Cesare Beccaria ou l
213 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Cesare Beccaria ou l'utilité du bonheur. Essai sur le Traité des délits et des peines

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
213 pages
Français

Description


Le Traité des délits et des peines, petit livre publié à Milan en 1764 par un jeune philosophe du nom de Beccaria, poursuit une étonnante carrière depuis sa parution. Les hommes politiques y font fréquemment référence en invoquant sa vision « libérale » des peines en matière criminelle.

D'où vient que le jeune Beccaria, « philosophe » au sens où on l'entend au XVIIIe siècle, publie ce Traité rapidement écrit et librement composé ? A-t-il une « histoire », une filiation intellectuelle ? Si oui, faut-il les chercher dans l'histoire même du droit ? Ou bien le travail philosophique entrepris au début du XVIIIe siècle serait-il la matrice intellectuelle de cette vision renouvelée de l'homme criminel ?

Ces questions sont plus que jamais d'actualité. La sévérité pénale est un enjeu politique. Il n'est pas de semaine qu'un politicien ne s'empare de Beccaria et n'en brandisse, à plus ou moins bon escient, le libéralisme réel mais beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît. Le présent ouvrage offre ainsi une nouvelle lecture de l'humanisme beccarien, tout empreint de l'idéologie dominante de son temps : l'utilitarisme.

Françis Teitgen fut, de 2000 à 2001, le bâtonnier de l'Ordre des avocats de Paris. Après avoir été en 2002 Vice-Président Directeur Genéral du groupe Ouest France, il revient au barreau comme avocat associé du cabinet Weil, Gotshal et Mangés.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2008
Nombre de lectures 84
EAN13 9782876232235
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0116€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

BECCARIA OU LUTILITÉ DU BONHEUR
FRANCISTEITGEN
BECCARIA OU LUTILITÉ DU BONHEUR
Essai sur Le Traité des délits et des peines(1764)
MICHEL DEMAULE
Remerciement Je remercie Claire Mallet, éditrice aux éditions Michel de Maule, pour la relecture attentive qu’elle a faite de ce texte. Son intelligence et sa généreuse patience ajoutent au plaisir d’écrire et de publier dans cette maison.
Conception graphique CHRISIMPENS ET LES3TSTUDIO
Couverture (de gauche à droite) e Carte de tarot italienne représentant la Justice (finXVIII). Portrait de Cesare Bonesana, marquis de Beccaria (DR). Carmontelle,Le marquis de Beccaria et le comte de Very, Musée Condé (DR).
© ÉDITIONSMICHEL DEMAULE, 2008. 41,RUE DERICHELIEU– 75001 PARIS. micheldemaule.com
À Jean-Denis Bredin
Introduction
SOMMAIRE
I. Les nourritures de Beccaria II. Des peines arbitraires aux philosophes : continuités et ruptures III. Beccaria, le philosophenaturel IV. Les Lumières : de la torture à la prison V. En conclusion : de l’utilité de perfectionner les arts mécaniques
11
17
65 93 153
183