Supernovae quasar II

-

Livres
66 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Il dirige son sceptre vers l'autel et appuie sur le pommeau de celui-ci. Une énergie émane de ce dernier et alors apparaît un écran flottant au-dessus de l'autel. On y reconnaît les démons tels que ceux qui ont attaqué Nastazia. Ils semblent occupés à préparer une nouvelle attaque, on peut voir qu'ils sont des ombres, qu'ils se densifient et apparaissent sous des formes hideuses. Puis, apparaissent autour d'eux des marabouts qui les contrôlent et leur permettent d'accéder à leurs plans de vie, c'est-à-dire la surface de la planète bleue. On peut voir des marabouts priant les démons et leur offrant des sacrifices. Soudain, l'écran disparaît. Le grand patriarche reprend alors la parole: Je jure, moi, Sanat Kumara, de ne point permettre que ces entités démoniaques ne prolifèrent parmi les membres de l'Hiram. Que les seigneurs des Hirams m'en soient témoins."" Plongeant à la fois dans la science-fiction et les traditions hermétiques, Dimitri Cortana signe avec "Supernovae quasar II" une oeuvre romanesque qui concilie actions, luttes, fantastique et spiritualité. Mettant en scène un ordre des Hirams assailli par des hordes menaçantes prêtes à tout, ce volume nous entraîne, en compagnie de Nastazia, Clifford ou Reylan, au coeur de l'imaginaire débridé et fascinant de son auteur.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 03 juillet 2014
Nombre de lectures 53
EAN13 9782342024890
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0052€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Supernovae Quasar II
Du même auteur
Forever young, 2013
Supernova quasar, 2003
Dimitri Cortana Supernovae Quasar II The curse of Cham
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0119592.000.R.P.2014.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2014
Sons of Cham with Behemoth
Dans la salle des congrès, un bruit strident provient de loin. Simultanément, le grand maître délivre son ensei-gnement : — Ensuite en tant que ministre délégué par l’Hiram, le chevalier ayant les attributs de grand maître doit être cons-cient du précieux don de grâce placé entre ses mains, il doit offrir aux apprentis la charité de l’accueil attentif sans être avare de son temps et sans irritation ou froideur dans ses manières. Dans le même temps, il doit transmettre sans variation idéologique l’enseignement authentique en se gardant duprofanas vacum novitates. Des tâches exigean-tes vous attendent et n’oubliez surtout pas qu’il vous est également confié l’éducation à la modération en tout de vos jeunes chevaliers. Le bruit strident devient de plus en plus fort. Le grand maître interrompt alors son enseignement, se place face à un écran flottant dans l’air et dessine un carré, des caractè-res d’un ensemble de mots apparaissent au-dessus de ce carré. (Carré magique.) Puis, ce carré se partage en neuf carrés imbriqués dans le plus grand. Le grand maître inscrit alors des lettres dans chacune d’elle. Le bruit strident est devenu presque insup-portable pour tous ceux qui sont présents autour de lui. Une des lettres placées dans le carré se met à disparaître. Le grand maître prononce alors une formule magique en langue des Hirams : « Montre-toi à moi ! » Apparaît alors, comme venue d’une autre dimension, une faille spatio-temporelle. Le grand maître tend le bras et est aspiré. Il se retrouve sur des rochers face à l’océan où se dressent deux colonnes, probablement celles
9
d’Héraclès devant Gibraltar sur l’île Spartel, ce qu’indique d’ailleurs une boussole qu’il a fait surgir de son sceptre. Apparaît alors, comme venus du fin fond de l’océan, des êtres mythiques, des ondines fredonnant une chanson dont les échos deviennent stridents à travers la planète. Sur l’île Spartel, le grand maître les salue en signant d’une mudra, puis dit : — Ondine, princesse du monde des eaux, venez à moi, sans essayer de me séduire. Que mon ami Poséidon, par son trident, me soit témoin. Moi, l’intemporel, je vous invite à une palabre. L’une d’entre elles se présente à Johan de Tritémius en utilisant la langue des neptuniens : — Je suis l’ondine Estrellia, nous célébrons l’alliance entre Poséidon et les chevaliers. Le grand maître, répondant aussi dans cette langue, demande : — Pourrions-nous faire usage de la langue des Hi-rams ? — Si cela vous convient, qu’il en soit ainsi ! répond Es-trellia. Voilà, nous savons que les portes de perception sont désormais ouvertes pour mille ans et c’est d’ailleurs pour cela que nous célébrons Neptune. Il est notre père vibratoire et même si mon karma est celui de Rahab, je me dois de garder un immuable contact avec lui et cela pour ma postérité. — Est-ce là la raison des chants ? demande le grand maître. — Oui, Johan ! s’exclame Estrellia. Dans la salle de cours des Hirams junior, Reylan et Clifford, tous deux assis au centre d’une sphère avec des élèves apprentis, visionnent une projection holographique de la trilogie des filmsMatrix. Mais aussi toutes les études qui ont été faites dessus. Endeavour prend la parole : — Là où les avis divergents, c’est sur le rôle de l’oracle
10