En panne

-

Livres
28 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description



Le coup de la panne peut être mortel. C’est que la dépanneuse a une bien curieuse manière de concevoir le dépannage.



Le trait de Josselin Billard s’accorde parfaitement à l’écriture suggestive de Jérémy Bouquin. L’atmosphère nocturne, faite de froidure et de mystère, est excellemment rendue par le jeu des ombres et de l’ancrage noir et bleu. Avec La panne, la collection Graphique de SKA s’enrichit d’un opus exceptionnel.






Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 7
EAN13 9791023405552
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Une panne.
Pas une panne sèche idiote, pas la batterie à plat, non quelque chose de plus grave. Ma voiture s’est mise à faire un bruit étrange. Gen re une toux d’asthmatique grasse, proche de la pneumonie carabinée. Puis, la mécaniqu e a lâché d’un coup, elle a brouté avant de complètement s’éteindre sur le bord de la route enneigée.
Plus rien.
Pas un souffle de vie. Le désert, le silence. Merde!
Paumé.
Une petite départementale, droite, longiligne, tiré e entre deux bourgades. Une tempête. Pas d’horizon, juste un ciel gris pâle, ce lui d’une nuit sans lune, un paysage blanc, à perte de vue. Une vraie purée de pois, pre sque une tempête de neige.
La galère. J’ai commencé par chercher mon téléphone portable, pour prévenir ma femme. Pas de réseau. L’écran à cristaux liquides, quasiment inerte, glac é, ne répond pas. Je suis sorti, j’ai remonté la route un instant à la recherche d’un meilleur endro it pour capter.
Comme un idiot, les bras en l’air, le nez collé à m on écran tactile. J’ai cherché. Rien. Pire!Quasiment plus de batterie!Journée de merde!
Perdu.
Je cherche durant un moment à me repérer. des arbre s, des toits, un pylône, un château d’eau peut-être ?
Rien.
Impossible de savoir où je suis.
Bloqué.
Je retourne dans ma voiture, j’attends un moment Je tente de redémarrer, tente de réanimer le moteur, au moins pour me réchauffer. Le tableau de bord ne réagit pas. Ni radio, ni lumière. Pas de signal, pas de soubres aut, pas d’espoir. Ma vieille Seat ne bronche pas.
Je m’acharne pourtant, je cogne le volant comme un dingue, comme pour la ramener à la vie, je pompe sur la pédale d’embrayage, je se coue le levier de vitesses. J’invoque même un pseudo-dieu futile de la mécaniqu e!Rien. Ni ronchonnement, ni toux grasse et noire, ni râle, cette saloperie de c aisse ne veut rien savoir.
Je n’arrive même pas à lancer mes feux de détresse!Impossible de me signaler!
Je m’acharne, je sors de l’habitacle, j’ouvre le mo teur, pas de lampe-torche. J’y vais à l’aveugle. Je tords des tuyaux, tâte les plaques de plastique, tapote des bouts de métal, fouille les entrailles, à la recherche d’une fuite, d’un câble débranché. Je ressors des mains pleines de cambouis.
Je suis résigné. C’est stupide. Je n’ai aucune conn aissance en mécanique.
Idiot.
Quoi faire ?
Il...