Guide touristique 2013 : : Budapest

Guide touristique 2013 : : Budapest

-

Livres
19 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Guide touristique 2013

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 11 octobre 2013
Nombre de visites sur la page 178
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème





Guide touristique Budapest
Update: 2013
Travual.fr Guide touristique Budapest
Index
 Introduction 3
 Attractions-clés à voir absolument à Budapest 4
 Circuit pédestre en Pest 7
 Traditions et folklore : cafés et bains thermaux 15
 Cap sur le Coude du Danube 17
 Notes personelles, disclaimer 19


Conseils pratiques pour votre visite de Budapest
Musées :
La plupart des musées sont fermés le lundi. Si vous souhaitez visiter plusieurs musées,
nous vous recommandons de vous procurer une « Budapest Kartya ». Elle vous
permettra d’emprunter gratuitement les transports en commun et de visiter de nombreux
musées à prix réduit, voire même gratuitement. Cette carte vous donne également droit à
des réductions sur les bateaux touristiques, les visites guidées, les bains, … Vous la
trouverez à l’aéroport, dans le métro ainsi que dans les agences de voyage locales.
Magasins :
Les magasins sont fermés les samedis après-midi et les dimanches !
Pourboires :
Il est d’usage de laisser 10% de pourboire dans les restaurants.
2 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba
Guide touristique Budapest
Introduction
Budapest est une destination très populaire pour
les city-trips. Normal. Les liaisons aériennes
directes bon marché depuis Amsterdam et
Charleroi ont réveillé l’intérêt pour cette ville riche
d’une grande variété de curiosités touristiques. Des
projets de construction immenses, voire
mégalomanes, ont en effet été lancés durant la
edeuxième moitié du XIX siècle dans la capitale
hongroise. Ils constituent, aujourd’hui, les
principaux pôles touristiques de la ville : le palais
royal, le parlement, la basilique, l’opéra et le
marché central.
Mais Budapest n’en reste pas moins une ville de
traditions. Les célèbres cafés y ont été restaurés et
rénovés… Goûtez-y tout à loisir l’ambiance des
grandes discussions qu’y menaient, à l’époque, les
intellectuels et les artistes. Budapest, c’est aussi
ces centaines de sources d’eau chaude qui
aboutissent dans des dizaines de thermes. Vous
pouvez y suivre une cure, profiter d’une magnifique architecture ou tout simplement vous
relaxer dans ces eaux chaudes aux vertus bienfaisantes.
Buda et Pest sont séparées par le Danube. C’est en découvrant le « Coude du Danube »,
une courbe creusée entre de magnifiques montagnes, que vous verrez à quel point ce fleuve
est merveilleusement beau. N’hésitez pas à partir une journée en excursion pour troquer la
cohue citadine contre une inoubliable promenade en bateau sur le Danube. Apaisement
garanti ! Vous pouvez aussi longer le Danube en train, en bus ou en voiture pour vous
rendre au Château de Viségrad qui vous offrira un très beau panorama du Coude du
Danube. N’oubliez surtout pas de visiter les villages de Szentendre et d’Esztergom.
Vous remarquerez vite que Budapest recèle de nombreux trésors. Comme à l’accoutumée,
nous vous présentons brièvement, mais clairement, les grandes curiosités de cette ville à
travers ce dossier city-trip.
3 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba
Guide touristique Budapest
Attractions-clés à ne pas rater à
Budapest
COLLINE DU CHÂTEAU (Varhegy)
Le château qui surplombe le Danube d’environ 50
mètres se compose de 2 parties : le palais royal
(Budavari Palota) et le quartier (Varnegyed). Le
palais royal, tel que vous le voyez aujourd’hui, date
ede la fin du XIX siècle. En haut de la colline, que
vous aurez gravie à pied ou en empruntant le
funiculaire, vous profiterez d’une vue fantastique
sur la partie de ville « Pest ». Vous en découvrirez
le plus beau panorama en vous tenant juste en
face du Pont des Chaînes, à côté du palais. Le
palais abrite à présent deux musées importants et
ne remplit aucune autre fonction. Faites un saut sur
la place intérieure pour visiter l’imposante fontaine
Matthias.
Quels sont donc ces deux grands musées ?
 La Galerie nationale hongroise (ou « Magyar Nemzeti Galéria »), riche en peintures et
sculptures hongroises.
Adresse: Szent György tér 2, Budavári Paloti (gebouwen A, B, C en D), Budapest
Fermé: lundi
 Le Musée historique (ou « Boedapesti Történeti Muzeum »), où est exposée une grande
variété d’œuvres d’art créées et/ou trouvées à Budapest.
Adresse: Szent György tér 2, Budavári Paloti (gebouw E), Budapest
Fermé: mardi (entre 16 septembre et 19 mars)
Le « quartier » de la colline du château abrite également l’Eglise Matthias (Matyas templom).
eConstruite au XIII siècle, l’église fut transformée en mosquée par les Turcs et restaurée plus
etard, après d’importantes transformations. Ce n’est qu’au XIX siècle qu’elle reçut le nom
d’Eglise Matthias, en l’honneur d’un ancien roi hongrois. Cette église est la plus populaire de
Budapest. Elle abrite d’ailleurs un musée qui vous en présente tous les trésors. N’hésitez
pas à vous promener dans le quartier de la colline. Ses plus belles rues longent le Danube.
Adresse: Szentharomsag tér, Budapest
Fermé: pendant les services
4 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba
Guide touristique Budapest
PEST
L’édifice le plus imposant de cette partie de
la ville est, sans nul doute, le parlement (ou
« orszaghaz »). Vous en aurez le meilleur
panorama en vous promenant le long du
Danube. Il n’est hélas que partiellement
visitable et uniquement en groupe. Il est, en
effet, devenu la résidence du président, de
son gouvernement et du parlement… ce qui
exclut une visite libre. Vous pourrez,
néanmoins, vous faire une belle idée de ce
ebâtiment du XIX siècle, voire mieux si vous
connaissez déjà l’histoire de la Hongrie, que de nombreuses peintures et les indications des
guides illustrent à merveille. Le trésor royal constitue, en outre, la pièce maîtresse de votre
visite.
Situé non loin de là, le deuxième bâtiment que vous ne pouvez pas manquer de visiter est la
ebasilique Saint-Stéphane (Svent Istvan Bazilikata). Cette nouvelle église, construite au XIX
siècle, a été conçue pour en imposer autant que le palais royal et le parlement. Une réussite
totale à ce niveau.
Adresse: Szent Istvan tér
Fermé: pendant les services
Autres curiosités touristiques dans cette partie de la ville :
 Le Musée national hongrois (Magyar Nemzeti Muzeum) : abrité dans un magnifique
bâtiment, ce musée vous propose une rétrospective de l’histoire nationale hongroise au
travers d’œuvres d’art et de mémoires.
Adresse: Muzeum krt. 14-16, Budapest
Fermé: lundi
 Le Musée des Arts expressifs (Szépmüveszeti Muzeum) : probablement le seul musée
de Budapest qui vous présente des œuvres d’art internationales.
Adresse: Dózsa György ut 41, Budapest
Fermé: lundi
 Le Musée des Arts appliqués (Iparmüvészeti Muzeum) : le bâtiment mérite, à lui seul,
une visite. Vous y trouverez toutes les formes d’art, hormis la peinture et la sculpture.
Adresse: Üllöi ut 33-37, Budapest
Fermé: lundi
 Budapest compte encore une soixantaine d’autres musées. Vous trouverez plus
d’informations auprès de l’office du tourisme local.
5 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba
Guide touristique Budapest
La Synagogue Dohany (Dohany utcai Zsinagoga) et son musée est la plus importante
synagogue de Hongrie et la plus grande d’Europe. Elle a été ouverte aux visiteurs et
econstruite dans la seconde moitié du XIX siècle. Inutile de préciser que cet édifice entend
transcender tous les autres édifices de la ville. Nous vous laissons le soin de juger si
l’architecte viennois qui l’a bâtie y est parvenu.
Adresse: Dohany utca 2, Budapest
Fermé: pendant les services
 Le marché central (Nagy Vasarcszarnok) est un marché couvert dont le bâtiment
eremonte également au XIX siècle. Si l’édifice vaut le coup d’œil, vous apprécierez aussi
de respirer l’ambiance toute particulière qui règne dans cette halle.
Adresse: Fővám ter, Budapest
 L’Opéra national (Magyar Allami Operahaz) vous dévoilera tous ses secrets, même si
vous n’assistez pas à l’une des nombreuses représentations auxquelles il sert de décor.
eCe bâtiment magnifique a été construit à la fin du XIX siècle. De nombreuses statues
ornent tous les édifices bâtis à cette époque. L’Opéra national ne déroge pas à la règle.
Adresse: Andrassy ut 22, Budapest
Fermé: pendant des spectacles

 S’il vous prenait l’envie de fuir un instant le tohu-bohu de la ville, embarquez à bord du
bateau qui vous emmènera vers l’île Margaretha, située au nord du centre. Connu sous
le nom d’île aux fleurs, cet endroit offre une zone de délassement unique aux habitants
de Budapest.

 De multiples places (dont la Place du Héros ou « Hösök Tere » avec son monument),
ponts et bâtiments attireront certainement votre attention. Vous l’aurez compris… quatre
jours vous sembleront bien trop courts pour découvrir Budapest en profondeur.

6 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba
Guide touristique Budapest
Budapest, une promenade à Pest
Si vous voulez faire une promenade
dans la ville Budapest, vous devrez
choisir entre Buda et Pest, dite
seulement entre les deux rives du
Danube. Et nous laissons la
troisième partie de la ville, Óbuda,
encore hors considération. Notre
préférence va à Pest, la région entre
le magnifique marché couvert central
(Vasarcarnok) et le Parlement. La
disposition des rues dans l’ancienne
ville dans le Quartier de la Citadelle à
l’autre côté du Danube est moins
complexe et plus facile à s’en sortir soi-même. A la fin de ce texte, nous vous expliquons de
toute façon comment y arriver.

 Distance: 3,9 km
 Départ : Eglise paroissiale du centre-ville (Velvarosi Plébania templom), à proximité du
pied du Pont Elisabeth.
 Genre de visite: circuit pédestre
 Revêtement du chemin: routes asphaltées
 Relief: plat
 Accessible pour fauteuils roulants: oui
 Transport public: choix entre bus, métro, HEV (train urbain), tram et trolleybus. La
‘Budapest Card’ est un forfait qui vous donne accès à toutes les formes de transport
public et autres réductions. Vous pouvez l’acheter à l’office du tourisme, dans les hôtels,
les grandes stations métro, etc.
 Signalisations: aucune, consultez la carte
 Budapest Tourisme Office, Marcius 15 tér 7, Budapest, www.budapestinfo.hu.

Faim ou soif
Rustico, Vaci Utca 72, Budapest, (36-1) 327 0075, www.rustico.hu.
Si vous souhaitez manger ou boire quelque chose en cours de route, celui-ci est un endroit
sympa, avec une terrasse de laquelle vous avez une vue sur la circulation piétonnière sans
en être encombrée. La cuisine est spécialisée en une combinaison de repas hongrois et
italiens. Un service en même temps aimable et non envahissant.
Gerbeaud Cukrasda, Vörösmarty tér 7, Budapest, (36-1) 429 9000, www.gerbeaud.hu .
Un des cafés les plus connus de Budapest. Enfoncé dans les fauteuils en velours rouges,
vous avez le choix entre toutes sortes de friandises.
> Légende: = Signalisation = Curiosité
Photo : ©iStockphoto.com/Jaap Hart, RD, iStockphoto.com/Jeff Whyte, iStockphoto.com/Gabor Racz
7 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba
Guide touristique Budapest
ITINERAIRE

Le point de départ à l’église paroissiale du centre-ville est facile à trouver et pas loin à pied
du pied du Pont Elisabeth (Erzsébet hid). Vous y avez un parking, la station métro est tout
près, et il y a un arrêt d’autobus qui fait des tours touristiques. Environ à la hauteur de cet
arrêt de bus, vous traversez prudemment la rue et marchez un peu plus loin à droite dans la
Rue Vaci Utca, une des rues commerçantes piétonnières les plus importantes. A l’époque où
le rideau de fer était encore fortement présent, Michael Gorbatsjov qui s’y promenait avec
son épouse devait constater que cette rue était l’étalage de la société de consommation
contemporaine.
Les serveurs et parents osent parfois s’imposer, mais ils acceptent généralement assez vite
un ‘köszönöm nem’ (non merci). Au numéro 13 vous avez le plus ancien bâtiment de la rue :
il date de l’année 1805. Si vous haussez régulièrement le regard, vous découvrirez qu’il y a
encore plus de richesse en bâtiments dans la rue Vaci Utca. Dans l’église Saint-Michel au
numéro 47b a régulièrement lieu des concerts de haut niveau. Vous y échapperez un instant
à la société de consommation. Remarquez la présence d’une librairie sérieuse et
intéressante au numéro 63. En face, dans l’élégant bâtiment public au numéro 62-64 est
abrité le Regionalis Allamigazgatasi Hivatal. Ici ont lieu des sessions d’entrainement pour les
fonctionnaires et vous y avez également une division qui s’occupe de la coordination entre
les différents services publics. Continuez à poursuivre la Vaci Utca jusqu’au bout, où ce
séducteur de consommateur s’élargie pour former une place. A l’autre extrémité de la place
vous entrez le Vasatdcsarnok, un magnifique marché couvert avec une riche offre.


L’Eglise Paroissiale du Centre-Ville (Belvarosi Plébania templom)
La construction de l’Eglise Paroissiale du Centre-Ville (Belvarosi Plébania templom) a
commencé directement après le période du roi Saint-Etienne, Istvan en hongrois, durant la
èmepremière partie du 11 siècle, juste au dessus de la tombe du Saint-Gellert, dont vous
èmesaurez plus sur sa mort terrible tout à l’heure. Plus tard, au 14 siècle, une cathédrale
gothique l’a couverte, mais fut rapidement transformée en mosquée par les Turques. Un des
vestiges rares de l’époque est la niche de prière orientée vers la Mecque. Entre 1725 et
1739 l’église reçu une robe baroque, lorsqu’elle fut reconstruite après sa destruction partielle
par un incendie en 1723.



8 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba
Guide touristique Budapest

Le marché couvert central Vasarcsarnok
Le marché couvert résiste déjà depuis
l’année 1897 et a connu une restauration
approfondie en 1984. Les touristes ainsi que
les hongrois qui y font leurs achats journaliers
y trouvent leur guise. Le rez-de-chaussée
forme un énorme kaléidoscope de bonnes
choses qu’offre l’Hongrie : de légumes frais
du jardin à des repas préparés, des jus de
fruits pressés bon marchés, des biscuits cuits
sur place, toutes sortes de saucissons
hongrois, du Tokaj, un délicieux vin de 3 à 6 ‘puttonyons’ (corbeilles de vins, une indication
pour la qualité), … Au premier étage vous trouvez surtout des souvenirs et de nombreuses
possibilités de collation. Fermé de dimanche, ouvert le samedi jusqu’à 14 heures.

Après un tour entre toutes ces friandises, vous quittez le Vasarcsarnok par derrière. Marchez
vers la gauche et prenez ensuite à gauche la rue Pipa Utca. Au bout de la rue, prenez à
droite la rue Vamhaz Korut.

Lors du développement du pouvoir communiste après la Deuxième Guerre Mondiale, les
habitants d’entre autre la rue Pipa Utca ont été confrontés à de scènes cruelles. A leur éveil
le matin, lorsqu’ils ouvraient leurs rideaux, des corps humains d’habitants innocents
pendillaient aux arbres. Tous ceux malintentionnés envers le régime communiste savaient ce
qui pourrait leur arriver …

Le Musée National Hongrois - Magyar Nemzeti Muzeum
Le Musée National Hongrois vous apprend tout sur l’histoire du pays. Autour du bâtiment et
dans le jardin se trouvent des statues de personnes célèbres, des académiciens et des
politiciens. Moyennant tous genres d’objets utilitaires et objets d’art, vous parcourrez des
différentes périodes de l’Hongrie, de sa fondation à la chute du régime communiste.
9 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba
Guide touristique Budapest

A un croisement, juste avant un virage, vous voyez la tour d’une église avec un toit vert, qui
perce au dessus des maisons. Traversez la rue vers la gauche et continuez à l’autre côté de
la rue jusqu’à ce que vous puissiez prendre à gauche la rue Keckskemeti Utca. Entre-temps
vous avez une meilleure vue sur l’édifice religieux que vous avez pu apercevoir avec sa
façade plus au moins carrée. Poursuivez votre chemin par cette rue commerçante moins
animée, où vous trouvez quand-même quelques beaux magasins, avec entre autres
boissons et chapeaux. Il suffit de continuer tout droit pour arriver dans la rue Egyetem Ter,
où aux numéros 1-3 le beau bâtiment de l’université vous tape à l’œil. Au coin, juste à côté à
gauche, attenant à la rue Papnövelde Utca, se trouve l’église universitaire, qui se singularise
par sa façade partiellement brune.

L’Eglise de l’Université (Egyetemi templom)
Les connaisseurs disent que l’Eglise de l’Université possède les deux plus importantes
œuvres d’art du baroque hongrois : les riches sculptures en bois qui décorent la porte
d’entrée en bois de chêne et une chaire en bois de tilleul. Prenez aussi le temps pour
admirer les peintures du plafond de la main de Johann Bergl, datant de l’année 1776.

Continuez votre promenade en marchant tout droit, dans la rue Karolyi Mihaly Utca. Vous
avez un choix varié pour jouir de cette visite. Au numéro 16, dans le Palais Larolyi est abrité
le Musée Petöfi Literair.

Musée Petöfi Literair
Dans ce musée se sont surtout des poètes que nous pouvons découvrir, dont Sandor Petöfi
en est le plus important. Le bâtiment est connu comme le Palais Karolyi (Karolyi Palota),
nommé selon Karolyi Mihaly, né ici en l’année 1875. Durant la période de 1918-1919 il était
le leader de la République Hongroise après la disparition de la monarchie. L’origine de ce
èmebâtiment remonte à la fin du 17 siècle.

Lorsque vous traversez un croisement, vous trouverez encore plus de littérature. Le bâtiment
remarquant jaune ocre fait partie de la Bibliothèque Universitaire. Un peu plus loin au coin à
vote droite se trouve l’Eglise Franciscaine. Pour traverser la rue Kossuth Lajos Utca vers la
rue Petöfi Sandor Utca, il est préférable de prendre le tunnel piétonnier. A votre gauche vous
avez la magnifique Pariszi Udvar, une élégante galerie commerçante. Dans les rues
piétonnières transversales qui donnent sur la rue Petöfi Sandor Utca vous découvrez de
nombreux cafés et restaurants, avec ou sans petite terrasse. Continuez tout droit dans la rue
Becsi Utca, une rue commerçante plus chique, où des citadins aisés (et touristes ?) font
leurs achats.
10 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba