//img.uscri.be/pth/b5bdf3e7cdfa18a08daeee3e27409e003ca94e10
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 23,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

J'apprends le nawdm

De
296 pages
La langue véhicule la civilisation de la communauté qui la parle, son identité culturelle et ses valeurs socio-économique, politique et religieuse. Le projet MALT (Manuels d'Apprentissage des Langues du Togo) s'inscrit dans une dynamique de sauvegarde et de revalorisation des langues maternelles togolaises. Le manuel J'apprends le nawdm comprend 26 leçons et exercices, ainsi qu'un CD « duolingue » français-nawdm, anglais-nawdm et allemand-nadwm.
Voir plus Voir moins
Honorine Massanvi GBLEMPOIDI
J’apprends le nawdm Langue Gur du Togo
J’apprends le nawdm
Honorine Massanvi GBLEM-POIDIJ’apprends le nawdm
Langue Gur du Togo
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-10492-8 EAN : 9782343104928
REMERCIEMENTS Le présent manuel a pu voir le jour grâce à la volonté du Service de CoopérationFrançaise et de l’Organisation Internationale de la Francophonie au Togo de promouvoir les langues togolaises, volonté qu’ils ont démontrée par la subvention accordée auProjetMALT(Manuels d’Apprentissage desLanguesTogolaises) pour sa réalisation. Nous en sommes très reconnaissants et vous en remercions sincèrement. Nos sincères remerciements vont également auMinistère de la Communication, de laCulture, desArts et de laFormationCivique pour son encouragement et son aide financière à la production de la version vocale des leçons accompagnant les manuels duProjetMALT. Nous sommes redevables au Pr AnnieRIALLANDde, Directeur recherche (émérite) auCNRS, spécialiste de langues africaines, pour son appui scientifique dans la réalisation des manuels. Toute notre reconnaissance et nos remerciements au Pr Jacqueline VAISSIERE, Directrice du Laboratoire de Phonétique et Phonologie, Paris 3, et au Pr PierreHALLE, Directeur de Recherche auCNRS, pour l’intérêt qu’ils ont témoigné en faveur du ProjetMALT, sans oublier Mme AngéliqueAMELOTpour son appui technique à l’enregistrement du français. Pour terminer, nos remerciements vont à M.KATATOKOUWESabagoua, Traducteur ennawdm, membre de l’ASDN (Association pour la Sauvegarde et le Développement duNawdm) pour sa contribution inestimable à la réalisation et à l’enregistrement de ce manuel d’apprentissage de la languenawdm,à Mme JuttaSIEBELpour la traduction des lecons en allemand, à Mesdames Annie RIALLAND, LynneFIORE et DoreenSEIFERTles enregistrements pour en français, en anglais et en allemand, respectivement, et enfin au Dr Napo JérémiePOIDI pour le travail harassant de montage des enregistrements en versions duolingues.
INTRODUCTION L’Afrique Subsaharienne croupit toujours sous le poids de la domination linguistique de ses anciens colonisateurs malgré l’indépendance politique de ses pays. Tout est mis sur pieds pour promouvoir les langues coloniales dans tous les domaines d’activités au détriment des langues de ses peuples, ce qui constitue un frein à son développement holistique. Depuis quelque temps, les gouvernements africains sont en train de prendre conscience de cette triste réalité, et, d’ores et déjà, quelques pays se sont engagés dans une bonne politique linguistique visant à favoriser l’émergence des langues de leurs peuples pour un développement durable de leur nation. En effet, la langue véhicule la civilisation d’un peuple, d’une nation, c’est-à-dire qu’elle exprime l’identité de la communauté qui la parle, ses valeurs sociales, morales, scientifiques, technologiques, culturelles et religieuses. Aucune civilisation ne peut s’affirmer au travers d’une langue étrangère. Il y a donc une urgence d’innover et de créer de nouvelles valeurs de civilisation par la redynamisation, la promotion et la sauvegarde des langues maternelles ou locales, en vue d’un changement radical vers un développement original, durable et harmonieux.
1. Méthodologie Le ProjetMALT se donne la tâche de promouvoir les langues togolaises, afin de leur donner, à long terme, un statut de langues d’enseignement parallèlement à celles qui existent présentement. Nous nous sommes donc inspirés de l’expérience de laFondation Mgr Rapondaau Gabon qui, dans les années 90, a mis sur place un programme d’enseignement des langues gabonaises au Secondaire par des manuels intitulés "Rapidolangue", programme que nous avons trouvé bien pertinent pour la sauvegarde de nos langues maternelles et leur contribution active au développement politique, économique et social de notre pays. Rapidolangue issue de la méthode assimilée créée pour l’acquisition duSWAHILI sous le titre de "SWAHILI SANS PEINE" a fait ses preuves en Afrique orientale.MALTest donc un projet multilingue qui vise l’apprentissage de toutes les langues togolaises à travers une série de manuels didactiques intitulés"J’apprends le …".