Rwanda : une ère nouvelle (nouvelle édition)

Rwanda : une ère nouvelle (nouvelle édition)

-

Français
119 pages

Description

Plus qu'une tragédie majeure de l'histoire d'un pays, le génocide rwandais est une tragédie majeure de toute l'humanité. La mémoire et la reconstruction sont indissociables et fondamentales pour toutes nos civilisations. Cette nouvelle édition est encore plus d'actualité et pose la question de la transmission de la mémoire, indispensable à la reconstruction. il s'agit de transmettre aux nouvelles générations et aux générations futures les témoignages, l'histoire, la mémoire afin de permettre l'évolution de notre humanité.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 03 mars 2020
Nombre de lectures 1
EAN13 9782140144349
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
La mémoire est plus que jamais indispensable afin que le
afin de permettre l’évolution de notre humanité.
Etudes africaines
Série Histoire
Brice P
Rwanda : une ère nouvelle Comprendre le travail de reconnaissance
Nouvelle édition
5:$1'$  81( Ê5( 1289(//(
&RPSUHQGUH OH WUDYDLO GH UHFRQQDLVVDQFH
&ROOHFWLRQ © eWXGHV DIULFDLQHV ª dirigée par Denis Pryen et son équipe )RUWH GH SOXV GH PLOOH WLWUHV SXEOLpV j FH MRXU OD FROOHFWLRQ © eWXGHV DIULFDLQHV ª IDLW SHDX QHXYH (OOH SUpVHQWHUD WRXMRXUV OHV HVVDLV JpQpUDX[ TXL RQW IDLW VRQ VXFFqV PDLV VH GpFOLQHUD GpVRUPDLV pJD OHPHQW SDU VpULHV WKpPDWLTXHV  GURLW pFRQRPLH SROLWLTXH VRFLROR JLH HWF 'HUQLqUHV SDUXWLRQV +RO\ +2/(18 0$1*(1'$Kinshasa. Urbanisation et enjeux écologiques durables  -HDQ&ODXGH (/281'28ton développement en ques-Afrique : tion  %RXUHwPD 1LNLHPD 28e'5$2*2Sociologie des violences contre l’État au Burkina Faso. Question nationale et identités  -HDQ)HUQDQG %e',$, Lumières postcoloniales, Pour un nouvel esprit critique littéraire en Afrique francophone  6LPRQ 1*212 GLU La communication de l’État en Afrique. Discours, ressorts et positionnements  0DUWLQ )RUWXQp 08.(1'-, 0%$1'$.8/8L’éthique de l’enseignant. Le contexte de la République démocratique du Con-go, -HDQ&pOHVWLQ ('-$1*8eUrgence climatique et développement en Afrique. Les médias en première ligne  -HDQ&pOHVWLQ ('-$1*8eJeunes d’Afrique, jeunes du monde. Les combats de tous les espoirs  &\ULOOH 0%,$*$Diaspora et système diasporique. Moteur de développement du Cameroun  1DNSDQH /$%$17(La Compagnie togolaise des mines du Bénin (CTMB) et l’exploitation des phosphates du Togo (1954-1974)  3LHUUH 028.2.2 0%21-2: La marche vers laLe Ghana démocratie  3LHUUH 028.2.2 0%21-2Armée, pouvoir et démocratie en Afrique : l’exemple du Nigéria  2GLORQ 2%$0,Le contentieux électoral au Congo 
%ULFH 325($8
5:$1'$  81( Ê5( 1289(//(
&RPSUHQGUH OH WUDYDLO GH UHFRQQDLVVDQFH
Nouvelle édition
'X PrPH DXWHXU Extension de la théorie de la reconnaissance, l’exemple du génocide rwandais /¶+DUPDWWDQ 3DULV  Rwanda : une ère nouvelle, comprendre le travail de reconnaissance /¶+DUPDWWDQ 3DULV  Prévention du génocide, l’enseignement du Rwanda /¶+DUPDWWDQ 3DULV  Rwanda et reconnaissance du génocide /¶+DUPDWWDQ 3DULV  L’action de la CEDEAO, régionalisme et prévention des conflits en Afrique /¶+DUPDWWDQ 3DULV  3KLORVRSKLH ± +LVWRLUH GHV VFLHQFHV De Pierre-Joseph Van Beneden à l’écologie et la médecine contemporaines : l’histoire du commensalisme (GLWLRQV 95,1 3DULV  Sartre, l’ambassadeur (GLWLRQV % 3RUHDX /\RQ  Simondon, philosophe du vivant ? (GLWLRQV % 3RUHDX /\RQ  Esprit critique (GLWLRQV % 3RUHDX /\RQ  7KpkWUH Générations d’après (GLWLRQV % 3RUHDX /\RQ  Les héritiers du Moyen-Chari(GLWLRQV % 3RUHDX /\RQ  UH ‹  pGLWLRQ /¶+DUPDWWDQ ‹ /¶+DUPDWWDQ   UXH GH O¶(FROH3RO\WHFKQLTXH  3DULV KWWSZZZHGLWLRQVKDUPDWWDQIU ,6%1   ($1  
6RPPDLUH 3UpIDFH GH OD GHX[LqPH pGLWLRQ   $YDQWSURSRV   ,QWURGXFWLRQ  3DUWLH   / HQMHX PpPRULHO HW OHV OLHX[ GH PpPRLUH RX OD UHFRQQDLVVDQFH © VSDWLDOH ª GX JpQRFLGH   3DUWLH   OD WHPSRUDOLWp GH OD UHFRQQDLVVDQFH GX JpQRFLGH UZDQGDLV  3DUWLH   DXGHOj GH OD PpPRLUH GX JpQRFLGH OD UHFRQVWUXFWLRQ GX 5ZDQGD   &RQFOXVLRQ   %LEOLRJUDSKLH  7DEOH GHV PDWLqUHV  

3UpIDFH GH OD GHX[LqPH pGLWLRQ &HW RXYUDJH HVW OD GHX[LqPH pGLWLRQ GH O RXYUDJH SXEOLp ILQ  ± GpEXW  LQWLWXOpRwanda : une ère nouvelle./RUV GH FHWWH SUHPLqUH pGLWLRQ GH PXOWLSOHV pYpQHPHQWV RQW HX OLHX OD PrPH DQQpH PDUTXDQW DLQVL XQ WRXUQDQW QRQ VHXOHPHQW GDQV OD UHFRQVWUXFWLRQ GX 5ZDQGD PDLV pJDOH PHQW GDQV OD SUpVHUYDWLRQ GH OD PpPRLUH GX SD\V /HV VWLJPDWHV GX JpQRFLGH GH  VRQW WRXMRXUV SUpVHQWV XQH JpQpUDWLRQ DSUqV &HWWH QRXYHOOH JpQpUDWLRQ ELHQ TXH Q D\DQW SDV GLUHFWHPHQW YpFX FH WUDXPDWLVPH GH O KXPDQLWp GRLW SRXYRLU VH FRQVWUXLUH VL FH Q HVW VHre-construire DYHF OD PpPRLUH GX JpQRFLGH (Q  OD UpFRQFLOLDWLRQ HVW SURFODPpH RXYHUWHPHQW DIILFKpH VXU G LPPHQVHV SDQFDUWHV (Q  OH FLQTXDQWHQDLUH GH O LQGpSHQGDQFH HVW IrWp HQ JUDQGH SRPSH (QILQ HQ  OH 7ULEXQDO SpQDO LQWHUQD WLRQDO SRXU OH 5ZDQGD 73,5 UHQG VRQ GHUQLHU MXJHPHQW ODLVVDQW HQVXLWH OD &KDPEUH G DSSHO SXLV OH 0pFDQLVPH SRXU OHV WULEXQDX[ SpQDX[ LQWHUQDWLRQDX[ GLW DXVVL 0pFDQLVPH RX 073, HQWUHU HQ MHX &H 0pFDQLVPH D SRXU EXW GH SUpVHUYHU OHV WUDYDX[ HIIHFWXpV SDU OHV WULEXQDX[ SpQDX[ LQWHUQDWLRQDX[ SRXU OH 5ZDQGD HW SRXU O H[<RXJRVODYLH  ,O V DJLW GRQF ELHQ G XQ WRXUQDQW &HWWH GHX[LqPH pGLWLRQ HVW GHYHQXH QpFHVVDLUH SRXU UHPHWWUH HQ OXPLqUH O pWDSH LQGLVSHQVDEOH DX VHLQ GH ODTXHOOH QRXV QRXV WURXYRQV DFWXHOOHPHQW &HWWH pWDSH HVW FHOOH GH OD WUDQVLWLRQ HQWUH OH WHPSV MXGLFLDLUHMXULGLTXH HW OH WHPSV KLVWRULTXH /H WHPSV MXGLFLDLUH Q HVW SDV HQFRUH WRXW j IDLW WHUPLQp ± OHV JpQRFLGDLUHV SHXYHQW rWUH MXJpV VDQV OLPLWDWLRQ GH WHPSV ± OH WHPSV KLVWRULTXH TXDQW j OXL GpEXWH ± OD Pp PRLUH HVW WRXMRXUV SUpJQDQWH SRXU DXWDQW OH UHQRXYHOOHPHQW GHV JpQpUDWLRQV GRLW SHUPHWWUH GH TXHVWLRQQHU FHWWH PLVH HQ SODFH LQGLVSHQVDEOH &HWWH GHX[LqPH pGLWLRQ PHW HQ DYDQW OHV FRQFHSWV GHMémoire et reconstruction /D

PpPRLUH HVW SOXV TXH MDPDLV LQGLVSHQVDEOH DILQ TXH OH JpQRFLGH QH SXLVVH MDPDLV VH UHSURGXLUH /D UHFRQVWUXFWLRQ HVW OH V\PEROH G XQH UHQDLVVDQFH VLQJXOLqUH 3OXV TX XQH WUDJpGLH PDMHXUH GH O KLVWRLUH G XQ SD\V OH JpQRFLGH UZDQGDLV HVW XQH WUDJpGLH PDMHXUH GH WRXWH O KXPDQLWp /D PpPRLUH HW OD UHFRQVWUXFWLRQ VRQW LQGLVVRFLDEOHV HW IRQGDPHQWDOHV SRXU WRXWHV QRV FLYLOLVDWLRQV