Survivances de la culture égypto-nubienne chez les Bantu

Survivances de la culture égypto-nubienne chez les Bantu

-

Français
244 pages

Description

" Approfondir l'approche scientifique du continuum culturel entre l'Égypte pharaonique et l'Afrique noire moderne, tel est l'objectif de cet ouvrage, une retombée des recherches académiques de son auteur, lequel considère qu'en dépit de la rareté des sources écrites susceptibles de démontrer ce continuum chez les Bantu, d'autres sources pertinentes, relevant de l'anthropologie culturelle des sociétés actuelles, à l'instar de l'étude des cosmogonies, des mythes historiques, des principes et institutions de la gouvernance, de la gestion royale du pouvoir et des regalia, peuvent pallier les premières." (extrait de la préface de Pierre Oum Ndigi)

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 13 novembre 2019
Nombre de lectures 1
EAN13 9782140135040
Langue Français
Poids de l'ouvrage 6 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
« Approfondir l’approche scientifique du continuum culturel entre l’Égypte pharaonique et l’Afrique noire moderne, tel est l’objectif de cet ouvrage, une retombée des recherches académiques de son auteur, lequel considère qu’en dépit de la rareté des sources écrites susceptibles de démontrer ce continuum chez les Bantu, d’autres sources pertinentes, relevant de l’anthropologie culturelle des sociétés actuelles, à l’instar de l’étude des cosmogonies, des mythes historiques, des principes et institutions de la gouvernance, de la gestion royale du pouvoir et des , peuvent pallier les premières. Alain Roger Pegha se montre fidèle à l’orientation des enseignements de ses maîtres et se hisse à la hauteur des défis de la renaissance africaine véritable. C’est avec un réel plaisir que j’invite les Africains et tous ceux qui rêvent d’un nouveau système du monde […] à lire cet ouvrage auquel je souhaite beaucoup de succès.» Extrait de la préface de Pierre Oum Ndigi
de plusieurs communications et ouvrages scientifiques, il est membre du Réseau
En couverture : DEZALB / Pixabay.
Etudes africaines
Série Histoire
Alain Roger P
Survivances de la culture égyptonubienne chez les Bantu Essai sur les fondements pharaoniques de la renaissance africaine
Préface de Pierre Oum Ndigi
SURVIVANCES DE LA CULTURE ÉGYPTO-NUBIENNE CHEZ LES BANTU
Essai sur les fondements pharaoniques de la renaissance africaine
Collection « Études africaines »
dirigée par Denis Pryen et son équipe Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions
Georges DUPRÉ,Koto, l’égalité nécessaire, Savoir et pouvoir dans une société clanique, Les Nzèbi du Congo et du Gabon, 2019. Arthur VIDO,Biographie du roi Kpengla du Danhomè,2019 Claude IGUMA WAKENGE,Stade coltan, Extraction minière artisanale, réformes et changement social à l’est de la République démocratique du Congo,2019. Phidias AHADISENGEMILEMBA,États de l’État en Afrique, Des déficiences fonctionnelles aux perspectives d’un horizon possible, 2019. Nestor Kobenan TAN,L’Église au défi des identités, Pastorale de l’interculturalité en Côte d’Ivoire, 2019. Gervais MUBERANKIKO,La protection du locataire-gérant en droit OHADA, Nouvelle édition, 2019. Mamadou Diarafa DIALLO,L’hygiène en milieu de soins au Mali,Entre représentations, normes et pratiques,2019.Galedi NZEY,La formation des professeurs du second degré au Gabon (1971-2010), 2019. Olivier FANDJIP,Le temps dans le contentieux administratif en droit français et des États d’Afrique francophone, 2019. Olivier FANDJIP,Les mutations récentes de la justice administrative en Afrique francophone. Étude critique à partir du modèle camerounais, 2019. Placide MALUNG’MPER AKPANABI,L’éducation aux valeurs chez les Ding orientaux en RDC,De 1885 à nos jours, tome 1, 2 et 3, 2019.Jérôme TOUNG-NZUE,Réalités du pouvoir au Gabon et fondements du blocage sociopolitique, 2019. NIAMKEY-KOFFI,Révolution et liberté, 2019. Maurel Sosthène ONOMO ETABA,Coopération internationale et terrorisme en Afrique, L’expérience africaine du droit de poursuite terrestre,2019. Jean OTEMIKONGO MANDEFU YAHISULE,La gouvernance universitaire au Congo-Kinshasa, 2019. Emmanuel KASONGO MUNGONGO,La gouvernance des entités territoriales décentralisées,Défis et enjeux de la gestion des finances publiques communales à Kinshasa,2019.
AlainRoger PEGHA
SURVIVANCES DE LA CULTURE ÉGYPTO-NUBIENNE CHEZ LESBANTU
Essai sur les fondements pharaoniques de la renaissance africaine
Préfacede PierreOum Ndigi
Du même auteur
Les pays émergents, l’Afrique et le leitmotiv de l’émergence, Paris, Editlivre, 2015. Rudolf Duala manga Bell : quel legs à la postérité, collection de livres de poche des Éditions Cheikh Anta Diop, Caytou-1923/N°1. 2017
© L’Harmattan, 2019 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-18444-9 EAN : 9782343184449
A Sundy Ngo Yengue Maria Qui a traversé avec assurance le Noun Pour une autre vie dans un bain de lumière, Celle que donne Rê.
Remerciements
Au moment de livrer au public cette contribution scientifique, comment ne pas réserver une place de choix à certaines personnes qui m’ont accompagné dans mon parcours universitaire depuis de nombreuses années. En signe de reconnaissance et d’affection, qu’il me soit permis d’exprimer une pensée envers un homme, initié de l’ordre traditionnel africain basaa, le Mbog. Mbombog Nkoth Bisseck, navigant sur les eaux de l’Océan primordial à travers sa barque solaire, il s’en est allé pour sa rencontre éternelle avec Osiris pour une autre vie après la vie. Tout au long de son passage terrestre,Maât,la valeur, comme il aimait la définir était au centre de toutes ses actions de vie. Il en avait fait la condition de toute performance appréciable et durable, sans laquelle il n’est ni de grands hommes encore moins de grandes civilisations. « Rite et symbole sont la mémoire de la connaissance de l’univers tout entier », aimait-il nous répéter.
Le Professeur Fabien Kange Ewane est à l’origine de ma formation d’égyptologue. C’est lui qui a dispensé pour la première fois en 1976, un cours d’égyptologie à l’université de Yaoundé. Il a su nous transmettre les bases fondamentales de la science égyptologique avec tout l’enthousiasme nécessaire. Il a inculqué en nous les véritables valeurs de travail, nous a fait connaître l’Égypte pharaonique telle qu’elle a existé environ 3 000 ans avant J.-C., ainsi que l’importance de l’égyptologie pour la connaissance véritable de l’histoire africaine en particulier et de l’humanité en général.
À travers l’Académie SCAT-CERVA de Yaoundé toujours sous sa coordination, j’ai pu bénéficier d’une formation complémentaire en égyptologie. C’est à partir de là que je me suis imprégné profondément de la pensée de l’Égypte des pharaons, que je l’ai comprise et admise comme la marque d’une intelligence supérieure et d’une sensibilité profonde de la part des Égyptiens anciens. La divinité est présente partout, ce qui la fait apparaître sous de multiples facettes, empêtrée dans des conceptions et formules apparemment polythéistes, pourtant fondement de base d’une théologie unitaire. Je tiens vivement à présenter toute ma gratitude à tous les encadreurs associés et invités qui ont apporté une contribution mémorable au sein de cette structure pour la découverte et la connaissance de la brillante civilisation pharaonique qui, de par le raffinement de son art, continue de susciter l’admiration des modernes.
C’est également dans le cadre de cette Académie d’égyptologie que je fais la connaissance de Pierre Oum Ndigi, puis, bien après, à l’Université de Yaoundé I. J’étais à ce moment-là loin de m’imaginer que je rencontrais celui qui allait devenir l’un de mes « maîtres » au sens antique du terme. La grandeur et la splendeur du Double pays, l’apport de l’égyptologie dans la connaissance des antiquités égypto-nubiennes pour la renaissance de
9