Formation et santé

-

Livres
175 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le dossier présenté dans ce numéro se propose de mettre en évidence la parenté de problématiques existant actuellement entre la santé, singulièrement les pratiques médicales et celles des soins, et les enjeux de l'éducation et de la formation des adultes. Après ce dossier viennent des articles de recherche sur les reprises d'études, le développement professionnel, le lien entre mobilité professionnelle spatiale et développement de l'emploi et de la formation, et la construction identitaire des enseignants en cours de formation.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juin 2009
Nombre de visites sur la page 258
EAN13 9782336259741
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Savoirs
Le Comité scientifique s’est constitué en association de droit français dénommée Associa-tion internationale pour la promotion des recherches en éducation et formation des adultes (Aiprefa). L’Aiprefa a été enregistrée au Journal officiel du 15 février 2003. L’association, dont le siège social se situe à l’université de Paris OuestNanterreLaDéfense, est proprié-taire de la revue.Elle en a les responsabilités d’édition, de gestion et de diffusion.Le bureau duConseil d’administration est composé deJean-Marie Barbier, Jean-PierreBoutinet, Philippe Carré, SolveigFernagu-Oudet,CédricFrétigné,GérardJean-Montcler,FrançoiseL.Laot.
Comité scientifique
BrigitteAlbero-Professeur de sciences dePierreDominicé-Professeur de sciences de l’éducation,UniversitéRennes 2 l’éducation,Université deGenève Jean-MarieBarbier-Professeur auCnamSandraEnlart-Professeur de sciences de ChristianBatal-PDG InterfaceÉl’éducation,tudes et Université deGenève FormationSolveigFernagu-Oudet-Maître de conféren-Jean-MichelBaudouin -Professeur de ces en sciences de l’éducation,Université sciences de l’éducation,Université deGe-ParisOuestNanterreLaDéfense) nèveGérardJean-Montcler-Maître de conféren-EtienneBourgeois-Pces en sciences de l’éducation,rofesseur de sciences Université de l’éducation,Université catholique deParisOuestNanterreLaDéfense LouvainFrançoiseF.Laot-Maître de conférences en Jean-PierreBoutinet-Psciences de l’éducation,rofesseur de socio- UniversitéParisV logie,UCO AngersGillesLeclercq-Professeur en sciences de PhilippeCarré-Professeur de sciences de l’éducation,Université deLilleI l’éducation,UniversitéParisOuestNan-PaulSantelmann-Responsable de la pros-terreLaDéfense pective,Afpa PierreCaspar-Professeur,Chaire de forma-ClaudieSolar-Professeure d’andragogie et de tion des adultes,Cnam psychopédagogie,Université deMontréal DenisCristol-Responsable formationAndréVoisin-Économiste,Paris continue,Advancia-Négocia Fondateur :JackyBeillerot Directeur de publication :PhilippeCarré Responsables scientifiques :Jean-MarieBarbier,Jean-PierreBoutinet, CédricFrétigné,FrançoiseF.Laot Responsable éditoriale :SolveigFernagu-Oudet Secrétaire général de rédaction :GérardJean-Montcler Secrétaire de rédaction :NoraYennek Traductions français-espagnol :DyanneEscorcia Traductions français-anglais :StephenBrewer Conception couverture :FabienBaudier
Revue SAVOIRS UniversitéParisOuestNanterreLaDéfense UFR SPSE,Bât.C. 207 200, avenue de laRépublique - 92001NanterreCedex revue.savoirs@u-paris10.fr– http://netx.u-paris10.fr/savoirs
Savoirs, 19, 2009
Formation et santé
Éditorial................................................................................................................................. 3 Note de synthèse PierreDOMINICIÉet StéphaneJACQUEMETS9anté et formation............................... Rebonds Jean-Dominique MICHEL,Ne mettons à l’écart ni le symbolique ni la guérison ................................................................................................................ 39 Christophe NIEWIADOMSKI,Valoriser d’autres approches cliniques que la seule clinique biomédicale .................................................................................. 44 Catherine PIGUET,L48a formation : un déterminant de la santé ................................ Francis WALDVOGEL,Le rapprochement entre sciences naturelles et scien-ces humaines est devenu une urgence pour la pratique médicale ................ 53 Articlesderecherche AndréeLARUE, Romaine MALENFANT, MylèneJETTÉL’indécision voca-tionnelle et le retour aux études ........................................................................ 59 MichelFLORO,CécileLESPINAT-Savoir poser une problématique, un levier du développement professionnel....................................................................... 75 NicolasLAMIC-La mobilité professionnelle spatiale : impasse ou solution pour le développement de l’emploi et de la formation dans les dépar-tements français d’Amérique.............................................................................. 93 ElisabeteFERREIRA,AméliaLOPES,Gabriela MACHADO,Rosàlia ROCHA, Maria-José SÀ, ManuelAnònio SILVA,-Parcours et identités des ensei-gnants de l’enseignement primaire auPortugal : de la formation à la réalité ...................................................................................................................115 Comptes-rendusdelecture Fabienne MAILLARD(dir.) Des diplômes aux certifications profession-nelles (CédricFrétigné) .................................................................................... 135 GuyBRUCY, PascalCAILLAUD,Emmanuel QUENSON,Lucie TANGUYFor-mer pour réformer (MichelRocca) ................................................................. 136 Vie dela recherche Les lieux de production de la recherche en formation des adultes, éléments sur la recherche en éducation et formation des adultes auQ145uébec ................... ParClaudie SOLAR Les thèses en formation des adultes ....................................................................... 155 Histoire de l’éducation et de la formation des adultes enEurope :Renou-vellement d’un réseau européen de l’E158srea ...........................................................
Savoirs, 19,2009
Éditorial
Le dossier présent, «Formation etSanté », se propose de mettre en évidence la parenté de problématiques et de préoccupations existant actuellement entre la santé, singulièrement les pratiques médicales et celles de soins, et les enjeux de l’éducation et de la formation des adultes. PierreDominicé etStéphaneJacquemet, qui ont tous deux collaboré pendant de nombreuses années avec le milieu médical et celui des soins infirmiers, - sans prétendre couvrir la totalité de la littérature à disposition - établissent un bilan des thèmes le plus souvent abordés dans les principaux travaux de référence consultés.Le découpage qu’ils proposent permet de mieux comprendre les liens qui se tissent entre ces deux domaines.Leur synthèse est commentée par une série de rebonds émanant de quatre spécialistes qui bénéficient tous d’une large expérience professionnelle.JeanDominiqueMichel a travaillé pendant de nombreuses années comme anthropologue dans le secteur des dépendances ; il a exploré plus récemment le terrain de la guérison.ChristopheNiewiadomski a un statut universitaire d’enseignant en sciences de l’éducation après des années d’engagement dans le secteur des soins psychiatriques.CatherinePiguet, doc-teur en sciences de l’éducation, poursuit des recherches et intervient comme consultante en soins infirmiers.Quant àFrancisWaldvogel, il est professeur honoraire de médecine après avoir dirigé pendant des années unDépartement universitaire deMédecineInterne.Pour chacun d’eux, le rapprochement entre sciences naturelles (ou sciences de la vie) et sciences humaines est reconnu comme une nécessité.
Les travaux mentionnés dans questionnements aux accents
la note de synthèse fournissent sociologiques, organisationnels,
des traces de managériaux,
3
Savoirs, 19,2009
économiques, éthiques et pédagogiques qui se rencontrent aussi bien dans le champ de la santé que dans celui de la formation.D’où le projet d’identification des parentés thématiques et des formes de collaborations pratiques.Il est stimu-lant de penser que les acquis provenant de recherches conduites quant à l’apprentissage adulte pourrait faciliter des conceptions revisitées de la place occupée par le patient dans l’activité médicale.Sans nier les progrès accomplis par la médecine scientifique, le moment est en effet venu d’envisager des dé-marches complémentaires, de médecine narrative notamment, le patient deve-nant alors, dans cette optique, l’artisan de sa guérison.Des changements pro-fonds de paradigmes sont ici en jeu.Ils annoncent une nouvelle culture profes-sionnelle et transforment conjointement le rapport au savoir et le rapport à la maladie. CatherinePiguet nous invite toutefois à la prudence en constatant que l’organisation, les contextes, les situations et les acteurs en présence ne permet-tent pas toujours, ni d’innover, ni d’être mobilisé en premier lieu par le sens de l’investissement professionnel.Il importe de souligner néanmoins qu’aujour-d’hui, les pratiques dominant le monde de la santé font l’objet de débats et pré-sentent de nombreuses alternatives cliniques.Les pratiques proposées en ma-tière tant de santé que de formation sont à l’évidence tributaires de présupposés épistémologiques et anthropologiques.Plusieurs systèmes de compréhension du réel s’affrontent entre méthodes objectivantes et approches symboliques (JeanDominiqueMichel), lorsqu’il s’agit de définir la place à attribuer à l’humain ou à l’égalité de traitement (ChristopheNiewiadomski), ou lorsqu’il devient impératif, tout en acceptant de respecter l’acquis empirique de la méde-cine scientifique, de faire face à l’assemblage complexe de toute pratique médi-cale (FrancisWaldvogel). Les nouvelles approches cliniques envisagées interrogent directement les compétences-métiers des personnels soignants.Au-delà des compétences dites technico-médicales ou physio-biologiques, sont dorénavant convoquées des articulations opérant entre santé et formation et introduites par le biais de com-pétences complémentaires.Celles-ci sont souvent de nature psycho-péda-gogiques.Elles relèvent également d’approches pluridisciplinaires conduites par l’idée que le malade peut être éduqué grâce à une meilleure prise en compte de ce qu’il dit, de qui il est, de ce qu’il veut et de ce qu’il ressent.N’en va-t-il pas de même en sciences de l’éducation lorsqu’il s’agit d’instituer de nouvelles prati-ques de formation centrées sur le client et visant principalement à apprendre à apprendre !La médecine, comme la formation des adultes, a tout à gagner à être pensée de manière plus globale. «La médecine scientifique, tout en poursuivant son cheminement "evidence-based", peut parfaitement trouver un enrichissement considérable, grâce
4
Savoirs, 19,2009
aux sciences humaines et sociales, là où ses propres modèles de compréhension et d’intervention mènent à une impasse» (FrancisWaldvogel).Le champ de la formation des adultes a besoin, à l’inverse, de renforcer ses bases scientifiques, ce qui ne doit pas l’empêcher de rester mobilisé en priorité par le principe de pertinence de la réflexion.
Après ce dossier, viennent des articles de recherche sur les reprises d’études, le développement professionnel, le lien entre mobilité professionnelle spatiale et développement de l’emploi et de la formation et la construction identitaire des enseignants en cours de formation.La rubrique «Vie de la recherche » vise à promouvoir les lieux de production de recherches en formation des adultes et 1 les thèses soutenues dans ce domaine et ce, dans toutes les disciplines .Puis, ClaudieSolar nous propose de dresser un panorama du fonctionnement de la recherche auQuébec.Cette rubrique se termine par la présentation de l’EuropeanSociety forResearch in theEducation ofAdults (Esrea) dont la vocation est de diffuser les travaux internationaux en matière de formation des adultes
PierreDominicié SolveigFernagu -Oudet StéphaneJacquemet
1 La discipline des sciences de l’éducation étant, enFrance, la plus grosse productrice de thèses dans le domaine sera cependant plus largement représentée.
5