Droit de la preuve dans l
461 pages
Français

Droit de la preuve dans l'espace OHADA

-

Description

Pourquoi et comment le droit de la preuve doit-il être unifié dans les États membres de l'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) ? L'harmonisation du droit de la preuve se justifie par la disparité des normes probatoires aux sources plurielles voire concurrentes, et la mixité du système probatoire partagé entre la preuve libre et la preuve légale. Une harmonisation du droit de la preuve permettrait, en outre, de moderniser la matière et de l'adapter aux réalités africaines. Toutefois, le droit de la preuve s'accommode mal d'une intégration au droit des affaires. A cet égard, aussi nécessaire que paraît l'émergence d'un droit uniforme de la preuve, son élaboration dans le cadre de l'OHADA appelle des précautions dans la méthode et dans le contenu.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 janvier 2021
Nombre de lectures 2
EAN13 9782140167935
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Pourquoi et comment le droit de la preuve doit-il être unifié dans les États membres de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) ? L’harmonisation du droit de la preuve se justifie par la disparité des normes probatoires aux sources plurielles voire concurrentes, et la mixité du système probatoire partagé entre la preuve libre et la preuve légale. Une harmonisation du droit de la preuve permettrait, en outre, de moderniser la matière et de l’adapter aux réalités africaines. Toutefois, en raison de sa nature civiliste et de son caractère général, le droit de la preuve s’accommode mal d’une intégration au droit des affaires. A cet égard, aussi nécessaire que paraît l’émergence d’un droit uniforme de la preuve, son élaboration dans le cadre de l’OHADA appelle des précautions dans la méthode et dans le contenu. Pourla méthode d’élaboration, la première démarche passe par la définition du domaine d’harmonisation qui pourrait être un droit de la preuve autonome. S’agissant de la technique d’harmonisation, il serait prudent d’envisager alternativement à l’Acte uniforme d’autres procédés plus souples d’intégration juridique. En ce qui concerne le contenu substantiel, l’apport fondamental se situe dans le renouvellement de la théorie classique de la preuve, pour proposer les principes généraux et les règles techniques issus de l’évolution du droit probatoire et adaptés au contexte africain.
ISBN : 978-2-343-21139-8 42 €
Etudes africaines
Série Droit
Julien CoomlanH
Le droitdelapreuvedans l’espaceOHADA
/( '52,7 '( /$ 35(89( '$16 /¶(63$&( 2+$'$
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions
Michael AKINPELU,La langue française au Nigéria. La difficile intégration,2020. Mohamed HARAKAT,La nouvelle diplomatie économique en Afrique. Paradigmes et modèles, 2020 Olo SIB PALÉ,Aucœuradministration douanière d'une africaine. Douane en action, 2020. Jean KOUFAN MENKÉNÉ, René BIDIAS,La diplomatie camerounaise au service du nouvel ordre économique international. 1960-1981, 2020. Chrysostome CIJIKA KAYOMBO,Histoire de la pédagogie. Lumière sur la pédagogie traditionnelle africaine, 2020. Olo Sib PALE,Aucœur d’une administration douanière africaine, 2020. Thalès DJIMRASSEM et Reoular NDIGMBAYEL,Pour une éducation à la paix et au développement au Tchad,2020. Firmin Marius Olivaint NYAMA (coord.),La violence au Gabon, 2020. Jose Do NASCIMENTO,La pensée politique de Cheikh Anta Diop,2020. Giscard Kevin DESSINGA,Démocraties au four et au moulin,Alternance et conflits électoraux,2020 Roger NDONA KAYAMBA,La production agricole dans la Province du Kwilu (RDC), 2020.
-XOLHQ &RRPODQ +RXQNSq
/( '52,7 '( /$ 35(89( '$16 /¶(63$&( 2+$'$
‹ /¶+DUPDWWDQ   UXH GH O¶eFROH3RO\WHFKQLTXH ௅  3DULV
ZZZHGLWLRQVKDUPDWWDQIU
,6%1   ($1  
'pGLFDFHV
(Q PpPRLUH GH 0RQ SqUH /XFLHQ +RXQNSH 0D PqUH %pDWULFH 7FKLER]R
$ PRQ pSRXVH $XJXVWLQH .SHKRXQWRQ %DGD SRXU VRQ DVVLVWDQFH LQWHOOHFWXHOOH HW DIIHFWLYH
YLL
$$+-)
$UW $8 $8$ $82+&
$8'&*
$8'&,)
$83&
$89(
$86&*,(
$86 $86&RRS
& &DVV &F4 &FLY &DVV FLY &DVV FRP
&&-$ &('($2
&18'&,
&2&& &FRP
$EUpYLDWLRQV HW 6LJOHV

   





    
 

 
$VVRFLDWLRQ DIULFDLQH GHV KDXWHV MXULGLFWLRQV IUDQFRSKRQHV $UWLFOH $FWH XQLIRUPH $FWH XQLIRUPH UHODWLI DX GURLW GH O DUELWUDJH $FWH XQLIRUPH SRUWDQW RUJDQLVDWLRQ HW KDUPRQLVDWLRQ GHV FRPSWDELOLWpV GHV HQWUHSULVHV $FWH XQLIRUPH UHODWLI DX GURLW FRPPHUFLDO JpQpUDO $FWH XQLIRUPH UHODWLI DX GURLW FRPSWDEOH HW j O¶LQIRUPDWLRQ ILQDQFLqUH $FWH XQLIRUPH SRUWDQW RUJDQLVDWLRQ GHV SURFpGXUHV FROOHFWLYHV G DSXUHPHQW GX SDVVLI $FWH XQLIRUPH SRUWDQW RUJDQLVDWLRQ GHV SURFpGXUHV VLPSOLILpHV GH UHFRXYUHPHQW HW GHV YRLHV G H[pFXWLRQ $FWH XQLIRUPH UHODWLI DX GURLW GHV VRFLpWpV FRPPHUFLDOHV HW GXJURXSHPHQW G LQWpUrW pFRQRPLTXH $FWH XQLIRUPH SRUWDQW RUJDQLVDWLRQ GHV V€UHWpV $FWH XQLIRUPH UHDOWLI DX GURLW GHV VRFLpWpV FRRSpUDWLYHV &RXU GH FDVVDWLRQ )UDQFH &RGH FLYLO GX 4XpEHF &RGH FLYLO IUDQoDLV &RXU GH FDVVDWLRQ IUDQoDLVH FKDPEUH FLYLOH &RXU GH FDVVDWLRQ IUDQoDLVH FKDPEUH FRPPHUFLDOH &RXU FRPPXQH GH MXVWLFH HW G DUELWUDJH &RPPXQDXWp pFRQRPLTXH GHV eWDWV GH O $IULTXH GH O 2XHVW &RPPLVVLRQ GHV 1DWLRQV 8QLHV SRXU OH GURLW FRPPHUFLDO LQWHUQDWLRQDO &RGH GHV REOLJDWLRQV FLYLOHV HW FRPPHUFLDOHV &RGH GH FRPPHUFH IUDQoDLV
L[
&('+
&3& &$ &('+ ' 'LU (G ,ELG ,G -&3 -2) /*'- 2EV 2+$'$
2S FLW S 3('& SS 38 38) 5%6-$
5'$, 5,'& 5'& 5pI 57'&LY 57'&RP 6$ 6$5/ 78'2
81,'52,7

             
      
        

&RQYHQWLRQ (XURSpHQQH GH 6DXYHJDUGH GHV 'URLWV GH O¶+RPPH HW GHV /LEHUWpV )RQGDPHQWDOHV &RGH GH SURFpGXUH FLYLOH IUDQoDLV &RXU G¶DSSHO &RXU HXURSpHQQH GHV 'URLWV GH O¶+RPPH 'DOOR] 'LUHFWLRQ VRXV OD GLUHFWLRQ GH (GLWLRQV ,ELGHP ,GHP -XULVFODVVHXU SpULRGLTXH -RXUQDO RIILFLHO IUDQoDLV /LEUDLULH JpQpUDOH GH GURLW HW GH MXULVSUXGHQFH 1XPpUR 2EVHUYDWLRQV 2UJDQLVDWLRQ SRXU O KDUPRQLVDWLRQ HQ $IULTXH GX GURLW GHV DIIDLUHV 2SHUH FLWDWR RXYUDJH SUpFLWp 3DJH 3ULQFLSHV HXURSpHQV GX GURLW GHV FRQWUDWV 3DJHV 3ULQFLSHV 81,'52,7 3UHVVHV XQLYHUVLWDLUHV GH )UDQFH 5HYXH %pQLQRLVH GH VFLHQFHV -XULGLTXHV HW $GPLQLVWUDWLYHV 5HYXH GH GURLW GHV DIIDLUHV LQWHUQDWLRQDOHV 5HYXH LQWHUQDWLRQDOH GH GURLW FRPSDUp 5HYXH GHV FRQWUDWV 5pIpUHQFHV 5HYXH WULPHVWULHOOH GH GURLW FLYLO 5HYXH WULPHVWULHOOH GH GURLW FRPPHUFLDO 6RFLpWp DQRQ\PH 6RFLpWp j UHVSRQVDELOLWp OLPLWpH 7H[WH 8QLIRUPH VXU OH 'URLW GHV 2EOLJDWLRQV 3URMHW 2+$'$ ,QVWLWXW LQWHUQDWLRQDO SRXU O XQLILFDWLRQ GX GURLW SULYp
[