Wallenberg, le fondateur
590 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Wallenberg, le fondateur

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
590 pages
Français

Description

Créateur de banque, homme politique, réformateur de la Suède (1816-1886) Wällenberg a traversé son siècle en s'illustrant dans les domaines les plus divers avec une énergie et audace exceptionnelles : officier de marine, fondateur de la première banque d'affaires moderne de Suède, journaliste, politicien…
En retraçant l'odyssée de ce personnage hors du commun, l'auteur ne fait pas seulement œuvre de biographe, il nous livre aussi de nombreuses clés sur l'évolution de l'économie et des théories économiques au xixe siècle, sur la percée industrielle et les processus de modernisation en Suède et hors de Suède, et sur les relations internationales de l'époque. Traduit du suédois par Jean-François et Marianne Battail.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2005
Nombre de lectures 109
EAN13 9782876234413
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0136€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

_Göran B. Nilsson Wallenberg, leFondateur Créateur de banque, homme politique, réformateur de la Suède (1816-1886) Traduit du suédois par Jean-François & Marianne Battail
Biographie / Histoire
MICHEL DEMAULE
WALLENBERG,LE FONDATEUR
Göran B. Nilsson
WALLENBERG,LE FONDATEUR (1816-1886)
CRÉATEUR DE BANQUE, HOMME POLITIQUE, RÉFORMATEUR DE LASUÈDE
Traduction du suédois par Jean-François & Marianne Battail
MICHEL DEMAULE
IL A ÉTÉ TIRÉ DE CET OUVRAGE SOIXANTE EXEMPLAIRES NUMÉROTÉS DE1À60.
EXEMPLAIRE N°
Ouvrage publié avec le concours de la Fondation Marianne & Marcus Wallenberg
Conception graphique : Chris Impens & LES3TSTUDIO. Couverture : Uno Troili,Portrait de Wallenberg(1870)[D.R.]. Svenska porträttarkivet.
Édition originale : Grundaren, Carlsson Bokförlag, Stockholm, 2001. © Göran B. Nilsson, 2001. © ÉDITIONSMICHEL DEMAULE, Paris, 2005.
Présentation de l’auteur Avant-propos du traducteur Introduction
I. UN MARIN QUI VA À TERRE
TABLE
NÉ DANS UNE FAMILLE EN PLEINE ASCENSION Les premiers d’une longue série de frères, Jacob… et Marcus Le père d’Oscar, Marcus Wallenberg junior (1774-1833) Le procès de la musique De Lund à Linköping Un professeur aux multiples occupations Oscar Wallenberg s’embarque
SPÉCULATIONS OPTIMISTES Pas même second lieutenant Le nouveau monde s’ouvre Le divin Franklin Une bonne affaire, et une mauvaise Agathon Naviguer ou ne pas naviguer Un tour du monde avorté Le tour du monde devient le tour de la France
PRÉLIMINAIRES LIBÉRAUX Oscar Wallenberg en famille Le capitaine du vapeur et la femme de chambre du bord La vie secrète d’Oscar Wallenberg La presse comme tremplin politique Oxehufvud sur la sellette
7 9 17
25 26 27 30 30 31 32 35
38 39 41 43 47 48 51 52
56 56 65 69 70 71
Un mystérieux politicien de couloir Une flotte en ruine « La jeune flotte » Banquier de la flotte Au service d’une classe moyenne défavorisée L’argent pourvoyeur d’indépendance et d’influence politique
ÇA IRA! Le lion montre à nouveau ses griffes Les débats sur la représentation – et la révolution de février Les enseignements de la politique étrangère Un organe de presse pour la flotte ou comment un grand quotidien devient un petit hebdomadaire Les autorités montrent les dents Un guerrier pacifique Entre deux feux Exilé à Sundsvall – pour son bonheur « Tout va à un train d’enfer ! » De la flotte à la banque – les conséquences d’une grande victoire politique Un comédien politique
UN DYNAMISME EXPLOSIF Telle vie, telle biographie L’entrepreneur Au service de Lovén & Co. Les allègements douaniers pour le commerce transatlantique La ligne de chemin de fer Köping-Hult – le canal Svea sur rail Une nouvelle étoile dans le secteur des vapeurs Un partisan de la libre association – en théorie et en pratique Un homme établi Reculer pour mieux sauter Le politicien Un débutant bien armé en marche vers les sommets Les bouleversements induits par la guerre de Crimée Le père de famille Une brève période de bonheur Au gré des vents
II. CONSTRUIRE UN SYSTÈME BANCAIRE
BANQUIER SANS BANQUE(1851-1854) « Il n’est pas capitaliste, mais il est du moins passablement versé dans la question » Le modèle écossais Le mémorandum de 1851 : trois idées porteuses La firme qui devint banque filiale Une banque filiale – mais pas la bonne
75 76 79 83 85 86
89 94 101
107 115 121 124 127 130 134 137
139 140 140 141 143 147 149 152 153
154 159
163 166
171 173 175 177 179
Une entorse à la ligne patriotique. Le programme d’A. O. Wallenberg La SHAB, première version La question bancaire au centre des controverses politiques Récriminations des représentants des paysans – et points de vue opposés Un moderniste radical
LA PREMIÈRE BANQUE DAFFAIRES MODERNE DESUÈDE Le prototype de Sundsvall Une affaire brillante mais risquée La nécessité théorique et pratique de l’escompte des traites La collaboration bancaire commence avec les chèques postaux… et se poursuit avec les billets En marche vers la Stockholms Enskilda Bank Le « fabricant de banques » se heurte à des obstacles La contre-banque Gällivare – une affaire véreuse Une ouverture à droite La presse accueille positivement la banque moderne des classes moyennes Les banques filiales, la SHAB et la SEB renvoyées à plus tard Meilleures possibilités de collaboration avec le successeur de Palmstierna L’État de droit conservateur face aux exigences libérales du monde des affaires Un système bancaire libéral en miniature La SEB démarre le 15 octobre 1856 – le point sur la situation Un modèle pour le système des banques privées
AVEC LASTOCKHOLMSENSKILDABANKCOMME PLATE-FORME Collaboration bancaire sous la direction du chef de la banque centrale La banque des banques Crédits bancaires « Clearing House » Les avantages d’une crise du commerce 1) La quatrième tentative de la Handelsaktiebank 2) Les sociétés hypothécaires sous l’éteignoir 3) Un coup fatal porté au plafonnement du taux d’intérêt 4) Mais les banques d’affaires tirèrent leur épingle du jeu dans la crise Trois enfants difficiles : Göteborgsbanken, Skånebanken et AOW lui-même Le temps du combat politique
ÉTABLISSEMENT DUN SYSTÈME LIBÉRAL DE BANQUES DAFFAIRES « Un triomphe pour l’institution bancaire de ce pays » Adoption de la liberté des taux Coup fatal porté aux banques filiales Feu vert pour les banques privées… et pour les banques par actions 1864 – une année mémorable dans l’histoire bancaire suédoise
183 189 193 195 198
202 205 207 208 209
210 214 214 216
217 221
223
225 230 232 235
236 238 239 241 243 246 247 248
251 252 258
258 260 262 265 266 268
ACCOUCHEUR DE LASKANDINAVISKAKREDITAKTIEBOLAGET Le marché stratégique des capitaux A. O. Wallenberg, un chaud partisan des obligations Capitaux étrangers – pour le meilleur et pour le pire La banque hypothécaire de Stockholm devient uncrédit mobilier à Göteborg Les appréhensions patriotiques de Gripenstedt Le problème national – une solution à double tranchant Une nouvelle plate-forme pour la politique bancaire
III. UN POLITICIEN CONTROVERSÉ
DE LA CLASSE MOYENNE À LA CLASSE SUPÉRIEURE « Les avaries subies en mer devraient pouvoir être réparées » Un veuf dissipé Un marin qui a le vent en poupe Une transition problématique L’harmonie par l’économie Au sommet de l’échelle sociale
HAUTE CONJONCTURE LIBÉRALE SUIVIE DANNÉES DE DISETTE Moissons libérales après la guerre de Crimée Le travail d’A. O. Wallenberg pour son parti Le roi des lobbyistes – à titre d’exemple, la question de la défense maritime Un habile faiseur d’élections, malgré des électeurs peu maniables Des illusions perdues qui aboutissent à une lutte des classes au plus haut niveau Vents contraires pour A. O. Wallenberg également Le droit de vote aux élections municipales Non-intervention pendant les années de disette Un gouvernement passif Stockholms-Postenau lieu d’Aftonbladet La chute d’un leader Une nouvelle époque s’amorce
UN BRILLANT RETOUR L’extraordinaire année 1876 Le compromis de 1873 Un singulier programme de réforme constitutionnelle Un fécond double jeu politique ? Prix d’excellence décerné à la Troisième République L’instauration d’un Premier ministre Revanche de Broch et Wallenberg sur la question du mètre Le « foyer du peuple » à l’âge du libéralisme de l’harmonie En harmonie avec l’existence
271 272 276
280 284 285 290
295 298 300 307 310 311
317 320 322 325
329 333 334 335 337 338 345 347
348 352 356 359 362 367 373 379 384
IV. LE MEILLEUR SYSTÈME BANCAIRE DU MONDE ?
L’ACCOMPLISSEMENT DU MEILLEUR SYSTÈME BANCAIRE DU MONDE Vents défavorables « L’unification monétaire !!! » Ce fut un carolin… mais pas de franc « Un misérable patchwork danois » La politique bancaire sur la scène nationale Politisation accrue de la Banque de Suède Partisan précoce d’une banque centrale… mais privé d’une telle responsabilité « Économique » La « banque divorcée » et la « banque familiale privée » Vents favorables La percée industrielle modifie la donne… et entraîne la percée du système bancaire moderne Confirmation des pronostics de Wallenberg et Gripenstedt Les banques privées endossent leur responsabilité en matière de politique monétaire Un lobbying intense Retour du franc-or – en Finlande Triomphe au Palais du Trocadéro
LA GRANDE CRISE Le nouveau Palmstruch Skutskär Hofors Stora Bergslagsbanan Atlas L’horizon politique s’assombrit également Joueur trop confiant Le fil des événements Trois sauveurs dans l’adversité La marge de manœuvre propre à la banque Stora Bergslagsbanan La société moderne organisée en système
UNE BANQUE ET UN SYSTÈME BANCAIRE À DÉFENDRE Le calme après la crise… suivi d’une tempête à Hofors Une nouvelle ère s’amorce pour la famille Wallenberg « Puisse le hareng affluer ! » Atlas n’arrange pas les choses Un brillant résultat malgré tout La force de l’isolé Stora Bergslagsbanan comme tirelire Du concret plutôt que des honneurs
389 392 394 397 399 402 403 406 407 411
415 416 417
419 422 425 427
428 430 431 431 436 438 442 444 446 446 449 450
453 454 459 461 464 465 466 468 469
Une dernière grande œuvre Praxitèle et les apprentis maçons Contre-agitation intense La scène internationale Un dogmatique peu dogmatique Prolongation du délai de grâce pour le meilleur système bancaire du monde
V. UN NOM À DÉFENDRE
PARLER À DES SOURDS Aide privée à la presse à des fins politiques Wallenberg et Strindberg comme antisémites L’affaire « Figaro » L’affaire«Svenska Tidningar » « L’alpha et l’oméga de la presse à scandale suédoise » Une victoire prometteuse dans les grandes questions… mais la dernière offensive politique se solde par une défaite La mort du libéralisme de l’harmonie Un dernier succès concernant la question féminine LE FONDATEUR DE DYNASTIE Un patriarche libéral aux nombreuses familles Anna Wallenberg, née von Sydow Une école dans l’esprit du libéralisme de l’harmonie La responsabilité particulière des fils L’héritage monumental L’histoire se poursuit : la nouvelle vie d’Anna Wallenberg Vingt-cinq ans après Le héros libéral : un Janus aux deux visages
Ouvrages cités Index
471 480 484 488 489
493
497 500 502 505 507 509 512 515 523
528 531 536 540 544 545 547 549
553 557