69 pages
Français

Atteindre vos objectifs

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre, écrit dans un langage simple, pragmatique et vivant, s’adresse à tous ceux qui ont à coeur de réaliser un projet qui leur semble important.

Vous y découvrirez – et c’est une bonne nouvelle –, qu’atteindre vos objectifs et réaliser vos projets est avant tout affaire de méthode et de détermination.


1• Avoir un état d’esprit positif

2• Choisir les bons objectifs

3• Vous programmer pour le succès

4• Supprimer vos blocages

5• Trouver les meilleures idées pour réussir

6• Construire un plan d’action robuste

7• Développer votre efficacité et vos compétences

8• Vous entourer des bonnes personnes

9• Savoir surmonter vos difficultés

10• Progresser sûrement vers le succès...




Vous réussirez si vous utilisez avec rigueur et constance les méthodes et les outils que l’auteur détaille au fil de cet ouvrage en mariant présentations formelles et exemples tirés de l’expérience.

Avec ce livre, Jean-Claude Bernardon vous fait bénéficier de sa double expérience de dirigeant d’entreprise et de consultant en management. Il vous montre que le succès est à votre portée.


Jean-Claude Bernardon accompagne depuis 20 ans des cadres dirigeants et managers dans la conduite de leurs projets. D’abord associé dans des cabinets internationaux de conseil en management, il a ensuite créé une société de conseil en stratégie opérationnelle et conduite du changement.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 mai 2013
Nombre de lectures 132
EAN13 9782818804315
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0105€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

...
Jean-Claude Bernardonaccomdagne Deduis 20 ans Des caDres Dirigeants et managers Dans la conDuite De leurs drojets. ’aborD associé Dans Des cabinets internationaux De conseil en management, il a ensuite créé une société De conseil en stratégie odérationnelle et conDuite Du changement. L’auteur deut être joint à jean-clauDe.bernarDon@maxima.fr
infos/nouveautés/catologue :www.maxima.fr
8, rue Pasquier, 75008 Paris
Tél. : + 33 1 44 39 74 00 – Fax : + 33 1 45 48 46 88
© Maxima, Paris, 2013.
Tous Droits De redroDuction, De traDuction et D’aDadtation réservés dour tous days.
ISBN : 978 2 81880 431 5
Cette œuvre est drotégée dar le Droit D’auteur et strictement réservée à l’usage drivé Du client. Toute redroDuction ou Diffusion au drofit De tiers, à titre gratuit ou onéreux, De tout ou dartie De cette œuvre, est strictement interDite et constitue une contrefaçon drévue dar les articles L 335-2 et suivants Du CoDe De la Prodriété Intellectuelle. L’éDiteur se réserve le Droit De doursuivre toute atteinte à ses Droits De drodriété intellectuelle Devant les juriDictions civiles ou dénales
Couverture
Copyright
Titre
Atteindre ses objectifs, c’est maintenant !
Yes You Can !
1. - Réussir c’est d’abord un certain état d’esprit
2. - Programmez-vous pour le succès
3. - Mettez au point votre plan d’action
4. - Développez vos compétences
5. - Entourez-vous des bonnes personnes
6. - Soyez créatif, soyez structuré
7. - Travaillez mieux pour obtenir plus et plus vite
8. - Pilotez vos résultats
9. - Se remobiliser après un revers
Bonne chance, Madame, Monsieur le Président !
Notes
Jean-Claude Bernardon
ATTEINDRE VOS OBJECTIFS
Atteindre ses objectifs, c’est maintenant !
Si vous av ez acheté ce livre, c’est que vous avez des projets à réaliser, des objectifs à atteindre. Mais vous vous posez des questions, car vous n’avez pas toujours réussi, et certaines fois vous avez durement échoué. Certains projets sont restés des serpents de mer, qui resurgissent de temps en temps mais que vous n’arrivez pas à terminer. Alors que faire ? Devez-vous accepter comme une fatalité d’échouer ou de n’atteindre vos objectifs que partiellement ? Non, il n’y a pas de fatalité dans la réussite ou l’échec. C’est avant tout une affaire de méthode et de détermination. Quel que soit votre projet : ce diplôme dont vous rêvez, cette promotion que vous attendez depuis si longtemps, ces 10 kg que vous devez perdre à tout prix, cette maison dont votre famille a tant besoin, ce stage que vous recherchez pour votre fils… Il y a une méthode pour réussir, parce que réussir c’est avant tout agir avec méthode et détermination. Vous avez eu raison d’acheter ce livre, car c’est de cela que nous allons parler, de la manière d’atteindre tous ces objectifs dont vous avez envie et devant lesquels vous vous sentez un peu démuni. Lisez ce livre de la première à la dernière page, ce sera votre premier projet réussi, et il ouvrira la porte à tous les autres.
Yes You Can !
Atteindre ses objectifs n’est pas simple
Reconnaissons-le honnêtement, atteindre ses objectifs, réaliser ses projets n’est pas simple. Il y a à cela plusieurs raisons. Tous les objectifs ne sont pas de même niveau de difficulté, certains sont très difficiles : intégrer une très bonne école d’ingénieur, créer une entreprise performante, écrire un roman à succès, être coopté dans un club fermé, obtenir un poste en vue dans une grande entreprise très prisée. D’autres sont plus simples, mais nous n’avons pas toutes les relations ou les clés d’entrée pour commencer la démarche : Comment rencontrer cette personne qui pourrait m’aider ? Acquérir ces compétences ? Obtenir un prêt de 10 000 euros ? Négocier correctement cet appartement ? Obtenir une recommandation ? Nous ne sommes pas toujours suffisamment pugnaces et tenaces dans nos efforts. Je veux perdre 15 kg en faisant du sport, mais je remets à demain les footings et la piscine. Je dois économiser 5 000 euros mais je continue de faire des achats futiles. Je dois absolument acquérir un anglais professionnel, mais je préfère sortir avec mes amis ou écouter de la musique dans ma voiture au lieu de mes...
1.
Réussir c’est d’abord un certain état d’esprit
Yes you can !
C’est vous qui devez être à la barre !
Répondez à cette question très simple : Qui est la personne la plus intéressée et la plus motivée par votre succès ? otre patron ? otre meilleur ami ? os collègues de travail ? otre directeur de conscience ? otre notaire ? otre banquier ? … Toutes ces personnes peuvent avoir de l’amitié, de l’estime pour vous. Elles souhaitent certainement vous aider. Et, nous en parlerons, il sera important de prendre leur conseil, de leur demander de l’aide, de les écouter, de vous informer et de vous former à leur contact. Mais sont-elles les plus motivées par votre succès ? Non, la personne la plus motivée par votre succès, c’est vous ! C’est pour cette première raison que vous devez prendre vos projets en main. Mais il y a une autre raison. Être à la barre c’est acquérir une maîtrise croissante de vos projets, devenir de plus en plus informé et compétent, et ainsi augmenter vos chances de succès. Le succès attire le succès dans un cercle vertueux : en organisant vos projets, en prenant des décisions et en les assumant, en travaillant sérieusement, en apprenant de vos échecs, vous augmentez votre expérience, votre compétence, votre confiance en vous et votre capacité à rebondir. ous vous préparez ainsi à être encore plus performant dans l’avenir, donc à réussir. Enfin, sentir que vous maîtrisez votre vie, que vous avez acquis la capacité de la diriger de manière sûre, vous rendra profondément serein et heureux.
·Vouloir c’est faire
« Toutes les personnes qui ont gagné au loto ont acheté un billet ». ous connaissez cette formule, n’est-ce pas ? Que dit-elle ? Simplement que si vous ne faites rien, il est très probable que vous n’obtiendrez pas grand-chose. Le premier obstacle à l’atteinte de vos objectifs, c’est le manque de volonté de vous mettre au travail. ous avez décidé de maigrir, mais vous remettez à demain votre premier jour de régime. ous avez décidé d’apprendre l’anglais, mais vous avez chaque semaine une bonne raison de ne pas pratiquer votre méthode. ous avez décidé de réaliser un investissement locatif, mais vous ne trouvez pas le temps nécessaire pour les visites, vous vous êtes inscrit au CNAM pour obtenir un diplôme d’ingénieur, mais vous ne travaillez pas vos cours… Pourquoi ? Les raisons sont multiples et complexes, nous en parlerons plus longuement dans le chapitre « programmez-vous pour le succès ». Ici, je vous invite simplement à prendre deux résolutions importantes. La première, vous mettre au travail le jour même où vous aurez décidé d’atteindre un objectif, pas le lendemain, le jour même. La seconde c’est de faire chaque jour quelque chose qui contribue à votre objectif. Ce travail vous est destiné, vous en valez la peine, alors ne vous décevez pas ! À compétences identiques, c’est le travail qui fait la différence ! Ne remettez pas au lendemain ce que vous pouvez faire le jour même.
·Décider c’est maîtriser
Décider c’est prendre des options importantes sur le chemin de votre succès. Alors pourquoi abandonner aux autres cet acte essentiel ? C’est vous qui devez décider, car vous êtes le premier bénéficiaire de vos décisions. Oui, me direz-vous, vous avez raison, nous sommes d’accord pour décider, mais nous n’avons pas toujours en main les bonnes informations pour bien décider, nous ne sommes pas sûrs, alors nous attendons d’y voir plus clair. Nous sommes prudents ! Je suis d’accord avec vous, prenez une décision informée, bien travaillée, donnez-vous le temps de la réflexion, mais prenez-la. Ne confondez pas prudence et immobilisme. N’oubliez pas qu’il est toujours plus risqué de ne pas décider que de décider, car si vous ne décidez pas, quelqu’un d’autre le fera pour vous, et il le fera d’abord dans son propre intérêt. Donnez-vous toujours un délai maximum pour décider, travaillez sans relâche pour obtenir les informations dont vous avez besoin, consultez les meilleurs experts, comparez les différents scénarios possibles, clarifiez vos critères de décisions et, le moment venu, prenez votre décision et passez à l’action.
·Assumer c’est apprendre
ous venez d’essuyer un revers ! Le choc est rude. Il est tentant pour votre amour-propre de vous convaincre que vous n’y êtes pour rien, et que les coupables sont ailleurs : votre banquier, le gouvernement, le marché, les imbéciles qui vous ont conseillé… ous avez raison, pourtant 80 % des problèmes sont en nous (j’en parle plus loin), et pour faire mieux la prochaine fois il faut que vous appreniez de vos échecs, que vous acceptiez d’analyser ce qui s’est passé, d’identifier vos erreurs, vos imprudences, votre manque de discernement et d’anticipation, vos déficiences, vos appréciations inexactes, pour en tirer des enseignements pour l’avenir. En un mot que vous acceptiez de regarder la réalité en face et que vous considériez vos échecs comme une opportunité de formation continue. L’énergie positive que vous mettrez à comprendre vos échecs et à en tirer un enseignement utile pour l’avenir est un excellent investissement qui enrichira vos compétences et renforcera votre confiance en vous. L’énergie négative que vous mettriez à chercher des coupables vous empêcherait d’apprendre et ne vous apporterait qu’amertume et découragement. Nietzsche nous le rappelle : « Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort ». En assumant nous devenons plus forts.
·Persévérer c’est progresser
J’avais un ami en Terminale qui était bon élève, sans être excellent. Il voulait être professeur agrégé de mathématiques depuis toujours. Admis dans une classe préparatoire moyenne, il échoua à Normale Sup et intégra une école d’ingénieur moyenne. Après son diplôme, il fut embauché comme ingénieur dans une entreprise. Mais ce métier ne lui plaisait pas. Il démissionna et se remit aux études pour préparer et réussir son agrégation de mathématiques avant de faire également un doctorat. Il est maintenant professeur de mathématiques en classes préparatoires. C’est cela la détermination, ne jamais lâcher, ne jamais abandonner, même quand vous n’avez pas en main tous les atouts pour gagner, même quand vous venez d’essuyer un revers important, même quand vos meilleurs amis vous conseillent d’arrêter, même quand le courage commence à vous faire défaut. Mais attention, persévérer ne veut pas dire persévérer dans l’erreur, mais persévérer dans l’effort. Il faut savoir se remettre en question, d’où la nécessité
’assumer ses échecs...
)