Plantes aromatiques en 10 leçons et 3 bonnes herbes...

-

Livres
53 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre présente tout ce qu'il faut savoir pour réussir facilement ses aromatiques en pots ou en pleine terre.

Il donne des fiches de culture de 20 plantes aromatiques : basilic, ciboulette, menthe, thym, romarin..., mais aussi sauge ananas ou pélargonium odorant. Vous y trouverez des conseils simples et précis pour les planter, les entretenir, les récolter et les conserver. Vous pourrez ainsi toujours avoir à votre disposition ces plantes indispensables en cuisine.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 janvier 2014
Nombre de visites sur la page 92
EAN13 9782815304573
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0022 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Avant-propos
Que ce soit pour agrémenter de bons petits plats ou pour soigner de menus traumatismes, les plantes aromatiques se montrent indispensables, mais beaucoup d’entre elles sont aussi de magnifiques plantes qui savent séduire. En effet, les très belles fleurs d’agastache, de lavande ou de certains origans ne laissent pas insensibles, mais que dire des magnifiques feuillages persistants des sauges officinales, des thyms ou des santolines ? Les plantes aromatiques gagnent à être plantées dans tous les jardins, d’autant plus qu’avec quelques connaissances, leur culture est assez simple. Vous trouverez à travers cet ouvrage les conseils de base pour bien débuter avec les plantes aromatiques, divisés en 10 leçons. Vous apprendrez tout sur la culture de ces plantes, en commençant par le choix du meilleur emplacement, puis en découvrant des astuces pour bien arroser, fertiliser, tailler, cultiver en pots, mais aussi pour se protéger des ravageurs, récolter et conserver ses herbes. Enfin les quatre derniers chapitres, permettent de classer les plantes aromatiques en fonction de leurs cycles végétatifs et de leurs exigences pour mieux les regrouper et optimiser leur culture. Tous les conseils donnés dans ce livre sont en parfait accord avec un jardinage naturel et biologique. Ces plantes sont destinées à être consommées, donc tous les produits de traitements, ou les engrais conseillés pour la culture sont naturels. Bonne lecture et bon jardinage parfumé. Laurent Bourgeois
La réussite de vos cultures de plantes aromatiques est conditionnée par le choix d’un emplacement adapté. L’erreur couramment commise par les jardiniers néophytes est de regrouper toutes ces plantes sur un même espace. Cette solution présente l’inconvénient majeur de ne pas respecter les exigences spécifiques de chaque plante.
Classement des plantes aromatiques Pour offrir le meilleur emplacement à chacune, il faut commencer par séparer les plantes aromatiques en quatre grands groupes.
Lesvivacesd’origineméditerranéenne On classe parmi ces plantes les aromatiques suivantes :la lavande, l’origan, le romarin, la santoline, la sarriette, la sauge officinaleetle thym. Ces plantes présentent la caractéristique de posséder un feuillage persistant (qui reste en place même l’hiver). Les feuilles sont adaptées à l’environnem ent d’origine de la plante : de petite taille, souv ent grisâtres, elles sont assez épaisses, voire coriaces, afin de limiter au maximum l’évaporation d’eau par le feuillage, ce qui est indispensable pour la survie de la plante dans son milieu naturel. Malgré leur origine, ces plantes résistent bien au froid, mais craignent en revanche les sols humides, lourds et compacts. Aussi est-il préférable de les installer dans un terrain léger et bien drainé. Si le sol de votre jardin ne présente pas ces caractéristiques, pas d’inquiétude, il existe des solutions pour pallier ce problème. Incorporez au sol des éléments drainants comme du sable grossier, des cailloux, de la pouzzolane ou du gravier. Une autre solution consiste à planter ce type d’aromatiques sur une rocaille, en haut d’une butte ou à tout autre endroit où l’eau ne stagne pas en hiver. Choisissez également pour ces plantes un emplacement très ensoleillé.
Bien installer ses aromatiques Lors de la mise en place de vos aromatiques, n’hési tez pas à travailler le sol assez profondément, sur 30 cm environ, mais sans forcément retourner la terre, en utilisant une grelinette ou une fourche-bêche. Beaucoup de ces plantes ont un enracinement assez rapide et apprécient de trouver de la terre meuble pour développer leurs racines. Et après toute plantation, un bon arrosage s’impose, même s’il pleut ou si le sol est humide.
Grelinette.
Lesvivacesaufeuillagecaduc On trouve parmi ces plantes les aromatiques suivantes :la ciboulette, l’estragon, la mélisse, la menthe etl’oseille. Ces vivaces sont originaires de régions plus septentrionales. Leur cycle est un peu différent de celui des herbes méditerranéennes. Leur feuillage n’est plus persistant mais disparaît l’hiver pour repartir au printemps, ceci pour mieux résister aux grands froids de leur région d’origine. Ces aromatiques apprécient des sols plus riches, un peu d’argile et des apports d’eau plus réguliers que leurs cousines d’origine méditerranéenne. Elles craignent moins les sols lourds et argileux et supportent un peu d’ombre. Certaines de ces plantes sont très vigoureuses et p euvent se montrer envahissantes. Dans les petits jardins, il est souvent prudent de prévoir dès le départ un système pour les canaliser, ou de les placer dans des grands pots enterrés.
Lesannuelles oubisannuelles Parmi ces plantes, on trouve les aromatiques suivantes :l’aneth, le basilic, le cerfeuil, la coriandre, le cuminetle persil. Ces plantes aromatiques ne vivent pas plus d’un an ou deux. Leur culture est relativement courte, de quelques mois seulement pour certaines espèces. Pour réussir au mieux ces aromatiques, installez-les dans un sol riche en matières organiques et assurez des arrosages très réguliers de façon à ce qu’elles ne manquent jamais d’eau, sinon elles montent à graines prématurément et leur durée de vie s’en trouve écourtée. Le besoin en ensoleillement des ces plantes est variable. Si l’aneth, le basilic ou la coriandre apprécient le soleil, en revanche on gagne à cultiver le cerfeuil à mi-ombre. Ces plantes peuvent être cultivées avec les plantes aromatiques vivaces à feuillage caduc, comme la ciboulette par exemple. Cela permet d’occuper le
sol pendant quelques mois entre les plantes vivaces qui se développent plus lentement.
Lesaromatiquesgélives On trouve parmi ces plantes :la citronnelle, certaines sauges, la stéviaetla verveine. Provenant de pays plus chauds, ces plantes peinent à s’acclimater dans nos régions les plus froides. Réservez à ces aromatiques l’emplacement le plus ensoleillé et le plus abrité du jardin : au pied d’un mur exposé au sud par exemple. Prévoyez en outre une protection par un paillage ou un voile d’hivernage pour les hivers rigoureux. Une autre solution consiste à les planter dans de grands pots enterrés, puis à les rentrer dans une pièce hors gel pour l’hiver. Si ces aromatiques sont plantées en pleine terre, choisissez un sol plutôt léger et riche en matières organiques. Évitez surtout les sols très humides en Aromatique gélive dans un pot enterré. hiver ; vous aurez plus de chance de leur faire passer l’hiver ainsi. On constate souvent que ces plantes arrivent à s’ac climater après un certain nombre d’années. Pour parvenir à les endurcir, diminuez progressivement, d’hiver en hiver, leur niveau de protection.
Prévoir de la place Une autre erreur souvent constatée dans les jardins où sont plantées des aromatiques est le peu de place attribuée à chaque plante. Les aromatiques sont souvent présentées en godets, leur taille au moment de l’achat n’excédant pas 25 à 30 cm.