264 pages
Français

L'intoxication nazie de la jeunesse allemande

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cet ouvrage présente les 4 livres de propagande s'adressant chacun à une tranche d'âge précise conçus sous le Troisième Reich pour conditionner la jeunesse. Ralph Keysers nous en livre la traduction et la reproduction commentée des illustrations, témoignages de ce que peut représenter une intoxication de masse en vue d'une métamorphose radicale des consciences vers la barbarie.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juin 2011
Nombre de lectures 90
EAN13 9782296810778
Langue Français
Poids de l'ouvrage 31 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

L’intoxication nazie de la jeunesse allemande
© L¯Harmattan, 2011 5-7, rue de l¯Ecole polytechnique ; 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 9782296551336 EAN : 9782296551336
Sous la direction de Ralph KEYSERS
L’intoxication nazie de la jeunesse allemande
L’Harmattan
Allemagne d’hier et d’aujourd’hui Collection fondée et dirigée par Thierry Feral
L’Histoire de l’Allemagne, bien qu’indissociable de celle de la France et de l’Europe, possède des facettes encore relativement méconnues. Le propos de cette collection est d’en rendre compte. Constituée de volumes facilement abordables pour un large public, tout en préservant le sérieux et l'érudition indispensables aux sciences humaines, elle est le fruit de travaux de chercheurs d’horizons très variés, tant par leur discipline, que leur culture ou leur âge. Derrière ces pages, centrées sur le passé comme sur le présent, le lecteur soucieux de l’avenir trouvera motivation à une salutaire réflexion.
Dernières parutions
Hanania Alain AMAR,Arthur Koestler, La rage antitotalitaire, Essai, 2011. Laura GOULT,L'enlèvement d'Europe. Réflexion sur l'exil intellectuel à l'époque nazie, 2010. Jacques DURAND,Le roman d'actualité sous la République de Weimar, 2010. Thierry FERAL,Le « nazisme » en dates, novembre 1918-novembre 1945, 2010. Marie-Amélie zu SALM-SALM,Témoignages sur les échanges artistiques franco-allemands après 1945, 2009. Alexandre WATTIN,Rétrospectives franco-allemandes, 2009. Maud DUVAL,LInfluence de la sœur chez Goethe, Kleist, Brentano et Nietzsche, 2009. François WETTERWALD,Les morts inutiles, présenté, annoté et commenté par Thierry Feral, 2009. Véronique FLANET,: vie quotidienne dun groupe terroriste dansLa RAF lAllemagne des années 1970, 2009. Olivier SCHMITT,La R.F.A. et la Politique Européenne de Sécurité et de Défense, 2009. Florence PACCHIANO,Le Jumelage Bordeaux-Munich (1964-2008),2009. Jacques JAUBERT,Moi, Caroline, « marraine » de Musset, 2009. Alexandre PAILLARD,La Diomédée, 2009. Bernard JOUVE,La Dame du Mont-Liban, 2009.
À DEUX FEMMES QUI ONT COMBATTU LE MAL ABSOLU
M ES TANTES
COLETTERONZIER-JOLYBEAUCLAIR
Y M F VETTE OULIN ALLIN
Le Groupe dApproches du Langage de Pau
Cest au sein de la Section des Sciences du Langage de lUPPA quest né le GrALP, sous limpulsion du Professeur des Universités (aujourdhui professeur émérite) Francis Tollis. Il a su réunir les chercheurs intéressés par un échange dans leurs spéciali-tés respectives (linguistique espagnole, anglaise, française, allemande, africaine, linguistique générale, historique, philosophie du langage, sociolinguistique, psycholinguistique, dialectologie). Un séminaire est né qui rassemble un public choisi, sur des thèmes variés, allant du français dAfrique à la grammaire espa-gnole, en passant par les rituels de la politesse en français parlé, ou les caricatures nazies sous le Troisième Reich en Allemagne. Des colloques sont organisés régulièrement et le prochain portera sur les rap-ports de la linguistique Saussurienne et de la poétique. Les chercheurs membres du groupe publient aussi régulièrement, avec laide du GrALP, comme le présent ouvrage.
Avertissement
Jai choisi délibérément lorthographe « juif » avec un « j » minuscule pour souligner quil sagit dune religion par analogie à chrétien, catholique, musul-man, etc. Dautres auteurs ont opté pour lorthographe « Juif » avec une majuscule comme le traducteur de Ian Kershaw. Ce choix nest pas neutre. « Juif » dans ce cas sinterprète comme peuple à linstar du Gouvernement de Vichy. Il relaie aussi le concept de race dont les nazis ont fait leur cheval de bataille. Shlomo Sand (Comment le peuple juif fut inventé) et Gilles Bernheim (article du 29.11.09 paru dans le journalLe Monde) utilisent le « j » minuscule.
Préface ......................................................................................................... 11 (Jean-René Ladmiral)
- Introduction : Aspect général de la propagande ........................................ 15 (Ralph Keysers)
- Chapitre 1 : La publicité du journalDer Stürmer..................................... 27 (Ralph Keysers)
- Chapitre 2 : Les cartes à colorier ............................................................... 45 (Ralph Keysers)
- Chapitre 3 :Gentil renard te perdra,Vilain juif te grugera! .................... 79 (Ralph Keysers)
- Chapitre 4 :Der Giftpilz.......................................................................... 117 (Ralph Keysers)
- Chapitre 5 :Le canichecarlinteckelgriffon.............................................. 159 (Ralph Keysers)
- Chapitre 6 : Arrêts sur images ou lenfant dans la fable ......................... 231 (Bernard Duperrein)
Conclusion générale ................................................................................... 235 (Ralph Keysers)
Epilogue ..................................................................................................... 239
Postface ...................................................................................................... 241 (Gisèle Prignitz)
Bibliographie .............................................................................................. 253
)