Madeleine Tchicaya en questions
112 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Madeleine Tchicaya en questions

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
112 pages
Français

Description

« On le sait singulier, le parcours de Madeleine Tchicaya, fait de choix, de responsabilité, de persévérance et de dynamisme intellectuel. C’est un exemple à enseigner dans les écoles. Car Madeleine Tchicaya se décrit comme une personne de valeur, sincère avec les autres et avec elle-même. Madeleine Tchicaya est une icône… Dans ce livre, elle dépasse son cas particulier pour donner sa vision de la vie. En dehors de toutes considérations, elle y réaffirme ses convictions les plus profondes. »

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2017
Nombre de lectures 25
EAN13 9782916532592
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0229€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

MADELEINE TCHICAYA EN QUESTIONS Une femme de valeur, un modèle pour toutes les générations
Serge GRAH
MADELEINE TCHICAYA EN QUESTIONS Une femme de valeur, un modèle pour toutes les générations Entretiens
Préface de Monseigneur Bruno KOUAMÉ
Vallesse Éditions 01 B.P. 2290 abidjan 01 (Côte d’Ivoire) e-mail : edition_vallesse@yahoo.fr
© Vallesse Éditions, Abidjan, 2017 ISBN : 978-2-916532-59-2 Toute reproduction, quel que soit le procédé, est interdite sous peine de poursuites judiciaires.
REMERCIEMENTS
À Madame Salamata Traoré, Directrice Générale de l’Ecole Nationale d’Administration ; À Monseigneur Bruno Kouamé qui, bien que souffrant, n’a pas hésité à m’apporter son soutien et ses bénédictions ; Au Docteur Assana Sangaré, à Madame Alexise Gogoua, à M. Serge Recolte Yao, pour leur disponibilité ; À Madame Mah Diomandé pour son aide, ses encouragements et son soutien tout le long de ce travail ; À Isabelle Tchicaya, qui avec une gentillesse rare, m’a ouvert sa maison et ses souvenirs ; À mon ami et frère Alexis Rabet, merci pour tout ; À tous, de tout cœur, merci.
« C’est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde. »
Boris Vian
« Quand on fait trop le grand, on paraît bien petit. » Philippe Néricault, dit Destouches
PRÉFACE
C’est une véritable dette dont je voudrais m’acquitter en écrivant cette préface. Comment pouvait-il en être autrement ? Madeleine Tchicaya est un modèle que je ne cesserai de chérir. Il me paraît donc nécessaire d'ac-compagner Madeleine Tchicaya en questions de Serge Grah. Un ouvrage pour rendre hommage à une femme de qualité avec laquelle j’ai l’honneur d’avoir une rela-tion d’amitié vraie. Une amitié qui a commencé quand nous étions enfants, et qui continue encore aujourd’hui. S’il en est ainsi, c’est parce que cette amitié est consacrée par l’auteur de la véritable amitié qui est Dieu.
J’écris donc cette préface non seulement pour témoi-gner à Madeleine mon attention et mon admiration, mais aussi pour apprécier le coup d’œil rétrospectif de l’auteur sur le parcours de Madeleine.
On le sait singulier, le parcours de Madeleine Tchicaya, fait de choix, de responsabilité, de persévérance et de dynamisme intellectuel. C'est un exemple à enseigner dans les écoles. Car Madeleine Tchicaya se décrit comme une personne de valeur, sincère avec les autres et avec elle-même. Elle ne rentre pas dans les stéréotypes ha-bituels. Elle incarne pleinement la force de caractère, la détermination et la chaleur des âmes généreuses. On l’aime ou on ne l’aime pas, mais on n’a pas le droit de ne pas lui reconnaître ces qualités.
Madeleine Tchicaya est une icône, mais sûrement pas un monument gé. Il suffit de l’entendre vous parler de la vie, de sa vie… Sa langue eurie de métaphores et d’anecdotes, prête à bondir avec ce rire qui l’a toujours accompagnée dans sa vie.
Dans ce livre, elle dépasse son cas particulier pour donner sa vision de la Vie. En dehors de toutes consi-dérations,elle y réaffirme ses convictions les plus profondes. Et c’est l’intérêt que présente l’ouvrage de Serge Grah.
En une expression propre à Madeleine Tchikaya, elle construit sa réexion toujours vers le même but : libérer la femme du piège culturel et social qui la retient pri-sonnière depuis la nuit des temps, pour qu'elle devienne une personne à part entière.
Dans ce livre miroir, elle dit :« Chez nous, la question de la Femme est plus, à mon avis, de l’ordre de l’éducation. Il est temps que les femmes s’instruisent, se cultivent, s’in-téressent au fonctionnement de leur société. Il est temps qu’elles prennent leur destin en main, au lieu d’attendre que telle loi nous donne raison. Elles doivent surtout prouver que les hommes ont tort de les minimiser, de les banaliser. »
Depuis l’émissionLe Fauteuil Blanc,Madeleine Tchicaya a fait tomber deux stéréotypes principaux : celui de la femme ménagère et celui de la femme frappée par l’inin-telligence congénitale. Ce souvenir est resté impérissable dans l’opinion publique ivoirienne.
Madeleine Tchicaya est une bonne leçon de vie ! Un bon repère ! Un beau modèle à imiter. On reste forcément admiratif devant cette expression vivante de la rectitude morale et de la probité intellectuelle qu’est Madeleine Tchicaya. Une femme qui s’est toujours rêvée en femme libre.
S’il me plaît de souligner ses réussites, ses qualités, c’est pour mieux considérer l'excellence que son par-cours révèle. C'est aussi pour signier que son modèle a l'immense mérite d'entretenir la amme de l’espoir que tout est possible, à la seule condition d’y croire et de travailler à atteindre son objectif. Comme on le voit, sa vie parle à toutes les femmes et à tous les hommes. À toutes les générations.
Madeleine Tchicaya m’a toujours donné de l'espoir. Et je suis certain qu’elle en a donné à bien d’Ivoiriens, et qu’elle en donnera à tous ceux qui liront sa vie.
Que Dieu bénisse Madeleine Tchicaya et qu’Il répande Ses bénédictions sur ses souhaits et ses désirs pour la Côte d’Ivoire.
Monseigneur Bruno Kouamé Évêque Émérite d’Abengourou
AVANTPROPOS
Madeleine Tchicaya est une Femme de Valeur. C’est vrai. C’est d’autant plus vrai qu’il est, par consé-quent, nécessaire de saisir sa vie pour la postérité, afin de permettre à toutes les générations d’Ivoiriens de dé-couvrir ou de redécouvrir son époustouant parcours. Un ouvrage qui dévoilerait la vie pleine d’enseignements de cetteLétagonins’impose donc.
Au contraire de la pratique en Afrique, Madeleine Tchicaya a accepté de se prêter à ce jeu, ouvrir sa vie, cette source de trésors accumulés tout au long de son parcours. Et qu’on puisse s’en servir comme repère, comme boussole.
Toute démarche d’écriture est un exercice périlleux, qui plus est, la biographie d’une personnalité telle Madeleine Tchicaya. Tout de suite, voici la question à laquelle je devais répondre : sous quelle forme devrais-je écrire cet ouvrage ? Pour me dégager au maximum des scories in-terprétatives, j’ai décidé d’aller à l’essentiel, dévider le l de la vie de Madeleine Tchicaya que nombre d’Ivoiriens, surtout ceux de la génération 90 ne connaissent pas.
Je n'ai donc pas voulu faire d’une étude sociologique de la vie de Madeleine Tchicaya,ni tenter une mise en page raisonnée en fonction des thèmes évoqués. Livrer sa pa-role en l'état, sous la forme de questions-réponses, laisser Madeleine Tchicaya se raconter elle-même,dans toute sa richesse,s’est révélé être le meilleur angle sous lequel devait