L'Affiche orientaliste - 100 ans de création

-

Livres
162 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

[Extrait] L’idée de constituer une collection d’affiches orientalistes m’est venue voici quelques années , lors d’un transfert d’ateliers au sein d’une fabrique de néons et d’enseignes commerciales. Pour marquer cet événement, et pour échapper au cocktail habituel, j’avais souhaité organiser une exposition en rapport avec l’activité de la société : la publicité. J’ai pensé alors aux affiches de réclame d’antan, qui ont disparu de notre environnement au profit de nouveaux modes de communication ; c’est ainsi qu’est né le projet de rassembler une collection d’affiches, autour du thème orientaliste, dont la variété et la richesse me semblaient d’une grande originalité.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2010
Nombre de visites sur la page 40
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
MAQ.AFFICHES.OR.20 avril:Mise en page 1 14/06/10 8:57 Page 1
L’AFFICHE ORIENTALISTE 100 ANS DE CRÉATION
MAQ.AFFICHES.OR.20
avril:Mise en page 1 14/06/10 8:57 Page 2
Ma famille m’aura accompagné de son affection, dont la marque la plus visible aura été la patience, constante et indestructible. Sa manifestation la plus sensible, dans sa discrétion, fut de partager, comme siennes, mon ambition du but et ma ténacité d’y parvenir. Ainsi aussi, j’ai été porté, poussé, par ma femme et mes enfants, qui, comme toujours, ont comblé notre vie familiale.
Abderrahman Slaoui
© 2010, Fondation Abderrahman Slaoui, Casablanca. Tous droits réservés pour tous pays.
MAQ.AFFICHES.OR.20 avril:Mise en page 1 14/06/10 8:57 Page 3
Abderrahman Slaoui
L’AFFICHE ORIENTALISTE 100 ANS DE CRÉATION à travers la collection de la Fondation A. SLAOUI
Notices et coordination Abdelaziz Ghozzi
MAQ.AFFICHES.OR.20
avril:Mise en page 1 14/06/10 8:57 Page 4
MAQ.AFFICHES.OR.20 avril:Mise en page 1 14/06/10 8:57 Page 5
sommaire
Sans perdre la raison Michel Jobert
“Comment je me suis mis en affiche” Abderrahman Slaoui
L’affiche publicitaire orientaliste Abdelaziz Ghozzi
Les affiches des compagnies maritimes
La compagnie nationale Paquet et le Maroc
Débarquer à Casablanca e au début du xx siècle Christian Houel
L’affiche ferroviaire
Les débuts de la navigation aérienne en Afrique du Nord
Les syndicats d’initiative
7
9
11
15
29
37
39
63
79
Les expositions et manifestations orientalistes 107
La réclame
133
Index, pays, villes, illustrateurs, imprimeurs158 Bibliographie159 Remerciements160
5
MAQ.AFFICHES.OR.20
avril:Mise en page 1 14/06/10 8:57 Page 6
MAQ.AFFICHES.OR.20 avril:Mise en page 1 14/06/10 8:57 Page 7
Sans perdre la raison
Mon camarade de lycée, Abderrahman Slaoui, est imperturbable. Je veux dire qu’il est tenace. Et cette vivifianteobs-tination qui l’anime me rappelle ce mot que Georges Pompidou appliquait à l’un de ses proches :« On a beau lui dire : attention, tu vas te brûler. Rien n’y fait, il faut qu’il vérifie de lui-même ». Notre personnage, car c’est un personnage, vérifie bien davantage. On se demande même comment il en conserve le goût, car c’est un grand brûlé, au troisième degré. Il y a donc de la passion dans cet homme : rigoureux en affaires, on le sait, mais désarmé et spontané comme un enfant, devant l’art : on le sait moins. Sa collection d’affiches orientalistes est déjà célèbre. Pourquoi Slaoui s’est-il mis dans la tête, avec une tranquille résolution, de consacrer un peu de son temps et tout son temps, s’il le faut, pour accumuler la rareté dans la rareté ? J’en viens à me demander s’il ne nourrissait pas déjà ce dessein quand, vêtu de la blouse grise des internes, au lycée de Meknès, et élève de « Maths-élém », avant d’y être promu « pion » du répétiteur, il daubait sur les sorties nocturnes des « grands », en direction d’une petite ville dans la ville… Mes conseils, si je me suis risqué à en articuler quelques-uns, n’ont servi à rien. Il vient toujours un temps où l’amou-reux - véritable caractéristique du collectionneur - veut produire, exhiber les objets de son désir. Il lui faut alors, non seulement le grand jour, mais l’écrin convenable pour la plus grande gloire des pièces rassemblées. La vie est étonnante : enfermé au lycée de Meknès, je rêvais de grands espaces. Tant d’années après, voici que cette évocation du passé me les rend intacts, comme je les imaginais selon les représentations du temps, de la Turquie jusqu’à la Mauritanie. Ou comme mes yeux d’enfant ne se lassaient de les contempler, dans la familiarité quotidienne de Volubilis et de Mouley-Idriss, l’une indissociable de l’histoire du Maroc, comme l’autre tout autant, qui témoigne aussi de la pérennité de la foi. Au point qu’elles illuminent le cœur de Slaoui, sans lui avoir fait perdre la raison.
Michel Jobert Ancien Ministre français du Commerce Extérieur Ancien Ministre des Affaires Etrangères Homme de lettres, Ami du Maroc
ppFédération des comités du Haut Commerce de Paris. Quinzaine impériale française 1940. Par Yves Brayer. Imprimerie s.a. Courbet, Paris.
nFoire de Meknès 1930. Par Mattéo Brondy. Imprimerie Baconnier, Alger.
7
MAQ.AFFICHES.OR.20
8
avril:Mise en page 1 14/06/10 8:57 Page 8
L ’ A F F I C H E O R I E N T A L I S T E
qExcursions au Maroc. Oudjda par Lalla Ma(gh)nia. Par Alexandre Lunois, vers 1910. Imprimerie R. Engelman, Paris.
pEmpire chérifien. Foire de Rabat 1928. Diplôme. Anonyme. Maquette originale.
MAQ.AFFICHES.OR.20 avril:Mise en page 1 14/06/10 8:57 Page 9
“Comment je me suis mis en affiche”
L’idée de constituer une collection d’affiches orientalistes m’est venue voici quelques années, lors d’un transfert d’ate-liers au sein d’une fabrique de néons et d’enseignes commerciales. Pour marquer cet événement, et pour échapper au cocktail habituel, j’avais souhaité organiser une exposition en rapport avec l’activité de la société : la publicité. J’ai pensé alors aux affiches de réclame d’antan, qui ont disparu de notre environnement au profit de nouveaux modes de communication ; c’est ainsi qu’est né le projet de rassembler une collection d’affiches, autour du thème orienta-liste, dont la variété et la richesse me semblaient d’une grande originalité. Le début de cette quête fut comme un saut dans l’inconnu ; les premiers pas furent difficiles : il fallait réunir la docu-mentation, frayer avec les marchands spécialisés, s’enquérir des salles de vente, repérer les collections…, à Paris et en province, dans les principales capitales européennes : Bruxelles, Genève, Neufchâtel, Londres, voire au Canada et aux U.S.A. ; tout un monde nouveau s’ouvrait devant moi. Par la suite il m’a été suggéré d’organiser une mini exposition à Marrakech, dans une demeure,la Palmeraie, à l’oc-casion du congrès du G.A.T.T., en avril 1994 ; plus qu’un succès d’estime, cette manifestation, en dépit de son carac-tère privé, parut captiver congressistes, officiels, diplomates et anonymes, tout autant. De nombreux visiteurs exprimèrent leur souhait que cette collection puisse ouvrir sur une grande exposition publique, peut être permanente. Plus récemment, en juin 1996 et durant deux mois, l’Institut du Monde Arabe à Paris a exposé une sélection de qua-tre-vingt de mes affiches sur le Maghreb. Encouragé par ces succès, et ma collection prenant quelque ampleur, j’ai pris l’initiative d’organiser, à Casablanca, cette exposition rétrospective publique, qui permettra, j’espère, d’apprécier un siècle de création publicitaire par l’affiche.
Abderrahman Slaoui Président de la Fondation Slaoui (Casablanca)
9
MAQ.AFFICHES.OR.20
avril:Mise en page 1 14/06/10 8:57 Page 10
qLe Buraq Fixé sous verre, chromolithographie imprimée à Lyon.
Image populaire racontant comment s’est effectuée l’Ascencion de Mahomet guidé par l’ange Gabriel en 632. Le prophète est absent de la composition : on ne voit que le Buraq - une sorte de Pégase ailé, mi-cheval mi-mulet, dont la tête est celle d’une femme couronnée - sur le dos duquel il s’est envolé vers le ciel. Symbole du plus grand miracle accompli par Mahomet, le Buraq a permis aux croyants de matérialiser l’événement sans avoir à représenter le prophète.
10
L ’ A F F I C H E O R I E N T A L I S T E