi de François s’harmonise parfaitement avec la somptueuse robe de soie rebrodée, or et bleue, qui met en valeur la fière silhouette d’Anne. Elisabeth a su traduire avec finesse le caractère de chacun dans son attitude : Anne impassible et digne, tourne le visage vers le spectateur mais son regard semble porter au loin, comme si son esprit était ailleurs et qu’elle portait en elle un fond de mélancolie. François se montre assurément plus avenant,
9