Le développement du Katanga méridional

-

Français
214 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les réflexions contenues dans cet ouvrage nous donnent assez de lumière sur le Katanga méridional, les actions de développement entreprises, les acteurs en présence, mais aussi et surtout le dynamisme de la population locale dans sa quête d'améliorer les conditions d'existence. En dépit de l'augmentation en nombre des entreprises minières dans cette partie de la République Démocratique du Congo, sa population demeure pauvre dans l'ensemble.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 décembre 2015
Nombre de lectures 19
EAN13 9782336397993
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Les réflexions contenues dans cet ouvrage nous donnent assez de lumière sur le Katanga méridional, les actions de développement entreprises, les acteurs en présence, mais aussi et surtout le dynamisme de la population locale dans sa quête d’améliorer les conditions d’existence. En effet, en dépit de l’augmentation en nombre des entreprises minières dans cette partie de laRépublique Démocratique du Congo, sa population demeure pauvre dans l’ensemble. Les quatre premiers chapitres de cet ouvrage ont réussi à démontrer que là où l’Etat congolais a failli, les individus, les ménages et les organisations de la société civile ont pris la relève. L’ouvrage a épinglé, dans ses deux derniers chapitres, le secteur de l’éducation, sans lequel aucun pays du monde ne peut prétendre se développer et l’aspect genre pour souligner la contribution de la femme katangaiseau monde du travail. On doit reconnaître cependant que, quel que soit le dynamisme des individus, des ménages et des organisations de la société civile, le rôle de l’Etat demeure important. Il est donc temps que l’Etat congolais prenne ses responsabilités afin de devenir un véritable catalyseur pour la croissance économique et le développement non seulement du Katanga méridional, mais de l’ensemble du pays.
Etudes africaines
Série Régions
Nyumbaiza T, Kasongo N, Kitaba Kya G, Kunkuzya M, Kaimbi M  Kayiba B.
Le développement du Katanga méridional
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06314-0 EAN : 9782343063140
Le développement
du Katanga méridional
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions
FODOUOP (Kengne) (dir.),Le Cameroun. Jardin sacré de la débrouillardise, 2015. DJILA KOUAYI KEMAJOU (Rose),Le droit pénal des affaires au Cameroun, 2015. ATTISSO (Fulbert Sassou),Le mal togolais. Quelle solution ?, 2015. PUEPI (Bernard),Les gouvernances foncières et leur impact sur le processus de développement, 2015. OLOMBI (Jean-Claude),: leçons de l’intervention deGuerre et paix l’ONU en République Démocratique du Congo, 2015 MOSSOA (Lambert),Où va la Centrafrique? 2015 AMBOULOU (Hygin Didace),La déjudiciarisation et les procédures non contentieuses en Afrique, 2015.BOUOPDA (Pierre Kamé),L’indépendance du Cameroun, Gloire et naufrages politiques de l’UPC, 2015.YEKOKA (Jean Félix), KIDIBA (Samuel) et LEMBIKISSA (Augus) (dir.),Le mariage coutumier chez les Suundi du Congo-Brazzaville, 2015. VITA (Ndugumbo), SAVARD (Denis), FOURNIER (Jean-Pierre),Reconstruire l'éducation "après-guerre" en R.D. Congo, 2015.NGOULOURE NJOYA (Moïse),Les unions consensuelles chez les femmes africaines, 2015. DE YEIMBÉREIN (Bali),Quand l’Afrique réapparaîtra…, 2015. DIANE (Moustapha),La liberté des médias en Guinée. Entre textes et institutions, quelles réalités ?,2015. TINOU (Robert),1700 proverbes vili, 2015. TINOU (Robert),Abécédaire du Kouilou, 2015. N’GUETTIA KOUASSI (René),La Côte d’Ivoire de notre rêve,2015. TABEZI PENE-MAGU (Bernard-Gustave),Évaluer l’élève en
Nyumbaiza Tambwe, Kasongo Nkulu, Kitaba Kya Ghoanys, Kunkuzya Mwanachilongwe, Kaimbi Mpyana et Kayiba Bukasa.
Le développement
du Katanga méridional
L’HARMATTAN
PREFACE
Quand Alex Nyumbaiza Tambwe m’a contacté, au nom de ses co-auteurs, pour me demander de rédiger la préface de leur ouvrage, j’ai accepté volontiers. Cet ouvrage original et évoca-teur intitulé «Le développement du Katanga méridional», que six chercheurs de l’Université de Lubumbashi soumettent à l’appréciation des lecteurs tente de répondre à certaines ques-tions qui préoccupent le développement de l’espace géogra-phique étudié. Il s’agit d’un ensemble de réflexions portant sur diverses facettes de développement du Katanga méridional. En initiant la publication d’un tel ouvrage qui offre des regards croisés sur les problèmes qui hantent au quotidien la population environnante, ces six chercheurs (Kunkuzya, Kitaba,Kaimbi, Nyumbaiza, Kasongo et Kayiba) mettent en exergue leur qualité de sociologues avisés et psychopédagogue soucieux de trouver des solutions aux problèmes qui se posent à la société. Comme quoi, il existe toute sorte de passions, toujours énigmatiques pour ceux qui ne les partagent pas. Celles que nourrissent et qui nourrissent les six chercheurs sont moins communes que celles que suscite la politique puisqu’elle concerne chaque homme et plus précisément l’histoire de chaque homme à travers le prisme du Katanga méridional. Une telle passion pourrait paraître ba-nale quand elle touche un milieu que l’on connaît très bien mais elle finit par être rayonnante quand elle renvoie à un temps, à une époque désormais imperceptible. C’est nécessairement un choix qui renvoie aux racines les plus profondes de chacun des auteurs : - Kunkuzya Mwanachilongwe aborde la question des mi-rages de développement rural au Katanga. - Kitaba –kya-Ghoanys traite des Organisations non gouver-nementales de développement et le bien-être de la population de la ceinture verte de la ville de Lubumbashi.
7
- Kaimbi Mpyana Delphin examine la question de l’unité et de la diversité des activités de survie dans le sud du Katanga - Nyumbaiza Tambwe fait le point sur l’agriculture urbaine comme stratégie de lutte contre l’insécurité alimentaire. - Kasongo Nkulu Kimbalama s’intéresse à la carte scolaire pour une éducation soutenue au développement de la commune annexe. - Kayiba Bukasa a choisi de réfléchir sur les enjeux socio-économiques du travail féminin dans les entreprises urbaines à Lubumbashi. La lecture attentive de ces textes et les mots clés du titre de l’ouvrage sont le reflet de plusieurs regards qui convergent sur des références communes et qui divergent à la fois en fonction des champs scientifiques abordés. Qu’il s’agisse du développe-ment rural, des organisations non gouvernementales, des activi-tés de survie, de l’agriculture urbaine, de la carte scolaire et du travail de la femme dans les entreprises, il se profile en filigrane un fond culturel commun. Voilà une autre manière de faire de la sociologie du développement en croisant le regard «de l’autre», «de l’autre que moi» qui exploite tout un imaginaire constituant une bonne part de toutes ces réflexions rassemblées dans ce volume. Et l’imaginaire n’est pas l’illusoire ou le périphérique. Pour peu qu’on lui donne toute sa force l’imaginaire est consti-tutif d’une culture .Non seulement il l’a fait une, mais aussi il fait la communauté qui la rend possible et qu’elle rend possible. Sans elle, il ne saurait y avoir une communauté d’esprit qui constitue le Katanga méridional ou le Katanga tout court qui fait l’objet de cette étude. C’est un plaisir pour moi d’être le lecteur privilégié de ce livre si riche d’informations. C’est pourquoi, je recommande aux lecteurs d’aller communier aux sources de cette œuvre et d’apprécier ses mérites scientifiques en confrontant ce que les auteurs ont produit avec ce qu’ils au-raient réellement voulu exprimer. A eux de savoir l’utiliser à fond pour bien jouir des merveilles du monde et de construire dans cet espace non seulement une cité réelle mais aussi une citadelle dans le cœur de l’homme, leur semblable. C’est cela qui me pousse à penser comme ce grand homme qui a dit un jour au hasard de son humeur : «Ce à quoi nous pouvons con-vier nos contemporains, ce sera à vivre conjointement et dis-
8
tinctement nos vies» pour mieux réaliser nos projets communs de développement de notre espace de vie. Julien Kilanga Musinde Professeur des Universités (Université d’Angers) Professeur Emérite (Université de Lubumbashi Recteur honoraire de l’université de Lubumbashi Directeur honoraire à l’Organisation internationale de la Francophonie
9