//img.uscri.be/pth/9efb6b98ca41309762481e8e553e4646223962bc
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,49 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Les temps du vieillir

De
97 pages
Le temps du vieillir représente ce basculement du temps où le temps linéaire perd tout son sens de ce qu'il achemine vers la mort, où le temps du dehors n'est plus le temps du dedans. C'est ce qui fait du vieillir une maladie du temps, comme on a pu le dire de la dépression. D'ailleurs, le vieillir est-il autre chose qu'une sorte de dépression ajoutée qui va venir aggraver les inconvénients très réels de l'âge du poids d'un naufrage annoncé ? A contrario, la raison de ne pas sombrer pourrait surgir de cette part de liberté qui fait qu'à ce moment encore il nous appartient de choisir notre "mode d'être au temps".
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

LES TEMPS DU VIEILLIR

~L'Hannattan,2004 ISBN: 2-7475-7035-5 EAN: 9782747570350

Michèle DECLERCK

LES TEMPS DU VIEILLIR
Essai pour éviter le naufrage

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris

FRANCE

L 'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest HONGRIE

L'Harmattan Italia Via Degli Misti, 15 10124 Torino ITALIE

À la mémoire de Tante Denise

,

PRECAUTION INITIALE, ET INDISPENSABLE

Cet ouvrage ne prétend pas traiter de la vieillesse, ni même du vieillissement. Je n'ai aucune compétence à cet égard et j'ai le plus grand respect pour les spécialistes qui aujourd'hui se consacrent à la génétique, s'efforçant de pallier ces désordres très réels que sont l'affaiblissement de la vue et de l'ouïe, la perte de la mobilité, les failles de la mémoire. Je n'ai pas non plus envie de me lancer dans la critique facile du senior marketing, cette ghettoïsation par laquelle on entend réduire une classe d'âge à ces vieux couples qui traitent de leurs obsèques en se tenant la main, tandis que leurs petits-enfants lèchent le fond de la casserole aux confitures. Ce qui m'a interpellée, pour ma part, est ce que j'ai appelé le temps du vieillir, autrement dit la prise de conscience interne, et qui peut intervenir à des âges très variables, d'un changement dans la notion même du temps, comme l'évidence brutale que ce temps de la vie qui nous a toujours été compté, mais dont nous n'avons jamais tenu compte, désormais tire à sa fin. Alors, direz-vous, la belle affaire... N'était-ce pas prévu? Depuis le temps qu'on nous le chante et que les philosophes nous le martèlent, que nous n'aurons pas toujours 20 ans et que le bout de la route nous attend, le plus souvent dans la douleur... En d'autres époques, peut-être. Mais la nôtre ne nous y a pas préparés. D'où la surprise, le choc, le désespoir, ce désespoir qui vient comme une vieillesse ajoutée, la conviction que le naufrage est inévitable, naufrage de tout ce qui donnait du goût à la vie, la beauté et la vitalité, le désir de plaire et

l'envie de faire - même si on avait oublié d'en profiter - et qui vous amène à démissionner, avec peut-être 10 ou 20 ans d'avance. C'est ce gâchis qui m'est apparu insupportable, et qui m'a conduite à écrire ce livre, dans l'idée qu'on poulTait éviter "ça", ce malheur supplémentaire de la dépression qui, toutes choses étant égales par ailleurs, risque de précipiter la décrépitude, voire de transformer en naufrage panique une fin programmée. J'ai cru, en écoutant mes patients âgés, celle-ci qui voulait réécrire son histoire, celui-là qui ne se résignait pas à avoir raté sa vie, cet autre encore qui ne parvenait pas à faire redémarrer la sienne, trouver une ouverture dans le fait que "le temps du vieillir" devait se dire "les temps du vieillir". Car, jamais peut-être, dans le cours de l'existence, les différents modes d'être au temps ne se sont à ce point croisés dans un vacillement qui relève d'une "inquiétante étrangeté" en même temps qu'il dégage peut-être un espace de liberté.

8

LA VIEILLESSE, UNE MALADIE DU TEMPS