La conjugaison des verbes en kabiyè (Togo)

La conjugaison des verbes en kabiyè (Togo)

-

Livres
352 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Parlée par 23% de la population du Togo, la conjugaison du kabiyè représente l'un des principaux défis dans l'apprentissage de la langue. l'ouvrage présente 27 tableaux types, dont la plupart sont composés de 97 conjugaisons. Cette classification est suivie de deux index (kabiyè-français et français-kabiyè) qui répertorient quelques 810 verbes, permettant de connaître la prononciation, l'orthographe et le sens de n'importe quelle conjugaison verbale.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 septembre 2013
Nombre de lectures 8
EAN13 9782336323329
Langue Français
Signaler un abus
David Roberts
La conjugaison des verbes en kabiyè (Togo)
Tableaux types, règles d’emploi et index kabiyè-français et français-kabiyè des verbes
La conjugaison des verbes en kabiyè (Togo)
David Roberts La conjugaison des verbes en kabiyè (Togo)
Tableaux types, règles d’emploi et index kabiyè-français et français-kabiyè des verbes
Du même auteurParlons kabiyè(Togo),2013. © L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-00687-1 EAN : 9782343006871
Dédicace
Au souvenir chéri de nos áînés, le feu Pásteur Jácques Delord, et le feu R.P. Adjolá Rápháël qui ont tous les deux tánt lutté pour le développement du kábiyè écrit.
Patɩ́ɩ́ɖɔ́ŋ́;ɖa-tɩ́ŋaɖɩkáɣwóbu.
Ils nous devancent en attendant ; nous tous, nous y irons.
Remerciements
Ce tráváil est básé sur des recherches fáites áu Togo entre 1996 et 2011 dáns le cádre de mon tráváil ávec SIL Togo, et plus récemment áu sein du láborátoire LLACAN (UMR 8135 du CNRS).
Je suis redeváble áux membres du Comité deLángue Nátionále Kábiyè, notámment ALAYI Tcháou (Président), ALOU Kpátchá, BATCHATI Báoubádi, SIMTARO Dádjá, BOLOBEI Robert, ARITIBA Adji, KASSAN Báláïbáou, PERE Essosimná, AZOTI Sángháï, EDJADEFEI Dádjá et MOUZOU Lucie. Lintérêt que ces personnes ont porté à mes recherches má été précieux.
Je remercie égálement les personnes suivántes pour le temps quils ont consácré à discuter le contenu du mánuscrit et pour les discussions fructueuses qui en découláient: Nicolás AUBRY, Aláin DELPLANQUE, Páulette ROULON-DOKO et Márie-Cláude SIMEONE-SENELLE. Má dette est gránde envers Neál BREAKEY, Christián CHANARD, Dávid ROWE et Jeánne ZERNER qui mont ápporté une áide précieuse du côté de linformátisátion des données et de lá mise en páge.
Je réserve mes derniers remerciements à mes informáteurs. Je cite en premier lieu mon ássistánt de recherche, PIDASSA Emmánuel, qui á corrigé le mánuscrit entier du point de vue dun locuteur nátif du kábiyè, et en même temps á fáit de nombreuses remárques perspicáces en vue de son áméliorátion. À celui-ci il fáut ássocier dáutres informáteurs qui nous ont rejoint périodiquement, à sávoir AWADI Fálábiyá, BAKOUPETE Noël, KILOU Hodábálo, KOLA Tchámdjá, KPEZOU Moïse, PIDASSA Jonás, PIDASSA Essodiná et TCHINGUILOU Hénok. Si cette recherche á vu le jour, cest en gránde pártie grâce à leur ássiduité, leurs compétences et leur enthousiásme pour leur lángue máternelle.
9