Cernunnos, le dioscure sauvage

-

Livres
563 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cernunnos, "Le Cornu", le dieu aux bois de cerf ! Un nom et une image qui évoquent l'irréductible étrangeté de la religion gauloise, méconnue en l'absence de textes légués par les Celtes de l'Antiquité. Pourtant, Cernunnos appartient avant tout au domaine indo-européen et admet un remarquable homologue théologique dans le Dionysos grec. Dans cette enquête se révèlent tour à tour les diverses figures du dieu sauvage, de ses parents, de ses épigones et de ses amantes...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 novembre 2010
Nombre de visites sur la page 602
EAN13 9782296449473
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Cernunnos, le dioscure sauvage Recherches comparatives sur la divinité dionysiaque des Celtes
Daniel Gricourt et Dominique Hollard Cernunnos, le dioscure sauvage Recherches comparatives sur la divinité dionysiaque des Celtes
Préface de Bernard Sergent
L’Harmattan
Reproductions de la couverture : La déesse KUBABA (Vladimir Tchernychev) Jean-Michel Lartigaud,Cernunnos en majesté, d'après l'autel de Reims conservé au musée Saint-RemiDirecteur de publication : Michel Mazoyer Directeur scientifique : Jorge Pérez Roy Comité de rédaction Trésorière : Christine Gaulme Colloques : Jesús Martínez Dorronsoro Relations publiques : Annie Tchernychev Directrice du Comité de lecture : Annick Touchard Comité scientifique (Série Antiquité) Sydney H. Aufrère, Sébastien Barbara, Nathalie Bosson, Pierre Bordreuil, Dominique Briquel, Gérard Capdeville, Jacques Freu, René Lebrun, Michel Mazoyer, Dennis Pardee, Eric Pirart, Jean Michel Renaud, Nicolas Richer, Bernard Sergent, Claude Sterckx, Paul Wathelet Ingénieur informatique Patrick Habersack(macpaddy@chello.fr) Avec la collaboration artistique de Jean-Michel Lartigaud et de Vladimir Tchernychev. Ce volume a été imprimé par © Association KUBABA, Paris Association KUBABA, Université de Paris I Panthéon – Sorbonne 12, place du Panthéon 75231 Paris CEDEX 05 © L’Harmattan, 2010 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-13596-3 EAN : 9782296135963
— Préface
— Introduction (de p. 19 à 25, notes 1 à 19)
SOMMAIRE
• Chapitre I. Cernunnos, jumeau de Lugus (de p. 27 à 69, notes 20 à 145) I.1. Les naissances gémellaires et dioscuriques de Lleu et Dylan et de Lugh et de ses frères I.1.1. Les jumeaux gallois Lleu et Dylan I.1.2. Lugh et ses frères pinnipèdes I.1.3. Des nouveau-nés noyés ? I.2. Les jumeaux dissemblables chez les Indo-Européens I.3. Les documents gaulois et gallo-romains I.3.1. Le pilier des Nautes et le « chaudron » de Gundestrup I.3.2. Le gobelet de Lugudunum I.3.3. Le dieu tronc entre Grecs et Celtes et les jumeaux à la colonne I.3.4. Doublets dioscuriques humains et animaux sur les monnaies celtiques I.4. Les dieux jumeaux celtiques : prolongements médiévaux I.4.1. Les saints jumeaux I.4.1.1. Lugle, Luglien et leurs semblables I.4.1.2. Fêtes et calendrier : le temps des jumeaux I.4.2. Les jumeaux romanesques I.4.2.1. Lovel et Marin I.4.2.2. Valentin et Orson I.4.3. Merlin le jumeau ? I.4.3.1. Merlin et sa sœur... jumelle ? I.4.3.2. Merlin et son double lupin I.5. LesMabinogionet les naissances gémellaires I.5.1. D'unMabinogià l'autre : Dylan et le fils de Rhiannon I.5.2. Le fils de Rhiannon, jumeau implicite I.5.3. Mélicerte/Palaimôn, le frère de lait marin de Bacchos
• Chapitre II. Cernunnos l'aquatique (de p. 71 à 119, notes 146 à 358) II.1. Les dauphins, de Cernunnos à Dionysos II.1.1. L'enfant marin du « chaudron » de Gundestrup II.1.2. La parentèle delphinale de Dionysos
7
1
1
2
5
9
7
28 28 30 36 37 39 39 42 44
47 48 48 48 51 54 54 55 57 57 58 62 62 65 67
7
1
71 71 75
II.2. Le Cernunnos ichtyopède de la plaque de Meigle II.2.1. Cernunnos poisson, l'ours et le loup II.2.2. Cernunnos et Dylan le phoque II.3. La submersion initiatique II.3.1. La submersion initiatique de Dylan II.3.2. Les séjours aquatiques de Dionysos II.3.3. L'enfance marine du frère jumeau II.4. Le Dionysos maritime de Strabon II.4.1. Un dieu réellement indigène II.4.2. Un dieu sauvage et crépusculaire dans un lieu dioscurique II.4.3. Hydronymes cernunniens II.5. Maponos : Poséidon celtique ou dieu jeune résidant dans les flots ? II.5.1. Le Mabon littéraire gallois et arthurien : un jeune prisonnier des eaux né d'une divine mère II.5.2. Le Maponos britanno-gaulois, fils d'une mère fluviale et adoré dans les sources II.5.3. Maponos et le Blaireau aquatique II.5.4. Le fils divin et le Chat des eaux II.5.4.1. Le Cath Palug, félin insubmersible et les « chats de mer » II.5.4.2. Le Chapalu, fléau lacustre, régicide... et royal II.5.4.3. Le fils gardien des accès aquatiques au domaine de la mère divine II.5.5. Connexion irlandaise I : Óengus, fils du Dagda II.5.6. Connexion irlandaise II : Mongán Finn, fils de Manannán II.5.6.1. Mongán, fils (gémellaire) de Manannán II.5.6.2. Les formes animales de Mongán II.5.6.3. Mongán et Finn Mac Cumall II.5.7. Maponos, un Cernunnos aquatique juvénile II.5.8. Maponos le chasseur : un formidable meneur de chiens
• Chapitre III. Le dieu à ramure : Cernunnos et le cerf(de p. 121 à 244, notes 359 à 725) III.1. Le cerf dans la pensée religieuse des Celtes III.1.1. Le cerf solaire, le pôle nord et le calendrier III.1.1.1. Symbolique solaire III.1.1.2. Symbolique polaire III.1.1.3. Symbolique calendaire III.1.2. Le cerf et l'Autre Monde III.1.3. Le cerf et l'accession royale III.1.4. Le cerf et la science sacrée
8
77 77 81 84 84 86 89 91 91 93 95
9
9
6
7
99 101 103 103 104
107 108 110 111 113 114 115 118
121
121 122 122 123 124 125 126 129
III.1.5. La virilité exacerbée du cerf III.2. Un mythe saisonnier : l'amant cervidé et la femme séduite III.2.1. Lleu cocufié par Gronw Pebyr, le chasseur de cerf III.2.2. Lugh cocu et jaloux III.2.2.1. Le meurtre de Cearmaid III.2.2.2. Derg Corra et l'épouse de Finn III.2.3. L'amant-cerf et sa biche royale : la liaison de Medb et le meurtre de Fergus III.2.4. Cernunnos cocu III.2.4.1. Cúroi et Cúchulainn III.2.4.2. Merlin trompé et le passage des cornes III.2.5. Dubhlacha et ses deux maris III.2.6. L’alternance maritale de l’Yseult galloise III.2.6.1. Le partage semestriel d’Arthur III.2.6.2. Tristan, amant dionysiaque et cernunnien… mais pas seulement III.2.6.3. Marc, roi chevalin et vieux mari lubrique III.2.6.4. Les racines mythiques et stellaires de Tristan III.2.7. Qui porte les cornes : Cernunnos ou Lugus ? III.2.8. Entre ciel et forêt, la joute équinoxiale des rivaux : le chant printanier du coucou et le brame automnal du cerf III.2.8.1. Cornes et plumes : les parures animales du cocu III.2.8.2. Le cycle saisonnier du porteur de ramure III.2.8.3. Le retour triomphant du mari volant III.2.8.4. Gengoulph : saint cocu et chasseur rapace III.2.8.5. L’épervier et l’occultation hivernale du coucou III.2.9. L'année équinoxiale, le cerf et l'oiseau : rapprochements grecs et iraniens III.2.9.1. Le cerf, les équinoxes et la latéralité des cornes III.2.9.2. L’oiseau solaire et les semestres de l’année iranienne III.3. Parallèles grecs : la corneille volage, le séducteur dévoré, la chasseresse amoureuse, les jumeaux et la biche III.3.1. Apollon et la tromperie de la belle Corneille III.3.2. Artémis et Dionysos, dieux du Sauvage III.3.2.1. Les cervidés III.3.2.2. L'eau et la mer III.3.2.3. La sexualité, l'engendrement III.3.2.4. Les amantes chasseresses et sauvages de Dionysos III.3.3. Le mythe d'Actéon : l'amoureux changé en cerf III.3.3.1. D’Irlande en Grèce : le descendant apollinien et la nudité dévoilée
9
130 132 132 139 139 142
144 148 148 151 154 159 159
162 170 172 175
178 178 179 181 183 185
187 187 189
190 192 196 197 198 199 200 203
203
III.3.3.2. Le châtiment dionysiaque du chasseur lascif III.3.4. Orion et Artémis ou la vierge amoureuse du chasseur III.3.4.1. Artémis, l’amant chasseur et la jalousie d’Apollon III.3.4.2. Apollon rival du chasseur habillé en fille III.3.4.3. Orion, le vin de Dionysos et le clair/obscur III.3.5. Apollon rival du jumeau, les frères marins, la biche Artémis et les femmes pièges divines III.3.5.1. Apollon et la femme du jumeau III.3.5.2. Otos et Éphialtès, les jumeaux marins qui s’entre-tuent pour la biche Artémis III.3.5.3.Bis repetita III.3.5.4. La femme artificielle, de l’Inde au pays de Galles III.3.5.5. Une histoire de chouettes : Athéna et Blodeuwedd III.3.6. Apollon sauroctone et Dionysos-Python : un mortel affrontement saisonnier III.3.7. Thésée l'apollinien contre le Minotaure dionysiaque III.4. Retour aux Celtes : le cerf, le serpent et le corbeau III.4.1. Lugus-corbeau et le combat contre le serpent cernunnien III.4.2. Le Maître des animaux, le cerf et le serpent : l'exception celtique III.5. La leçon du Caucase : le drame conjugal des Jumeaux Nartes
• Chapitre IV. Cernunnos juvénile, une image de la régénération (de p. 245 à 284, notes 726 à 947) IV.1. Cernunnos est un dieu parfois jeune, voire enfantin IV.1.1. Documents celtiques et d'époque romaine IV.1.2. Dionysos et ses différents âges IV.2. Le dieu protéiforme, les serpents et la bisexualité IV.2.1. Les formes animales de Dionysos et les cortèges de Cernunnos et de Śiva IV.2.2. Le dieu premier-né et le renouvellement du temps IV.2.3. La bisexualité des dieux primordiaux IV.3. Cernunnos, dieu transtemporel, et ses homologues IV.3.1. Merlin, l'enfant-vieillard IV.3.2. Merlin, Zarathuštra... et Dionysos
• Chapitre V. Autour des mères galloises et grecques (de p. 285 à 412, notes 948 à 1552) V.1. La légende de la Nymphe Aura et la Première Branche duMabinogi V.1.1. Les sources littéraires V.1.1.1. Le mythe gallois
1
0
205 209 209 210 213
216 216
218 219 220 222
226 231 234 234 237 241
245
245 245 249 252
252 261 265 268 269 271
285
286 286 286