Mes bonnes mixtures pour le jardin

-

Livres
126 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Réaliser soi-même des traitements à base de végétaux se révèle être un choix judicieux, tant pour le porte-monnaie que pour le jardin : ces petites mixtures renforcent la résistance des plantes et permettent de lutter contre les maladies et parasites, tout cela sans produits chimiques.

À l’aide de pas-à-pas dessins ou photos, l’auteur vous présente 45 plantes : pour chacune, vous trouverez une fiche de culture, les différentes préparations possibles – macérations, décoctions, infusions et purins – et leurs utilisations au jardin.

Des tableaux récapitulatifs en fin d’ouvrage vous donnent pour chaque problème la plante adaptée.


Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 04 août 2015
Nombre de lectures 71
EAN13 9782815307567
Langue Français
Signaler un problème
Pierrette NARDO
MESBONNES MIXTURES POUR LE JARDIN Potions miracles pour garder mes plantes en forme Illustrations : Iwona Seris
Avant-propos
Depuis des millénaires, les humains utilisent les plantes sous formes d’emplâtres ou en préparations liquides (infusions, décoctions ou macérations) pour se soigner. Avec bien souvent les mêmes plantes, et à peu près les mêmes procédés très simples, il est possible de maintenir la beauté des végétaux cultivés et d’entretenir tout le jardin, des massifs floraux aux arbres fruitiers, en passant par le nourricier potager.
Aux éventuels problèmes rencontrés dans le jardin — démarrage difficile de quelques végétaux, attaques d’insectes prédateurs pouvant compromettre une récolte, légumes gourmands longtemps en place… — correspondent des « supers potions » (stimulantes, insecticides, nourrissantes…).
Facilement mises en œuvre (de l’eau, des plantes et quelques récipients), ces efficaces préparations naturelles et écologiques vous permettent de prendre soin de tout votre paradis végétal. Elles sont l’avenir en ce qui concerne les traitements du jardin, car outre le grand intérêt d’être à la portée de tous les budgets, la matière première végétale en est naturellement renouvelable, tout comme l’eau de pluie. De plus, ces actifs purins et macérations ne polluent pas l’environnement, ni n’empoisonnent pour des décennies la terre et les nappes phréatiques...
Ces efficaces préparations écologiques offrent en outre le grand intérêt d’être à la portée de tous les budgets : la matière première (les végétaux) peut être récoltée gratuitement dans la nature lors d’agréables promenades, et l’eau de pluie… tombe du ciel !
Le petit côté « mixture magique » — c’est l’impression que j’ai lorsque je touille avec un grand bâton mes diverses préparations — ajoute un intérêt ludique non négligeable à ces breuvages de sorcière moderne destinés à garder les plantes en pleine forme.
Pouvoir faire efficacement face aux divers besoins et petits bobos du jardin, le tout avec un grand respect de Dame nature et sans faire rougir le compte en banque, c’est naturellement inestimable !
Floradiane
CHAPITRE 1 Les p r i ncd e i p e s b ase
Lesélémentsindispensables
Les préparations à base de plantes et d’eau, faciles à réaliser, permettent de soigner, traiter et nourrir efficacement le jardin. Très économiques, elles ne demandent que des plantes, qui peuvent être en général récoltées dans la nature, quelques récipients, du matériel souvent présent dans une cuisine ou un jardin ainsi que des matériaux de récupération pour filtrer.
Les plantes
Les plantes sont très nombreuses à posséder des vertus utiles au jardin et certaines ont des vertus similaires : il n’est donc pas nécessaire d’avoir toutes les plantes présentées dans cet ouvrage ! Faites en fonction de votre région : les algues, si faciles à obtenir lorsque l’on habite à quelques kilomètres d’une côte, ne sont guère évidentes à trouver si l’on habite à la montagne… Généralement, dans un rayon de quelques dizaines de kilomètres, vous trouvez déjà un large choix de végétaux sauvages, suffisant pour diversifier vos préparations.
Vous pouvez aussi cultiver certaines plantes au jardin, en veillant toutefois à vous approcher de leur mode de vie au naturel : des plantes méditerranéennes trop arrosées et poussant dans une terre de jardin sont beaucoup moins riches en principes actifs que les végétaux luttant pour leur survie dans la nature, tels l’achillée, la sarriette, l’origan…
Un peu de variété La variété facilite aussi la réussite : il est préférable d’alterner différents modes de préparations et de varier les plantes utilisées, l’équilibre se fait ainsi naturellement. Mais rassurez-vous, vous n’avez pas besoin de trouver toutes les plantes présentées dans cet ouvrage, car il n’y a pas d’accoutumance aux traitements avec des végétaux : la variété est plutôt conseillée pour les préparations nutritives afin de ne pas faire toujours les mêmes apports (azote/ortie et potasse/consoude, par exemple) ou pour faire fuir différents insectes. Ceux-ci n’étant pas sensibles à la même plante, alternez afin de brouiller les pistes, en masquant l’odeur de leurs plantes préférées.
L’eau
Utilisez, autant que possible, de l’eau de pluie ou de source. Si vous utilisez de l’eau de ville, donc chlorée, laissez-la reposer 2 ou 3 jours dans un seau largement ouvert et agitez-la une fois par jour, afin d’évacuer le chlore.
Si vous avez un puits, assurez-vous que l’eau n’est pas trop calcaire, ni très riche en nitrate, car cela pourrait compromettre la réussite de vos préparations végétales.
Le matériel
Peser et couper
Pour peser, une simple balance de cuisine suffit.