De l'autre côté

-

Français
89 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Quatre murs, trois prisonniers. Ils tournent, tournent comme des bêtes fauves. Leurs mots ne sont là que pour rompre le silence, lourds comme leur peine. Ce silence qui les étouffe. Pour survivre ils inventent leurs souvenirs, leur imaginaire, devient réalité. Ils ont pour gardiens un oeil et un doigt, implacables, cruels. Un être fantomatique apparaîtra de moitié, coincé dans les murs, il n'est ni homme ni femme. Il vient de s'échapper de cette société carcan qui les a condamnés.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 février 2011
Nombre de lectures 11
EAN13 9782296454743
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0062€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
DE L’AUTRE CÔTÉ
© L’Harmattan, 2011 5-7, rue de l’Ecole polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-14013-4 EAN : 9782296140134
Jean-Loup PHILIPPE DE L’AUTRE CÔTÉ
L’Harmattan
Théâtre des 5 Continents Collection dirigée par Kazem Shahryari et Robert Poudérou Dernières parutions 246- José Jorge Letria,Croquemitaine et le rêve, 2010. 245 – Laura FORTI,Thérapie anti-douleur, 2010. 244 – Gabriel ENTCHA EBIA,Djiha, 2010. 243 – Brigitte RÉMER,Bouvard et Pécuchet. Le livre de l'inquiétude, 2010. 242 – Landry-Pascal GOMA,Au coeur du vent, 2010. 241 – Jimmy LOVE,Le dictateur, la princesse et l'opposant, 2010. 240 – Jacques MONDOLONI,Palestine Check Pointsuivi deL'appel des abeilles, 2010. 239 – Yves JAVAULT,Le jeu des 7 familles du théâtre, 2010. 238 – Lulla Alain ILUNGA,Docteur Tanza, 2010. 237 – François LE BOITEUX,Condamné à vie, 2010. 237 – François LE BOITEUX,Le Contrat de Faust, 2010. 236 – François Le BOITEUX,Le Choix de Jehanne, 2010. 235 – François LE BOITEUX,Monségur, 2010. 234 – Jean-Pierre GUÉROT,Les pleins pouvoirs, 2010. 233– Philippe PILATO,Mers,2010. 232– Kazem SHAHRYARI,L’Automne précoce, 2010. 231 – Pierre GROU,Le goinfre, 2009. 230 – Robert POUDÉROU,La trappe, 2009. 229 – Ahmed HAFDI,Cette belle poussière jaune d’Uruk, 2009. 228 – Jaime Salazar SAMPAIO,La Bataille Navale, 2009. 227 – Thierry MICHAËLIAN,La manipulation, 2009. 226 – Jacques MONDOLONI,L’étoffe des femmes, 2009. 225 – Pierre CASSARD,Raguse an 01, 2009. 224 – Hugues BERNARD,Nouvel arrivage, 2009. 223 – Benjamin OPPERT,Entre père et maire, 2009. 222Essindi MINDJA,Le Mvet : La Guerre du fer, 2009. 221 – Nazly SADEGHI,Spenta, 2009. 220 – Danielle DUMAS,Ce héros au sourire si doux, 2009. 219 – Mohamed BOUNOUARA,La Machine à aigrir, 2009. 218 – Thais COUSIGNE,Pêle-mêle de sentiments, 2008.
Depuis toujours, Jean-Loup Philippe a servi la poésie. D’abord comme comédien en créant les pièces de Jean Tardieu, Michel Butor, Marcel Aymé, Roland Dubillard, Jean-Pierre Faye, Jean-Clarence Lambert, Henri Michaux, Roger Caillois, Robert Filliou et bien d’autres. Puis en tant que metteur en scène :23 heures de spectacles expérimentaux de poésie sont présentés à la Biennale de Paris en 1965. La création duDomaine Poétiqueil fut l’un des fondateurs lui permet de dont présenter les œuvres de Robert Filliou, Gherasim Luca, Brion Gysing, Jean-Clarence Lambert… En 1965, à la Vieille Grille, création d’une formule alors entièrement nouvelle, leCafé théâtre – pièces de Robert Filliou, Jean Tardieu etc. Nommé en 1965 à la direction de l’American Center à Paris, il monte de nombreuses pièces d’auteurs nouveaux. Il est aussi au départ du Lucernaire où il présente ses propres textes :Nu et bleu, Marilyn, le Bas et le haut, Les Ils, Prison corps.Il participe au lancement de la Maison de la Poésie de la ville de Paris avec trois spectacles :Les temps du verbede Jean Tardieu,Rencontre Liszt Baudelaire, concert spectacle avec Alain Kremski, etLa nuit remued’Henri Michaux.
Professeur de théâtre à l’École Polytechnique à Saclay, il crée plusieurs spectacles avec ses élèves, entre autres Les femmes pliantesde Pierre Albert Birot. Metteur en scène de deux festivals de Poésie Internationale, il présente en 1987La fin et la manièrede Jean-Pierre Duprey et en 1988Stèles pour l’empereur de Chinede Victor Segalen avec Alain Kremski. En 1991, à l’UNESCO et à la maison d’Amérique Latine, création dePierres qui rêvent d’après l’œuvre de Roger Caillois. 2000 :Le doux appris de l’amour d’Héloïse et Abélard, concert spectacle avec Francisco Orozco. 2004 :Un soir avec monsieur et madame de Sade. Comme auteur, enfin :sa première œuvre dramatique,Le bas et le haut, présentée au théâtre du Lucernaire remporte un grand succès. Elle est suivie, au même théâtre, dePrison corps. En 1972, il adapteL’ombre de DanStig Dagerman de qui fut jouée au Centre Suédois de Paris. Il a écrit une trentaine de pièces dont certaines ont été jouées à Avignon et dans les théâtres parisiens ainsi qu’à France Culture. Vingt-trois livres d’artistes témoignent de sa collaboration, en tant que poète avec les peintres contemporains : Bertini, Corneille, Krassno, Miotte, Ségui, Victor Laks, Cozette de Charmoy, Gaëlle pélachaud, Quentin, Riopelle, Shirley Scharoff, Xénakis, Collage, Guzman, Bellegarde, Laurence Imbert D.
-8 -