Yoga mudras et chakras: les mouvements de l
68 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Yoga mudras et chakras: les mouvements de l'énergie vitale

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
68 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Fruit de la collaboration de deux chercheurs et enseignants, ce livre est un guide d'apprentissage d'une nouvelle langue : celle du corps et de ses énergies. La pratique globale (mudrâs et postures de yoga) permet d'éveiller, de régulariser l'énergie des chakras principaux et de trouver harmonie et épanouissement. Leur méthode commence par l'assouplissement des mains et des doigts pour préparer la réalisation des mudrâs. Conçue comme un mode d'emploi, elle va conduire jusqu'à la perception de l'énergie des chakras. Elle débouche sur l'intégration d'une véritable connaissance grâce à la pratique. Les mudrâs présentés ici sont spécifiques à chacun des chakras. Les séances proposées incluent les postures-clefs, avec les mudrâs et les chakras correspondants. Les résultats sont remarquables : les pratiquants ressentent une grande harmonie de leur énergie et une paix intérieure leur permettant d'être plus présents dans leur vie quotidienne.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 mars 2007
Nombre de lectures 44
EAN13 9782840583059
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0300€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Couverture
4e de couverture
4 e de couverture

Yoga, mudrâs et chakras
Les mouvements de l’énergie vitale

Martine TEXIER Philippe VINCENT

Fruit de la collaboration de deux chercheurs et enseignants, ce livre est un guide d’apprentissage d’une nouvelle langue : celle du corps et de ses énergies.
La pratique globale (mudrâs et postures de yoga) permet d’éveiller, de régulariser l’énergie des chakras principaux et de trouver harmonie et épanouissement.

Leur méthode commence par l’assouplissement des mains et des doigts pour préparer la réalisation des mudrâs.
Conçue comme un mode d’emploi, elle va conduire jusqu’à la perception de l’énergie des chakras. Elle débouche sur l’intégration d’une véritable connaissance grâce à la pratique. Les mudrâs présentés ici sont spécifiques à chacun des chakras. Les séances proposées incluent les postures-clefs, avec les mudrâs et les chakras correspondants.

Les résultats sont remarquables : les pratiquants ressentent une grande harmonie de leur énergie et une paix intérieure leur permettant d’être plus présents dans leur vie quotidienne.

Martine TEXIER enseigne le yoga de l’Energie depuis 1981 et est formatrice à l’Ecole de Yoga d’Evian depuis 1986. Elle a aussi fondé avec Yves Mangeart l’Ecole EVE de Yoga-Maternité-Naissance. Auteur de « L’attente sacrée, 9 mois pour donner la vie » et de « Accouchement, naissance : un chemin initiatique » (Le Souffle d’Or) .

Philippe VINCENT est coiffeur énergéticien. La pratique des arts martiaux lui a fait ressentir le mouvement de l’énergie vitale jusqu’au bout des doigts. Auteur de « Les Mudrâs, une gestuelle énergétique » (Le Souffle d’Or) .
Titre
Martine Texier & Philippe Vincent
YOGA, MUDRÂS ET CHAKRAS
Les mouvements de l’énergie vitale

5 allée du torrent – 05000 Gap (France) www.souffledor.fr
Préface
par Yves Mangeart
Voici un livre très original. Dans le monde objectif où nous nous situons, un monde d’objets, il nous ouvre à la pratique de l’énergie. Les vagues d’énergie qui animent nos fonctions vitales, sensorielles et mentales ont façonné et façonnent encore subtilement notre corps, au quotidien.
Par quelques touches succinctes, en évoquant les centres émotionnels-énergétiques, des clefs fabuleuses nous sont proposées. À nous de les faire tourner pour ouvrir des portes de libération. Il est ici clairement formulé que tout notre développement est fondé sur des mémoires enregistrées au commencement, à la racine de notre existence. Comme pour le disque dur d’un ordinateur, une « initialisation » est nécessaire : elle inscrit les fonctions de base qui permettent ensuite de s’en servir. Toutes les utilisations de mise en mémoires ultérieures y feront obligatoirement appel.
La vie, dès ses prémices, a engrammé des vagues d’énergie affectives, petites et grandes. Tout ce qui se construit par la suite, ne peut que s’appuyer sur ces fondations énergétiques. Et, comme le sculpteur tient compte, pour réaliser son chef-d’œuvre, des veines et des nœuds de la pièce de bois qu’il travaille, nous devons, nous, grandir et évoluer avec les formations d’énergie mises en mémoire.
La démarche avec la pratique des Chakras-Mudrâs-Asanas dans le quotidien, va consister à reconnaître, accueillir et exprimer beaucoup mieux notre affectivité. Combien de mini émotions sont négligées dans nos regards, notre écoute, dans nos goûts, notre odorat et notre toucher. Si nous y devenons subtilement attentifs, elles vont mieux prendre leur place, s’activer, se purifier, devenir plus plastiques, plus pures, nous ouvrant à la fois à une meilleure connaissance de nous-même et à une expression plus riche de notre nature.
Le passage de l’émotion au sentiment nous fait évoluer et nous permet d’intégrer toutes les dimensions d’énergie de vie inscrites dans nos mémoires, en les mettant à leur juste place dans cette grande « aventure de la conscience et de la joie » (Sri Aurobindo).
Le livre innove encore par les Mudrâs venus de l’intuition de Philippe Vincent. Ils se pratiquent en se laissant émouvoir dans le contact particulier des doigts des deux mains. Selon le chakra éveillé et les mémoires activées, les répercussions énergétiques inondent à chaque fois tout le corps, en résonance avec l’univers.
L’affectivité est mouvement d’énergie, elle est souffle, elle est fluctuation de vie. C’est ce jeu puissant qui est mis en forme dans l’immobilité qu’est la danse énergétique de la posture (Asana). Mais, là aussi, il s’agit de l’Asana dans l’originalité de ce livre : la posture qui révèle et exprime, jusque dans la matérialité émue du corps, le jeu de la conscience en marche.
Ce livre est un chemin initiatique. On fera bien de n’en négliger aucune étape. Avec les doigts, il faudra faire des gammes pour conquérir de la souplesse, pour déceler leurs résonances affectives dans le corps. Viendra alors l’apprentissage de la pratique des Mudrâs, dans la sensibilité intuitive des profondeurs. Alors les postures prendront un essor sans cesse renouvelé, au fur et à mesure des élévations de conscience. Les méditations sur les Chakras prépareront à recouvrer les mémoires qu’ils renferment et diffusent. La « Symphonie pour la vie » aura manifesté sa puissance.
1. Introduction
Ce livre est né de la rencontre et de l’amitié entre un enseignant de yoga et un coiffeur énergéticien, professeur d’arts martiaux.
Martine Texier
Martine Texier enseigne le Yoga de l’Énergie depuis 1981 et est formatrice à l’École de Yoga d’Évian depuis 1986. De plus elle a fondé avec Yves Mangeart l’École EVE de Yoga-Maternité-Naissance. Ses deux livres, L’attente Sacrée, 9 mois pour donner la vie* et Accouchement, Naissance : un chemin initiatique * , témoignent de cette expérience.
Chaque année, elle propose dans ses cours une pratique de yoga en harmonie avec un thème de recherche. Durant deux années, le thème proposé aux groupes les plus avancés fut « les CHAKRAS ». Les pratiques de relaxation, respiration, les postures, la méditation, se sont effectuées avec une écoute et une sensibilisation particulières de ces centres de force.
C’est cette pratique que vous allez découvrir dans les pages qui suivent.
Philippe Vincent
Philippe Vincent est, d’une part, coiffeur énergéticien : il a mis sa sensibilité et ses perceptions de l’énergie au service de la coiffure, son métier. Ce dernier, au fil de l’expérience, est devenu très différent de celui d’un coiffeur classique. Il a découvert une réflexologie crânienne en établissant une cartographie précise qu’il utilise dans son activité.
D’autre part, la pratique d’arts martiaux comme le judo, l’aïkido et le taï chi chuan lui ont fait ressentir le mouvement de l’énergie vitale jusqu’au bout des doigts.
Dans son livre, Les Mudrâs, une gestuelle énergétique * , il a réalisé une synthèse de ces différentes pratiques.
Les mudrâs utilisés dans cet ouvrage innovent également en codifiant des positions des mains et des doigts qui, intégrés dans une dynamique respiratoire, favorisent la libération de l’énergie.
Rencontre du yoga et des mudrâs
Depuis plusieurs années, Martine et Philippe ont des échanges réguliers, appréciant chacun la démarche et le cheminement de l’autre. Conscients de la complémentarité des techniques que l’un et l’autre enseignent, ils ont décidé de travailler ensemble.
Ce livre est le fruit de leur recherche et de leur collaboration sur le thème des chakras et des mudrâs.
Une séance complète est née de ces rencontres : cette pratique globale, Mudrâs et postures, permet d’éveiller et de régulariser l’énergie des chakras principaux.
Philippe a d’abord élaboré une série de sept mudrâs en résonance avec les sept chakras principaux de l’être humain.
Martine a créé une séance de sept postures en harmonie avec ces mudrâs et les chakras correspondants.
Dès les premières expériences d’enseignement de cette séance complète, « Une Symphonie pour la Vie », les résultats ont été remarquables : les participants ressentent, après la pratique, une grande harmonie de leur énergie et surtout une paix intérieure qui leur permet d’être plus présents dans leur vie quotidienne.
* Publiés aux éditions du Souffle d’Or.
* Publiés aux éditions du Souffle d’Or.
2. Guide de la pratique
Ce livre est un guide d’apprentissage d’une nouvelle langue : ici c’est le langage du corps et de ses énergies. Pour assimiler un nouveau langage, il faut une pratique régulière qui s’étale dans le temps.
Vous allez commencer par assouplir vos mains et vos doigts avant de pratiquer les mudrâs.
Vous allez ensuite vivre les postures avec les mudrâs correspondants. Puis, viendra le temps d’entrer dans la sensibilisation des chakras.
Voici quelques précisions pour vous guider dans une expérience qui intègre les trois parties de ce livre : les mudrâs, les postures et les chakras.
Choisissez un moment tranquille, le matin ou dans la journée selon vos possibilités.
Pratique d’un quart d’heure
Déterminez le chakra que vous souhaitez harmoniser, mettez-vous dans son énergie et pratiquez le mudrâ et la posture correspondante.
Il est recommandé de commencer par les chakras du bas du corps et de remonter au fur et à mesure de l’expérience.
Donnez-vous au début une semaine de pratique quotidienne pour chaque mudrâ-posture-chakra.
Pratique d’une demi-heure
Une fois que vous avez bien assimilé les trois premiers mudrâ-posture-chakra, vous pouvez les enchaîner en une demi-heure.
Faites cette pratique pendant un mois tous les jours.
Vers une pratique d’une heure
Après un mois, vous pouvez ajouter chaque semaine un mudrâ-posture-chakra aux trois premiers.
Vous arriverez ainsi progressivement à la pratique complète au bout d’environ six mois . Vous serez étonné de pouvoir exécuter la série en une heure.
Pour aller plus loin
Lorsque votre sensibilité aura grandi, vous pourrez peut-être observer que le moment choisi pour la pratique a de l’importance car le corps réagit énergétiquement aux éléments extérieurs : le soleil et la lune.
D’ailleurs chacun a ses affinités particulières : l’un est plus « du matin », l’autre plus « du soir »…
La puissance du soleil ouvre le chakra, et stimule les échanges d’informations entre les êtres.
La puissance de la lune ferme le chakra, et retient dans l’intériorité les acquisitions puisées dans la journée.
Les chakras sont en relation avec tous les astres et avec le cycle de la lune.
La pratique peut être optimisée entre le coucher de soleil et l’arrivée de la nuit.
Dans cette période, le chakra se place uniquement dans l’énergie de celui qui pratique, sans qu’il soit sous l’influence du soleil ou de la lune.
Bonne pratique.
À vous aussi de suivre votre chemin en vous laissant guider par votre intuition !
3. Les Mudrâs
Mudrâ et Tradition
Le mot « MÛDRA » en sanskrit signifie « sceau », « empreinte », « cachet ou marque apposée pour authentifier ou sceller ».
Le langage des doigts à travers les mudrâs, comme le langage du corps à travers les postures, passe avant le langage parlé et nous donne accès à des mémoires primaires. La pensée et la parole sont reliées directement au mental alors que le langage des doigts et du corps court-circuite le mental.
Selon qu’ils se rapportent au rituel (par exemple dans les offices religieux), à la danse, aux arts martiaux (Budo) ou au yoga, les mudrâs sont utilisés avec des intentions différentes et des significations variées.
Dans le langage de la danse, ce sont les positions répertoriées des mains et des doigts qui traduisent et cherchent à transmettre des émotions. Ces positions, au nombre de vingt-quatre, se retrouvent aussi dans les cérémonies religieuses où elles possèdent une signification occulte et une efficacité magique.
Dans les textes traditionnels, on parle :
– Des dix Mudrâs destructeurs de la vieillesse et de la mort ( Hatha Yoga Pradipika * ).
– Un mudrâ qui confère les huit grands pouvoirs yogiques à celui qui les accomplit impeccablement* ( Hatha yoga Pradipika* ).
– Des vingt-cinq mudrâs qui confèrent aux yogi la réalisation ( La Gheranda Samhita* ).
Les textes précisent que l’enseignement des mudrâs doit être tenu secret.
– « Ces mudrâs doivent être soigneusement gardés secrets, comme on cacherait un coffret de pierres précieuses »… ( Hatha Yoga Pradipika* ).
– « Le mudrâ doit être à tout prix tenu secret, on ne doit pas le donner à n’importe qui »… ( Hatha Yoga Pradipika* ).
Dans les arts martiaux, il y a un enseignement secret des mudrâs, inconnu en Occident. Un grand maître a senti que Philippe Vincent avait en lui la capacité de les retrouver et l’a initié.
Dans le yoga, les mudrâs désignent des positions qui « scellent », c’est-à-dire qui enferment l’énergie des souffles vitaux à l’intérieur du corps. On les explique aussi comme « ce qui impose une limite, qui met fin aux afflictions ». Les mudrâs rééquilibrent en effet les énergies et, associés aux postures, ils contribuent à une harmonie de tout l’être.
La signification la plus fréquente de l’usage des mudrâs est la « réalisation » de certains états de conscience par des gestes et des postures hiératiques. Ces états de conscience sont suscités par une résonance dans les couches les plus profondes de l’être humain : redécouverte du « message » voilé de tout geste archétypal.
Les mudrâs sont décrits comme des exercices capables de faire accéder à des états de conscience non ordinaires et de permettre un changement de registre de perception. Ils s’accompagnent de respirations et d’attitudes mentales qui ne sont jamais décrites avec la précision que l’on imagine nécessaire pour obtenir le résultat qu’ils annoncent.
Les changements d’états de conscience ne nous sont pas étrangers : simplement nous ne les identifions pas comme tels. Dans la vie quotidienne, nous en changeons couramment : dès qu’une émotion nous envahit, nos perceptions changent ; si nous aimons la musique, elle nous transporte dans un état de conscience non ordinaire, avec une écoute beaucoup plus fine. Chaque état de conscience se caractérise par une palette de sensibilité particulière et par des moyens d’action spécifiques. Les pratiques de yoga permettent d’expérimenter des états de conscience plus vastes et plus lumineux.
La pratique des Mudrâs
Nos mains ne sont pas seulement des outils extraordinaires et des moyens d’expression et de communication avec les autres, elles nous donnent aussi la possibilité de nous faire renaître dans notre identité profonde. Elles sont un canal pour entrer en nous-même et y agir.
Chacun des doigts est la manifestation d’un ensemble d’énergies particulières. Lorsque les doigts se replient ou s’étirent, il y a, au niveau physique, une répercussion sur toutes les membranes du corps (les fascias). On y trouve également la correspondance avec l’un des cinq éléments et l’arrivée ou le départ de méridiens d’acupuncture. Il existe aussi tout un symbolisme des doigts qui est développé plus loin dans ce livre.
La pression de deux doigts ensemble, dans un contact affectif, provoque des modifications très riches à différents niveaux : mécaniques, énergétiques, et psychiques. Ceci favorise des modifications de conscience.
Initiation à la pratique des Mudrâs
Pour l’expérimenter, mettez-vous debout et laissez-vous respirer tranquillement en repérant à quel niveau se fait votre respiration actuellement : basse ou abdominale, médiane ou costale, haute ou sous-claviculaire ?
– Puis, placez les mains devant vous, joignez les extrémités de vos auriculaires et celles de vos annulaires et pressez-les finement.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents