Odyssée d'un maquisard

-

Livres
380 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Entre le document historique et la fiction, "Odyssée d’un maquisard" de Bessenouci El-Ghaouti propose d’une part un récit concentré sur une famille algérienne résistante durant la guerre d’indépendance, et d’autre part un exposé sur les évènements meurtriers qui ont jalonné le conflit entre les militaires français et les populations locales. Livre percutant, ce roman n’hésite pas à s’épancher sur les exactions de la "main rouge" française et redit à quel point il est important de commémorer le souvenir de ces "maquisards", martyrs d’une cause juste. Fort de la double expérience d’un ancien résistant algérien et d’un essayiste confirmé, l’"Odyssée d’un maquisard" se singularise par l’attrait d’un style raffiné congruent à une narration enrichie par sa volonté de se présenter comme un document historique. Qu’il soit question du devoir de mémoire ou d’une critique acide des actes commis par l’armée française, ce roman sublime l’horreur du quotidien et nourrit de sa virulence la nécessaire repentance dont doit faire preuve toute civilisation à la politique hégémonique.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 15
EAN13 9782748351880
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0098 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Odyssée d’un maquisard
El-Ghaouti Bessenouci Odyssée d’un maquisard
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0114319.000.R.P.2009.030.40000 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2010
Quel que soit le sujet abordé, il est invariablement traité en fonction de l’usage que l’homme peut en faire pour une meilleure compréhension de lui-même et une meilleure conduite de sa vie.
Préface S’il est des souvenirs qui demeurent impérissables dans la mémoire d’un peuple, il en est d’autres qui s’émoussent au fil des temps. Presque cinquante ans, déjà, nous sépa-rent de ce premier novembre 1954, qui inscrivit en lettres de feu le déclenchement de la guerre de libération natio-nale. Pourtant, des espaces entiers de cette période, confirmée comme décisive dans les annales de l’Algérie contemporaine, demeurent encore dans l’ombre. Cette déficience, plus ou moins patente selon les intervalles scrutés, est ressentie par tous ceux qui s’intéressent à l’histoire de cette guerre, si proche mais combien loin-taine. La présente publication se veut donc un essai sur cette période faite de grandeur et de sacrifices. Elle est le fruit d’une rencontre adventice de deux esprits que l’amour de la patrie rapproche inévitablement. Certes, leurs expérien-ces de l’histoire ont emprunté des chemins différents, mais elles restent, sans dénier, très complémentaires. Le pre-mier a croisé l’évènement en vivant l’épopée fabuleuse de la libération. Quant à l’autre, plus jeune, il l’a connu par le récit, la tradition et l’étude séide. Sans doute, la mémoire devient-elle, ici, l’auxiliaire avisé et fidèle de la prospection didactique. D’ailleurs, le récit historique n’en trouvera qu’avantage à puiser dans des sources authentiques, quelque peu égotistes peut-être, mais plutôt précises des faits. Il s’alléguera de documents
9
irréfutables et, incontestablement, trouvera sa place dans cette grande histoire de la nation algérienne. Ce livre, résultat de la collaboration entre un ancien soldat et un essayiste, se pose ainsi à l’intersection de la mémoire et de la recherche documentaire. Il peut se saisir comme la chronique d’un mémorial de combattant qui fut lui-même acteur de la guerre – mais encore comme une contribution à l’histoire d’une phase importante de l’Algérie moderne. De l’approfondissement de celle-ci pour peu qu’on lui reconnaisse une place – nous gagnerions à tirer quelques enseignements. La guerre de libération algérienne reste, certainement, pleine de leçons à qui sait les rechercher. Ce truisme est tout aussi vrai pour les générations actuelles que pour cel-les à venir. Il faut se lancer dans la prospection de cette histoire comme le crawleur dans la mer. De même que les ondes ténébreuses, frivoles ou angoissantes se déroulent dissemblables mais évoquant toujours le flot dont elles dépendent, de même que les multiples épisodes de la guerre, tantôt fortunés tantôt malheureux, sont-ils une suite de vagues toutes distinctes l’une de l’autre mais qui, toutes, font entendre la voix profonde d’une nature ré-demptrice. Un peuple mûr ne doit pas craindre les enseignements de l’histoire mais se doit de les assimiler. C’est dans ce cadre, et seulement celui-là, que se justi-fie la publication de cet essai et qu’il y trouve sa mission. L’opportunité en est venue d’une correspondance que mon ami, Hadj, m’a présentée un jour et dont son frère défunt Hamid était l’auteur. La simplicité du sujet, même si j’ai dû très souvent faire l’effort d’en déchiffrer le sens, m’a encouragé à le lire avec un grand intérêt. J’y ai perçu l’esquisse d’un hymne incantatoire d’un jeune algérien en l’honneur du passé glorieux de sa famille.
10