232 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Financer l'entreprise dans l'espace OHADA

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'ouvrage propose que l'OHADA institue de nouveaux montages favorisant le financement des entreprises par les opérateurs privés et que soient modifiées les institutions publiques, pour donner au peuple et aux entrepreneurs une plus grande responsabilité dans leur fonctionnement, et donc accroître la marge d'initiative juridique laissée aux entreprises privées. Il importe d'offrir aux entreprises un environnement qui favorise leur croissance.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2016
Nombre de lectures 53
EAN13 9782140019395
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Claude Garrier
Préface du Prof. agrégéKASSIA Bi Oula Joachim
Le droit § en marche
Financer l’entreprise dans l’espace OHADA
Quelques idées pour le développement des États africains
FINANCER L’ENTREPRISE DANS L’ESPACE OHADA QUELQUES IDÉES POUR LE DÉVELOPPEMENT DES ÉTATS AFRICAINSPréface du Prof. agrégé KASSIA Bi Oula Joachim
CLAUDE GARRIER FINANCER L’ENTREPRISE DANS L’ESPACE OHADA QUELQUES IDÉES POUR LE DÉVELOPPEMENT DES ÉTATS AFRICAINSPréface du Prof. agrégé KASSIA Bi Oula Joachim L’Harmattan
Du même auteur Défense des populations et développement – un enjeu de la Banque mondiale, 1998, 169 p. Le millefeuille ivoirien – un héritage de contraintes, 2005, 345 p. L'exploitation coloniale des forêts de la Côte d’Ivoire - Une spoliation institutionnalisée, 2006, 256 p. « Diaspora et voyages : deux richesses des Africains », in L’Afrique, histoire d’une longue errance ?, 2007, 235 p. Forêt et institutions ivoiriennes - La forêt, miroir des pratiques ivoiriennes, 2007, 397 p. Côte d’Ivoire et zone OHADA – Droit foncier urbain et gestion immobilière. 2007, 290 p. « Y a-t-il une vérité en Histoire ? »,inDécolonisation de l’Afrique ex-française : Enjeux pour l’Afrique et la France d’aujourd’hui(coord. Alexandre Gerbi), 2010 Cruelle Côte d’Ivoire, 2011, 141 p. Préface deLe messager du crocodile, Philippe LAVAUD (2013, 180 p.) Préface deDroit des transports maritimes, Jean-Claude DAKOURI (2014, 284 p.) Géostratégie des entreprises – Propositions pour la zone OHADA(2014, 363 p.) « Enseignement industriel et supérieur pour le développement », Cahiers de l’IREAn° 3, juin 2016, pp. 177 à 201 « Liberté et sécurité »,Cahiers de l’IREAn° 1, mars 2016, pp. 133 à 188 « Etat, peuple et territoire »,Cahiers de l’IREAn° 1, mars 2016, pp. 103 à 132 © L'Harmattan, 20165-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09590-5 EAN : 9782343095905
L’AUTEUR Claude GARRIER porte un intérêt particulier aux concepts libéraux élaborés par les Écoles de Vienne et de Fribourg-en-Brisgau et aux applications qui en sont faites. La chute de l’Union soviétique (1991) lui a montré la fragilité d’un très puissant État où l’étatisme et l’État-providence étaient les bases du consensus national. L’auteur a constaté, comme l’avait écrit Ludwig von Mises, que « toute intervention [de l’État] sur le marché est contreproductive et crée des problèmes supplémentaires, alors qu’elle est sensée les corriger » (Hans-Hermann Hoppe, « L'école autrichienne et son importance pour la science économique moderne », pdf). Cherchant les fondements du « miracle allemand », l’auteur les a trouvés dans le fonctionnement d’entreprises conscientes d’appartenir à un ensemble national, leur liberté économique, la participation des salariés à leur gestion, le rôle de l’État qui interdit monopoles et cartels (Konzern) et qui n’a institué que tardivement un salaire minimum fédéral, laissant aux agents de l’économie le soin de concilier les intérêts en présence. Consultant international, il enseigne depuis 1998 à l’Université Félix Houphouët-Boigny et au Groupe CSI-PP, école d’ingénieurs d’Abidjan, à des étudiants préparant « master II » ou « Master of Science ». Il axe sa réflexion sur le management des entreprises, appliqué à celles de cette zone, plus particulièrement sur les dispositions juridiques propres à en favoriser la croissance et donc un réel développement du pays. Il est docteur en Droit et expert-comptable. Il vit depuis trente-cinq ans dans des pays de l’espace OHADA.
À feu Soundélé KONAN, directeur général de la SODEFOR, qui accueillit l’auteur en Côte d’Ivoire à l’été 1988.
SOMMAIRE Préface du Professeur agrégé KASSIA Bi Oula Joachim 9 Résumé 13 Summary15 Sigles utilisés dans l’ouvrage 17 Avant-propos 19 er Chap. 1 - Une forme d’État qui tient compte des particularités locales : une République fédérale 33 Chap. 2 – Quelques conditions juridiques favorisant un réel développement 77 Chap. 3 - Financer l’entreprise sans emprunt ni apport 147 Chap. 4 - Financer un immobilier répondant à l’évolution de la démographie : les sociétés d’exploitation d’un patrimoine immobilier 189 Bibliographie 219
7