Climatisation et ventilation

-

Livres
35 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Contrairement à l’idée reçue, l’air à l’intérieur de nos maisons est souvent plus pollué que l’air extérieur car les sources de pollution y sont nombreuses et certains systèmes inefficaces. Quelles sont alors les solutions pour respirer un air sain ?

La ventilation renouvelle l’air ambiant, évacue l’humidité, les polluants et protège ainsi le bâti. Pour être efficace, elle doit aérer l’ensemble des pièces de la maison et fonctionner en continu pour que l’air ne stagne pas.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 14 octobre 2014
Nombre de visites sur la page 40
EAN13 9782215153900
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0007 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
CLIMATISATION ET VENTILATION
Contrairement à l’idée reçue, l’air à l’intérieur de nos maisons est souvent plus pollué que l’air extérieur car les sources de pollution y sont nombreuses et certains systèmes inefficaces. Quelles sont alors les solutions pour respirer un air sain ?
La ventilation renouvelle l’air ambiant, évacue l’humidité, les polluants et protège ainsi le bâti. Pour être efficace, elle doit aérer l’ensemble des pièces de la maison et fonctionner en continu pour que l’air ne stagne pas. Le système le plus performant est la VMC (ventilation mécanique contrôlée) simple ou double flux. Mais en l’absence de combles ou de faux plafond, l’installation de gaines n’est pas toujours possible. D’autres solutions plus simples et moins chères peuvent alors être mises en œuvre sans difficulté dans l’ancien. Ainsi, la VMR (ventilation mécanique répartie) permet de ventiler tout un logement de manière efficace en posant dans les pièces humides des aérateurs permanents. La VMI (ventilation mécanique intermittente) se compose d’aérateurs d’appoint, temporisés ou non, installés dans les pièces humides et mis en route à la demande. Enfin, lorsque la chaleur extérieure devient étouffante, que ventiler et rafraîchir ne suffisent plus, la climatisation apporte une atmosphère tempérée à l’intérieur. Les appareils ont fait d’énormes progrès (monobloc, split-système, reversible…). Au point que, comme les différents systèmes de VMC, ils peuvent être installés par tout bricoleur.
Les polluants de l’air Le formaldéhyde issu des matériaux de construction (colle, peinture, bois, etc.). L’humidité, propice aux moisissures et aux bactéries à l’origine de maladies et d’infections. Le monoxyde de carbone provenant d’une chaudière mal entretenue. Le gaz carbonique et le dioxyde d’azote des voitures. La fumée de cigarette et la fumée des cheminées. La poussière, les poils d’animaux et les pollens qui sont les principales causes d’allergie. Les produits ménagers.
Diagnostiquer votre habitat
Observez dans votre habitation l’emplacement des grilles d’aération. Vous pourrez en tirer des conclusions sur les performances de votre ventilation.
VMR Il n’existe pas de grilles de ventilation dans la maison : vous devez ouvrir régulièrement les fenêtres pour aérer. Il est donc urgent de faire des travaux pour installer un système de ventilation. La solution la plus simple, qui convient aussi bien aux maisons qu’aux appartements, consiste à installer des aérateurs permanents dans toutes les pièces humides pour en extraire l’air vicié (VMR).