Manuel de sociologie politique rwandaise approfondie (Tome 1)

Manuel de sociologie politique rwandaise approfondie (Tome 1)

-

Livres
512 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce premier opus démontre que, par sa genèse, par sa symbologie, par son organisation et son fonctionnement, par ses systèmes de représentation du monde, le Rwanda est un Etat-nation unitaire millénaire. Son épaisseur historique et culturelle est extrêmement vaste. Le Rwanda n'est pas une société multiethnique, et le conflit rwandais est un conflit politique et social endogène concrétisé. En conséquence, cet ouvrage démystifie le modèle colonial. Le colonisateur a saccagé la société rwandaise, ses crimes sont abominables.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 février 2014
Nombre de lectures 9
EAN13 9782336336886
Langue Français
Signaler un abus
Bonaventure Mureme K.
MANUEL DE SOCIOLOGIE POLITIQUE RWANDAISE APPROFONDIE
LE RWANDA : UN ÉTAT-NATION UNITAIRE MILLÉNAIRE Tome 1
Manuel de Sociologie politique rwandaise approfondie (=Intekerezo) TOME 1
BONAVENTURE MUREME K. Manuel de Sociologie politique rwandaise approfondie (=Intekerezo) TOME 1 Le Rwanda : un état-nation unitaire millénaire Suivant le modèle Mgr Alexis Kagame
Nous sommes conscients que quelques scories subsistent dans cet ouvrage. Vu l’utilité du contenu, nous prenons le risque de l’éditer ainsi et comptons sur votre compréhension.
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02156-0 EAN : 9782343021560
Aux aïeuls et aux beaux-aïeuls(Iki gitabo ngituye, Abakurambere),À mon épouse Espérance Mureme Kamparage, Aux membres de ma famille, aux amis et aux copains (Inzu yanjye, abakunzi n’inshuti), Au peuple rwandais (Abanyarwanda), À ses amis : à la famille Levy, et à tous ses amis occidentaux, Je dédie cet ouvrage.
«Ce savant était principalement un prêtre». Professeur Valentin-Yves Mudimbe, (Mudimbe, 1982) « L’Histoirefuture, quand les passions seront pacifiées, reconnaîtra en Mgr Alexis Kagame le maître de la sagesse qui a donné la parole à une Afrique silencieuse ». Abbé Félicien Muvara, (Muvara, 1987) «Si Mgr Alexis Kagame ne s’est pas occupé spécialement de l’inculturation comme problème théologique posé à l’Église du Rwanda, il y a contribué d’une manière indirecte en créant les conditions favorables à sont examen». Mgr Augustin Misago, (Misago, 1987) «Incontestablement, Mgr Alexis Kagame aura marqué la vie culturelle du Rwanda et de l’Afrique. Kagame parti, il aura légué à l’Humanité un héritage culturel colossal. Puisse Alexis Kagame inspirer à jamais nos chercheurs pour que le patrimoine culturel qu’il nous a laissé s’enrichisse de jour en jour et soit une vraie base de développement du Rwanda et de l’Afrique». Ministre Charles Nkurunziza, (Nkurunziza, 1987)«Il a été reproché à Mgr Alexis Kagame de ne pas publier ses sources et d’en user avec égoïsme et avarice. Je ne partage pas ce reproche, d’autant plus que Kagame s’est toujours refusé d’être un simple collectionneur, rôle dans lequel 1 certains voulaientle confiner. Il a plutôt agi comme un savant soucieux de garder jalousement une matière première patiemment rassemblée et renouvelée dont il avait un projet suivi». Professeur Jean Rumiya, (Rumiya, 1987) «Poetae nascuntur! On naît poète comme on naît génie. Alexis Kagame a tout un ensemble de traits qui lui sont donnés gratuitement et qui ont fait de lui un enfant prodige, un étudiant remarquable que des hommes sages ont aperçu, compris et orienté. Mais il serait simpliste de croire que la nature et la chance suffisent à expliquer cette vie qui force l’admiration. Un américain a dit que les 99 % du génie, c’est la transpiration. Pour qu’on appelle quelqu’un un génie, il faut qu’il ait manifesté ce génie et ait déployé des efforts pour faire apparaître ce génie. Il y a des génies qui s’ignorent ou qu’on ignore. Alexis Kagame fut un travailleur infatigable : un bourreau du travail. Le fait est patent !». Mgr Frédéric Rubwejanga, (Rubwejanga, 1987)
1  MgrAlexis Kagame a eu raison de refuser l’accès à notre base des données aux chercheurs colonialistes ou néo-colonialistes belges. Ils sont de mauvaise foi. Pourquoi est-ce que, eux non plus, ne donnent pas accès aux chercheurs rwandais aux dossiers administratifs des anciens coloniaux belges au Rwanda? Ils cachent quoi? C’est la Belgique qui a colonisé le Rwanda. Ce n’est pas l’inverse. Nous, on n’a rien à leur expliquer.