//img.uscri.be/pth/925a3c5cba158ffeab8d7db3e15aea8649f3d8e0
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'arabe moderne (nouvelle version)

De
452 pages
Cet ouvrage rassemble des contributions autour de la question de l'arabe moderne, registre de langue médian et en constante mutation. Les auteurs mettent en évidence les principaux facteurs de son apparition, puis analysent les particularités phonétiques, morphologiques, syntaxiques et sémantiques. Enfin, ils décrivent les principes idéologiques qui président à son usage.
Voir plus Voir moins
Sous la direction de Nejmeddine KHALFALLAH
L’arabe moderne Péripéties et enjeux
L’arabe moderne Péripéties et enjeux
Sous la direction de Nejmeddine KHALFALLAH L’arabe moderne Péripéties et enjeux
© L'HARM ATTAN, 20155-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08076-5EAN : 9782343080765
SYSTÈME DE TRANSCRIPTION
Pour la transcription des mots arabes, nous avons adopté le système de transcription suivant :
ء bΏ tΕ tΙ ّΝ hΡ hΥ dΩ dΫ rέ zί sα šε sι dν tρ zυ ω ƥύ fف qϕ kϙ lϝ mϡ nϥ hϩ wو yϱ Les voyelles brèves : « a », « u », « i ». Les voyelles longues : «Ɨ», «nj», «Ư». Les diphtongues : « aw » et « ay ». tƗ’ marbnjta : « a » ou « at » (état construit) Article al- ou l- (même devant les lettres solaires)
L’arabe standard moderne :
Enjeux et péripéties
Au cours du XXe siècle, les divers registres de la langue arabe ont connu d’importantes transformations. Les structures de l’arabe ont toutes été, a des degrés divers, touchées par ces transformations : les unités lexicales comme les constructions syntaxiques, les mécanismes sémantiques et cognitifs ainsi que les principes métaphoriques, les styles littéraires et les genres de discours ; l’ampleur et les répercussions des mutations subies par ces structures nécessitent un examen rigoureux qui s’impose aujourd’hui.
Cet ouvrage collectif propose donc d’entreprendre une description diachronique et de mettre en évidence l’évolution des divers mécanismes de l’arabe standard moderne, depuis les débuts du XXe siècle jusqu’à nos jours. Bien qu’il soit, originellement, le fruit d’un Colloque international tenu à Nancy en 2012, cet ouvrage a pour but d’examiner certains volets, fonctionnels et sémantiques, de l’arabe standard moderne, désormais appelé A.S.M.
Loin d’être une notion évidente ou consensuelle, l’A.S.M est une appellation problématique, voire polémique. Cet acronyme désigne en effet l’arabe qui s’emploie dans les sphères formelles ; il se démarque d’un côté des emplois dialectaux, courants dans les vingt-deux pays arabes avec leurs multiples branches ; et de l’autre de l’arabe archaïque, connu et employé par les spécialistes et les religieux, dans des sphères plutôt limitées.
Pour décrire les origines, l’évolution et les domaines de l’A.S.M, nous avons d’abord examiné les principaux facteurs qui ont contribué à cette évolution, tels que l’émergence de la presse arabe, le renouveau de la littérature dans le cadre de la Renaissance arabe (Nahda), l’apparition des médias transfrontaliers, les enjeux géopolitiques grandissants qui entraînent une abondance des discours et formules diplomatiques... Nous avons ensuite traité les manifestations de l’A.S.M à travers l’étude de ses continuités/discontinuités structurelles sur les plans : phonétique, morphologique, sémantique et syntaxique. Enfin nous avons décrit les
9