Devenir consultant indépendant - Conseil, coaching, expertise : comment s
248 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Devenir consultant indépendant - Conseil, coaching, expertise : comment s'installer en freelance

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
248 pages
Français

Description

Dans une économie où le besoin d'expertise, de conseil et/ou de diagnostic va croissant d'une part, et où l'externalisation des ressources humaines est de plus en plus la règle d'autre part, s'installer comme consultant indépendant répond à un réel besoin sur le marché du travail. C'est aussi l'occasion de valoriser son expérience professionnelle centrée sur une spécialité technique, une expertise et, le plus souvent, une forte dimension décisionnelle. Valorisation morale, mais aussi financière. Dans cet ouvrage, vous retrouverez les finalités du métier de consultant et un exposé sur le coeur même du métier. La seconde partie de ce guide pratique et juridique est consacrée à l'installation en indépendant que ce soit sous le régime "micro", celui des Bénéfices Non Commerciaux, ou encore sous le statut d'auto-entrepreneur, la grande nouveauté fiscale de l'année 2009.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2009
Nombre de lectures 10
EAN13 9782867393921
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,1125€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Gestion O&rganisation
Guillaume Duprez
Devenir consultant indépendant
Conseil, coaching, expertise… : comment s'installer en freelance Choix du statut. Lancement de l'activité. Protection sociale. Comptabilité. Fiscalité...
Les bonnes questions à se poser
EDITIONS DU PUITS FLEURI
Guillaume DUPREZ
Devenir consultant indépendant
Conseil, coaching, expertise: comment s'installer en freelance
EDITIONS DU PUITS FLEURI 77850 Héricy - FRANCE
1
Crédit photocouverture :
- Business group meeting © Yuri Arcurs - Fotolia.com
© Editions du Puits Fleuri - 2009 Editeur : Emile Guchet ISBN 978-2-86739-392-1 ISSN 1955-284X Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction intégrale ou partielle réservés pour tous pays.
2
Avant-propos ___________________________________________________
Devenir consultant procède généralement d’une double ambi-tion. La première consiste dans la valorisation d’une expérience pro-fessionnelle centrée sur une spécialité technique, une expertise et, le plus souvent, une forte dimension décisionnelle.
La seconde, c’est la volonté très légitime, au bout de longues années de bons et loyaux services envers une entreprise, de se « mettre à son compte » pour, là encore, valoriser financièrement cette même expérience.
Nous sommes conscients que cette vision des choses peut paraître quelque peu restrictive, dans la mesure où elle réserverait l’activité de consulting aux « vétérans ».
Ce n’est, à notre sens, pas totalement faux.
A l’origine, le consultant est un professionnel très expérimenté, « blanchi au harnois » de quelques dizaines d’années en entreprise, le plus souvent à des postes très engagés, et spécialisé dans une dis-cipline, une technique ou une compétence bien identifiées.
Les entreprises recourent à des consultants pour, quelquefois, avoir un « oeil neuf » sur une problématique interne, mais, le plus sou-vent, pour utiliser l’expérience et le savoir-faire qu’elles n’ont pas en interne, que ce soit pour des raisons de coûts ou d’opportunité de recrutement.
C’est pourquoi, mais cet avis n’engage que nous, le terme « consultant junior » ne recouvre aucune réalité s’il est appliqué à un
©Editions du Puits Fleuri
3
petit jeune frais émoulu des bancs, certes quelquefois dorés, des écoles de commerce, mais vierge de tout ce qui fait l’expérience en entreprise, et notamment : le contact humain, la négociation, imposée ou raisonnée, la gestion des conflits, -la gestion de projets en commun… Pour poser la question en d’autres termes : Comment aider une structure dont on ne connaît pas le mode de fonctionnement ? Comment proposer des solutions pratiques d’amélioration quand on ne maîtrise (au mieux) que la théorie ?
Vaste débat que nous n’aborderons pas ici, notre sujet se limi-tant à l’installation en tant que consultant freelance.
Rappelons simplement que le consulting n’est pas un métier en soi, mais qu’il nécessite un certain nombre de qualités humaines (pédagogie, conviction, écoute, compromis et négociation) qui ne s’acquièrent, en plus de la compétence spécifiquement « métier » et/ou technique, qu’avec le temps.
Consultant, comme nous l’avons dit, n’est pas une profession en soi. Tout consultant exerce son activité dans le cadre d’une spéciali-sation ou d’une expertise acquise.
Egalement, tout consultant est consultant « en quelque chose ». Et ce « quelque chose » peut être des plus variés : productique, infor-matique, gestion financière, ressources humaines, management, organisation, communication, fusion-acquisition, intelligence écono-mique, innovation…
Les domaines d’intervention du consulting n’ont en fait pour seules limites que les diverses contraintes, fonctions ou situations qui peuvent exister en entreprise ou se présenter à elle.
Quant au contenu de la mission de consultant à proprement parler, elle est souvent essentiellement centrée sur du conseil.
4
©Editions du Puits Fleuri
La prestation du consultant consiste en un diagnostic de l’exis-tant, une mise en perspective avec les objectifs fixés par le client « à la cible » (par exemple, passer d’une organisation hiérarchique à une organisation matricielle ou par projets, améliorer l’image d’une entre-prise vis-à-vis du grand public, etc.) et enfin, des conseils et recom-mandations.
C’est essentiellement sur cette dernière étape que l’expérience présente toute sa valeur ajoutée : un consultant doit être capable de fournir des recommandations avisées et mûries à l’aune de réalisa-tions qu’il a pu mener précédemment dans sa carrière. Il en maîtrise d’autant mieux les conséquences positives et négatives, et connaît aussi bien les « conditions de la réussite » que celles de l’échec.
Par exemple, on ne réorganise pas une structure sans l’adhésion --même partielle du staff managérial en place : cette adhésion, qui peut nécessiter, pour être emportée, une simple communication ou un accompagnement profond des changements, est à la fois une condition de la réussite et un facteur d’échec…
C’est pourquoi, très souvent, les prestations des consultants pré-voient une période d’accompagnement à l’issue de la réalisation de ces trois étapes. Cette période permet les ajustements ou les reca-drages nécessaires.
L’ambition de cet ouvrage n’est pas de brosser un portrait exhaustif des différents domaines d’intervention d’un consultant : cette seule tâche nécessiterait à elle seule plusieurs tomes.
Plus concrètement, nous allons nous attacher à décrire le pro-cessus de la création de cette activité, en partant de l’idée « devenir consultant » pour aller jusqu’à sa réalisation concrète.
Pour ce faire, nous présenterons, dans une première partie, les grandes facettes de cette activité, avec les spécialisations les plus répandues, les qualités requises et quelques « trucs et astuces », comme la prospection commerciale, l’offre de services ou encore, l’animation d’une réunion et l’utilisation optimale des logiciels les plus courants (Partie 1).
©Editions du Puits Fleuri
5
Nous nous attacherons dans la Partie 2 à étudier les modalités d’installation : choix de la structure d’exercice, seul ou à plusieurs, l’étude de marché, les aides à l’installation, les formalités adminis-tratives.
Nous détaillerons dans une Partie 3, l’ensemble des dispositifs fiscaux applicables à la situation d’un freelance (qui est, rappelons-le, un professionnel libéral) : -le statut d’auto-entrepreneur, la grande nouveauté fiscale de l’année 2009, le régime « micro », -les Bénéfices Non Commerciaux. La manière et l’ordre dans lequel nous allons présenter ces dif-férents régimes, se veulent en phase avec l’objectif de l’ouvrage, à savoir « S’installer consultant freelance », puisqu’ils suivront une progression logique avec la montée en charge de l’activité : un com-plément à une activité salariée d’abord ; une activité à temps plein en expansion ensuite ; une activité à pleine charge enfin.
Dans ce cadre, nous étudierons également les différents modes de rémunération.
Enfin, dans une Partie 4, nous nous intéresserons aux dispo-sitifs de protection sociale et d’assurance vieillesse applicables aux consultants freelance.
6
©Editions du Puits Fleuri
Sommaire _______________________________________________
Partie 1. DEVENIR CONSULTANT: PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE LACTIVITÉ15 ................................................................................
Chapitre 1. Les domaines concernés et motivations17 .......................
I. Pourquoi les entreprises recourent-elles à des consultants ?......................................................................................................................................................................................................17
II. Panels des spécialisations les plus répandues.........................................20 ................ A. Consultants en environnement.......................................................................................................................20 B. Consultants en management de l'innovation............... ...........23 ................................ C. Consultants fonctionnels 25 ...................................................................................................................................................D. Consultants en accompagnement (coaching)...... .................................26 ................ E. Consultants techniques 29 .......................................................................................................................................................... F. Consultants en ressources humaines..............................................................................................32 G. Consultants formateurs..........................................................................................................................................................34 H. Consultants logistique 35 ...............................................................................................................................................................
Chapitre 2. Ce que les entreprises attendent d’un consultant................................................................................................................................................................37
I. Les qualités du consultant vues de l’entreprise........................................................38 A. Qualités personnelles incontournables du consultant freelance.... ...................................................................................................................................38 ................................ Le relationnel ...............................................................................................................................................................................................39 L’ouverture d’esprit......................................................................................................................................................................40 Un pratique 40 esprit...........................................................................................................................................................................
©Editions du Puits Fleuri
7
B. La clarté et la concision de l’offre de service...........................................................41 La définition de la problématique.....................................................................................................42 ................................................................................................................................................... Les objectifs à atteindre 42 La méthode 43 ..................................................................................................................................................................................................... Le planning du projet.........................................................................................................................................................43 Le budget..................................................................... .........43 ................................................................................................................................
II. Les critères de choix d’un consultant44 .....................................................................................................A. Les connaissances techniques... .......................................................44 ................................................................ B. Le coût 45 ....................................................................................................................................................................................................................................C. L’intégrité 45 ........................................................................................................................................................................................................................
III. Evaluation de la performance d’un consultant 46 ......................................................................... A. La méthode des bénéfices à long terme..............................................................................46 B. La méthode des bénéfices à court terme............................................................................47 C. La méthode des spécifications de travail... ..........................................................48 ................
Partie 2. S’INSTALLER CONSULTANT FREELANCE: MÉTHODES,CONSEILS ET CHOIX INCONTOURNABLES49 ......................................................................................................................................
Chapitre 1. Les études de marché : un préliminaire à ne pas négliger......................................................................................................................51
I. Le marché52 ..........................................................................................................................................................................................................................................A. Définir le segment de marché concerné.................................................................................52 B. Etudier « l’état du marché » 53 ............................................................................................................................................Mon segment est-il nouveau ?.....................................................................................................................53 Mon segment est-il en croissance ?..............................................................................................54 Mon segment est-il en saturé ?............................................................................. ......55 ................................ Mon s..................................................................................... egment est-il fermé ou ouvert ? 56 C. Réaliser sa propre étude de marché 57 ................................................................................................ Les clients............................................................................................................................................................................................................58 .................................................................................................................................................................................... Les concurrents 60
8
©Editions du Puits Fleuri
II. Les contraintes liées à l’activité....................................................................................................................................61 A. Les contraintes légales ou réglementaires 61 ....................................................................... B. Contraintes de moyens...........................................................................................................................................................62
III. Savoir évaluer le montant des prestations réalisées..........................64 A. Les prestations « au forfait »......................................................................................................................................65 B. Les honoraires plafonnés... ...............................................................................................................66 ................................ C. La prestation en régie..................................................... ............................................68 ................................................................ D. La prestation continue 69 ...............................................................................................................................................................E. Rémunérations additionnelles...............................................................................................................................70 F. Rémunération « à la commission » 70 ........................................................................................................
Chapitre 2. Les aides à la création de l’activité....................................................71
I. Le dispositif d’Encouragement au développement des Entreprises Nouvelles (EDEN)............ .................72 ................................................................................................ A. Les personnes éligibles au dispositif 72 ............................................................................................... B. Nature et montant de l’aide 73 .........................................................................................................................................C. Conditions d’attribution...........................................................................................................................................................73
II. Le Prêt pour la Création d’Entreprise (PCE)......................................................................74 A. Les personnes éligibles au dispositif 75 ............................................................................................... B. Nature et montant de l’aide 75 .........................................................................................................................................
III. Les Chèques-conseils
76 ............................................................................................................................................................................
IV. L’aide aux demandeurs d'emploi créant ou reprenant une entreprise (ACCRE)............................................................... .............76 ................................ A. Les personnes éligibles au dispositif 77 ............................................................................................... B. Nature et montant de l’aide.........................................................................................................................................78 C. Conditions d’attribution...........................................................................................................................................................78
V. Les aides aux salariés créateurs d’entreprise... ...................80 ................................................ A. Les personnes éligibles au dispositif.. .............................80 ................................................................ B. Nature et montant de l’aide.. .......................................................................81 ................................................................
©Editions du Puits Fleuri
9