488 pages
Français

Emancipation de la femme malienne

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Un demi-siècle après l'indépendance du Mali, le législateur est toujours à la recherche d'un Code de la famille. Cette question a pour toile de fond l'émancipation de la femme malienne. En effet, subordonner les lois aux règles coutumières ou religieuses empêcherait toute émancipation des femmes, condamnées à vivre sous leur tutelle. L'auteur s'est penché sur l'articulation de la famille, de l'État et des normes : quelle est la bonne combinaison en vue de l'émancipation de la femme malienne ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2013
Nombre de lectures 29
EAN13 9782296512696
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Dianguina TOUNKARA
L’émancipation de la femme malienne
La famille, les normes, l’État
Préface de Florence BELLIVIER
L’émancipation de la femme malienne
Études africaines Collection dirigée par Denis Pryen et François Manga Akoa Dernières parutions Philippe MEGUELLE,Chefferie coloniale et égalitarisme diola, Les difficultés de la politique indigène de la France en Basse-Casamance (Sénégal), 1828-1923, 2012. Hassane GANDAH NABI,Commerçants et entrepreneurs du Niger (1922-2006), 2012 Alphonse MAKENGO NKUTU,Droit constitutionnel et pouvoir re e exécutif en RDC (1 et 3 Républiques), 2012. Alphonse NKOUKA-TSULUBI,50 ans de politique extérieure du Congo-Brazzaville, 2012. Dingamtoudji MAIKOUBOU,Les noms de personnes chez les Ngwabayes du Tchad, 2012 Abderrahmane NGAÏDÉ,L’esclave, le colon et le marabout. Le royaume peul duFuladude 1867 à 1936, 2012. Casimir Alain NDHONG MBA,Sur la piste des Fang. Racines, us et coutumes, 2012.Boubakari GANSONRE,Archives d’Afrique et communication pour le développement, 2012. Angelo INZOLI,Le développement économique du Burundi et ses acteurs, xixe-xxe siècle, 2012. Djibril DIOP,Les régions à l’épreuve de la régionalisation au Sénégal. État des lieux et perspectives, 2012 Vitaly TCHIRKOV,La Guinée face au handicap. La problématique des déficiences motrices à Conakry, 2012 Mohamed Lamine MANGA,La Casamance dans l’histoire contemporaine du Sénégal, 2012. Roda N’NO et Alice ATERIANUS-OWANGA,Akamayong-Nkemeyong. Recueil de textes de rap en langue fang nzaman, 2012.Théodore Nicoué GAYIBOR (dir.),Cinquante ans d’indépendance en Afrique subsaharienne et au Togo, 2012. Christian Thierry MANGA,Le Sénégal, quelles évolutions territoriales ?, 2012. N’deye Maty Sene, Le commerce des produits maritimes et fluviaux au Sénégal de 1945 à nos jours, 2012. Tiéman DIARRA,Santé, maladie et recours aux soins à Bankoni, Niarela et Bozola (Mali). Les six esclaves du corps, 2012. Tiéman DIARRA,Paludisme, cultures et communautés. Le cri du hibou, 2012. André SAURA,1975, une année sans pareille à Madagascar, 2012.
Dianguina TOUNKARA L’émancipation de la femme malienne La famille, les normes, l’État
© L'HARM ATTAN, 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-00522-5 EAN : 9782336005225
A la mémoire de M. Sidibé Boucary.
 Remerciements
A Madame le professeur Florence Bellivier, pour ses précieux conseils et sa direction bienveillante. Qu’elle veuille bien trouver ici l’expression de ma profonde gratitude. A Mohamed Lamine Traoré, pour son soutien moral et matériel. Qu’il veuille bien trouver ici l’expression de ma profonde gratitude. Je remercie également Kadia Kane Traoré, sa belle et charmante épouse et leur fille, Amina Marlène Traoré. A Mafing Coulibaly, pour ses conseils. A Koumbadjan Sissoko, mon amie, ma sœur, pour son soutien à la valeur inestimable. A Mamadou Traoré dit Boua, Yaya Traoré dit Kayser, Ousmane Doumbia, Yeli Macalou, Néné Kadidia Sylla, Rachida Boly pour m’avoir soutenu tout au long de ce travail. A Ali Waïgalo, Malenpha Soumaoro, Mariam Diallo Diabaté, pour leurs encouragements. A Ibrahim Boré, Ibrahim Ilboudo et à sa fille, Manel, David Domoraud, Assata Koné, Salifou Dembélé, pour leurs conseils. A Marie Jeanne Mendy Hervé, Aïssata Sow Sidibé, Saïdou Sidibé, Maïmouna Sow dite Baby, Djenebou Traoré, pour leur présence. A Théo, Camille et Emmanuel, pour leur aide précieuse.
9