Guide complet de construction et de gestion de portefeuille

-

Livres
192 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La crise financière de 2008 a mis en évidence que de nombreux événements supposés se produire « occasionnellement » surviennent en fait bien plus souvent que prévu. Elles a également posé les limites des théories financières existantes, qui apparaissent comme dépassées et inadaptées au nouvel environnement boursier.

Au regard des pics de colatilité rencontrés sur de courtes périodes, et des crises de plus en plus nombreuses, il demeure essentiel aujourd'hui d'explorer de nouvelles voies pour gérer au mieux notre capital, mais surtout le préserver.

En outre, la hausse des frais de gestion liée à une nouvelle réglementation bancaire a posé une contrainte d'investissement supplémentaire en exigeant un nouveau rendement minimum en sus du taux moyen d'inflation.


A cet effet, ce livre propose un nouveau cadre de construction et de gestion de portefeuille qui repose sur un processus flexible de sélection de valeurs, basé davantage sur l'attrait des différentes classes d'actifs que sur une certaine rigidité dans leur allocation.

La notion d’efficience, ou plutôt d’inefficience, des marchés est bien évidemment abordée pour démontrer la complémentarité des analyses fondamentale et technique ainsi que de la finance comportementale. En matière de sélection de titres, trois approches pratiques sont passées en revue : celles de Warren Buffett, de Benjamin Graham et de Peter Lynch.

Lukasz Snopek privilégie clairement un mode de gestion axé sur la maîtrise des risques plutôt que sur les rendements espérés. Il a développé à cet effet un nouveau cadre d’investissement, à la fois simple et pragmatique, reposant sur quatre forces qui guident selon lui le marché : la force macro-économique, la force fondamentale, la force technique et la force comportementale.

Chaque classe d’actifs est étudiée par rapport à ces forces, ce qui permet à l’investisseur, en fonction de ses objectifs, de construire et de gérer son portefeuille avec le maximum de maîtrise du risque et d’efficacité.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 46
EAN13 9782818808092
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0210 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Lukasz Snopektravaille depuis de nombreuses années comme gérant de fortune et conseille en matière d’investissements une clientèle internationale. Titulaire d’un Master en Droit et en HEC, porteur du titre suisse d’expert en finance et investissement ainsi que de la reconnaissance internationale Certified International Wealth Manager, Lukasz Snopek est également correcteur aux examens Swiss Financial Analysts Association. L’auteur peut être contacté à :lukasz.snopek@maxima.fr www.maxima.fr Rejoignez-nous : facebook.com/EditionsMaxima. ViePrivee/ facebook.com/EditionsMaxima. VieProfessionnelle/ twitter : @maximaediteur LinkedIn : Maxima Editions
8, rue Pasquier, 75008 Paris Tél. : + 33 1 44 39 74 00infos@maxima.fr © Maxima, Paris, 2010, 2016 et 2018 pour la présente édition. ISBN : 978-2-8188-0809-2 Tous droits de reproduction, traduction, et d’adaptation réservés pour tous pays.
Préface Introduction
Table des matières
Partie I L’INVESTISSEUR ET LE RISQUE
1. Principes de base 1.1 L’investisseur 1.2 L’inflation 1.3 Choix pour l’investisseur en matière d’investis sements
2. Mesures du risque 2.1 La volatilité ou l’écart-type 2.2 Le Bêta comme mesure du risque 2.3 LaValue-at-Risk(VaR) 2.4 Comportement de l’investisseur face au risque
Partie II LES CLASSES D’ACTIFS ET LEUR DEGRÉ DE RISQUE
1. Les classes d’actifs et les risques associés 1.1 Les placements monétaires 1.1.1 Définition 1.1.2 Les risques liés aux placements monétaires 1.2 Les obligations 1.2.1 Définition 1.2.2 Les risques liés aux obligations 1.3 Les actions 1.3.1 Définition 1.3.2 Les risques liés au marché des actions 1.4 L’immobilier 1.4.1 Définition 1.4.2 Les risques liés au marché immobilier 1.5 Les matières premières et les métaux 1.5.1 Définition 1.5.2 Les risques liés aux matières premières et au x métaux 1.6 LePrivate Equity 1.6.1 Définition 1.6.2 Les risques liés au Private Equity 1.7 Autres classes d’actifs
2. Les formes particulières d’investissement au sein des classes d’actifs 2.1 LesHedge Funds 2.1.1Définition 2.1.2Les risques liés aux Hedge Funds 2.2 Les produits structurés 2.2.1 Définition
2.2.2 Les risques liés aux produits structurés 2.3 Les options ...
Préface
epuis le milieu des années 1990, le monde de la ges tion d’actifs a vu un grand nombre de ses Dinvestisseurs et leurs portefeuilles à la merci des fluctuations des marchés. Au risque de paraître grands principes tant quantitatifs que qualitatifs s’effondrer les uns derrière les autres, laissant l es quelque peu cynique, on peut sans regret affirmer q u’il était temps. La plupart de ces grands principe s avaient en effet été suggérés au milieu des années 1950 dans un monde financier fort différent de celu i que nous connaissons aujourd’hui. Les outils à disp osition étaient plus simples et les marchés plus segmentés. La volatilité restait contenue et les cr ises rares, à part occasionnellement dans quelques pays émergents. Une bonne diversification...
e Introduction à la 3 édition
ans la gestion de son patrimoine, l’investisseur ch erche avant tout à préserver le capital investi en Drécentes crises financières, avec leursDifférentes approches existent en pratique mais les essayant de générer une certaine croissance, supéri eure ou égale au taux moyen d’inflation. conséquences parfois dramatiques sur les individus et leur patrimoine, plaident davantage pour un processus flexible, basé comme nous le verrons sur l’attrait des classes d’actifs, et non plus sur une certaine rigidité dans leur allocation.
L’approche qui va être proposée en matière de const ruction et de gestion de portefeuille vise à privil égier un mode de gestion axé sur les risques qui le compo sent et non plus sur les rendements espérés, qui sont difficiles à prévoir. Pour aider l’investisseu r à optimiser au mieux ses rendements et à minimise r ses risques, une réflexion profonde et critique a été n écessaire. En effet, il est souvent difficile de remettre en q uestion ce qui nous a été enseigné et que nous util isons depuis de...
Partie I
L’INVESTISSEUR ET LE RISQUE
1.1 L’INVESTISSEUR
1
PRINCIPES DE BASE
Avant de commencer notre analyse, il est utile de r appeler que tout ce qui va suivre vise à aider en définitive un type particulier d’individu : l’inves tisseur. Ce dernier, qui dispose d’uncapitalage, produits de laà investir aux origines diverses (économies, hérit vente de biens immobiliers…), demeure en effet le p rincipal intéressé par ces développements.
Propriétaire d’une certaine somme d’argent, il va v ouloir la placer pour la faire fructifier et accroître ainsi son capital à travers le temps. L’investisseur va d onc rechercher avant tout un rendement, qui peut se présenter sous la forme derevenus réguliers, degains en capital, voire des deux à la fois.
À ce stade, il est important de souligner que lerendement souhaitésur l’horizon défini doit êtrepositif pour permettre l’accroissement escompté. De plus, i l doit êtresupérieurautaux moyen d’inflationafin que l’investisseur puissepréserver sonpouvoird’achatle temps, et donc sa richesse réelle. En dans outre, le rendement net, c’est-à-dire après impôts, devrait idéalement être pris en compte. Ainsi, avec lerisque depertele capital, l’ sur inflationl’un des deux constitue risquesplus les importants pour...