SUCRES, ÉDULCORANTS, STÉVIA... Que choisir ?
2 pages
Français

SUCRES, ÉDULCORANTS, STÉVIA... Que choisir ?

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

L'Autorité européenne de sécurité des aliments préconise un apport en glucides totaux de 45 à 60 % de l'apport énergétique total, tant chez l'adulte que chez l'enfant. oui, mais avec quel type de sucre : le vrai ou le faux ?

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 103
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

SUCRES, ÉDULCORANTS, STÉVIA... Que choisir ?

Les chimistes le savent : il n'y a pas un sucre, mais une multitude. L'embarras du choix existe dorénavant entre notamment le sucre blanc, le sucre de canne, la stévia, l'aspartame, le sucralose et le sirop d'agave. On distingue arbitrairement les sucres naturellement présents (dans le lait, les fruits, certains légumes) des sucres ajoutés aux aliments. Mais ce sont exactement les mêmes sucres (glucose, fructose, saccharose, lactose) que l'on trouve dans les fruits, les légumes ou les dans les biscuits et le chocolat.

. Les principaux sucres ajoutés

Les glucides sont des macronutriments apportés par l'alimentation. Les principaux sucres ajoutés aux aliments sont : Le sucre (écrit sans « s ») appelé aussi le saccharose : blanc ou roux, il est extrait de la betterave ou de la canne à sucre Les sirops de glucose, obtenus à partir de l'amidon de maïs ou de blé, utilisés surtout en confiserie, en biscuiterie Les sirops de glucose-fructose, préparés à partir de sirops de glucose (une partie du glucose est transformée en fructose1), ils sont utilisés surtout aux Etats-Unis dans les boissons, les glaces,...

Le miel, issu du nectar des fleurs. Il n'existe pas de différence au niveau de leur apport calorique (tous apportent 4 kcal/g) mais au niveau des propriétés métaboliques, le fructose pur se distingue des autres. Assimilé plus lentement que le saccharose, le fructose est moins rassasiant et a tendance à favoriser le stockage des graisses lorsqu'il est consommé en grandes quantités.

. Faux sucres, édulcorants et Stévia

En poudre, en comprimés, liquides ou introduits directement dans les aliments, ces produits, appelés édulcorants de synthèse, font maintenant partie de notre vie. Ils présentent l'intérêt de sucrer mais sans les calories. Leur pouvoir sucrant très élevé, par rapport à celui du sucre, permet d'en utiliser très peu. L'aspartame, par exemple, a un pouvoir sucrant 200 fois supérieur à celui du saccharose. Vu qu'il est toujours très décrié, d'autres produits, plus naturels sont apparus sur le marché.

Canderel, spécialiste des édulcorants, a démarré l'année 2012 avec le lancement d'une nouvelle gamme 100 % sucralose, qui possède un pouvoir sucrant 600 fois plus élevé que celui du sucre, et résiste à la cuisson, ce qui permet son usage pour les desserts et pour la pâtisserie.

Édulcorant de synthèse, il est pauvre en calories et débarque en poudre, sticks et comprimés. Canderel s'était déjà positionné sur la stévia, plante 100% naturelle et sans danger, avec deux marques : Pure via et Canderel Green.

Retenez donc que rien ne vaut le vrai sucre, à condition qu'il soit naturel et non ajouté. Et si vous limitez votre consommation, préférez la Stévia 100% naturelle ou le Sucralose moins décrié et au bon goût.

Au rayon des nouveautés !

« La poudre cristallisée 0 calorie » pure Via, à l'extrait de stévia.

Sucrapharm, le 1er édulcorant liquide à base de sucralose liquide (0 calorie).