Louis XIV en Algérie

-

Français
352 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

En 1664, Louis XIV, soucieux de marquer le début de son règne par une action d'éclat, envoya la totalité de sa marine et ses meilleurs régiments sur les côtes d'Algérie afin d'y implanter une base française. Quand les Français s'emparent du petit port kabyle de Gigeri, ils s'attendent à être reçus en libérateurs du joug turc ; or ils se heurtent à de redoutables guerriers berbères. Bernard Bachelot exhume ici une épisode "oublié" de l'histoire.Š

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2011
Nombre de lectures 30
EAN13 9782296470880
Langue Français
Poids de l'ouvrage 13 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
   
-
 
   
 -

D u m ê m e a u t e u r
Louis XIV en Algérie – Gigeri, 1664 Première édition – Paris, octobre 2003 – Éditions du Rocher, CollectionL’Art de la Guerre Prix littéraire de l’Algérianiste,Jean Pomier2004 Médaille de l’Académie de Marine 2004. De Saigon à Alger (1951-1962) – Désillusion d’un ofIcier marin et pilote Paris, juin 2007 - Éditions l’Harmattan Prix Dulac 2008 de l’Académie des Sciences morales et politiques. Raison d’État Paris, mars 2009 – Éditions l’Harmattan Préface de Michel Albert secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences morales et politiques.
© L’Harmattan, 2011 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-56347-6 EAN : 9782296563476
 (      , - .)  )(   / , 0 11 (  ( ( 1 (2 , 0    (3(3  (  , 4 ,    ((  ( 1   ,  '   1 ,    (1  ( 15
1     ,-     0  ,    ", $ )    ,    1/  , --  //   "  / ", 2'     ,/ ,     /  /  ,$ 3 2       45 678 '   52 1 #  +2"9   " :";   , ,    /  , , /  "  ,- - " $
Avant-propos Louis XIV en Algérie, cela surprendra les Français comme les Algériens, qui dans leur quasi-totalité ignorent que les armées de Louis XIV, sous les ordres de son cousin le duc de Beaufort, débarquèrent en juillet 1664 dans le petit port kabyle de 1 Gigeri . Cette expédition visait à la création d'une base navale française permanente, permettant d'abriter – été comme hiver – une escadre chargée d'assurer la liberté de navigation en Méditerranée. Le jeune souverain pensait ainsi « rabattre l'orgueil » des pirates barbaresques qui narguaient sa puissance, et marquer le début de son règne par une action d'éclat. Cette première tentative d'implantation française en Afrique du Nord se solda par un échec cuisant. Après trois mois d'une campagne éprouvante, le corps expéditionnaire, qui avait subi de lourdes pertes, dut rembarquer sous la pression de l'artillerie et des forces turques venues au secours des Berbères. Les Français abandonnaient une grande partie de leurs équipements et la totalité de leur artillerie. Deux siècles plus tard, en 1874, mes arrière-grands-parents s'installaient à Djidjelli. Les traces de l'expédition française de 1664 y avaient alors presque toutes disparu. Seuls le nom de Louis XIV donné à la place principale de Djidjelli, et les noms de généraux ou de régiments du Roi attribués à des rues de la ville rappelaient cet épisode pourtant significatif de l'histoire du Roi-Soleil et des relations de la France avec l'Algérie. Le récit coloré qu'Alexandre Dumas avait fait de cette expédition dansLe vicomte de Bragelonnen'attirait même plus l'attention. Ayant passé une grande partie de ma jeunesse à Djidjelli, j'ai cherché à en savoir plus sur cette étrange aventure militaire et humaine, « oubliée » de l'histoire. Ancien marin, je me suis passionné pour cette opération combinée qui impliqua les plus célèbres régiments du Roi et la plus grande partie de la flotte française que Mazarin venait de léguer à Colbert dans un état pitoyable. Ayant retrouvé aux Archives Nationales les dossiers de l'époque, j'ai pu retracer la genèse du projet, faire le récit de l'expédition, exposer les conséquences de son échec et en analyser les multiples causes. Il m'a paru enfin particulièrement intéressant de montrer, à partir de cet exemple, comment l'histoire peut être falsifiée : comment le jeune Louis XIV, ulcéré par l'échec de la première expédition qu'il ait personnellement conçue au début de son règne, étouffa sa défaite et, se montrant meilleur manipulateur que stratège, fabriqua un alibi que, de nos jours encore, les historiens enseignent comme vérité historique !  Bernard Bachelot
1 Gigeri, qui prit par la suite le nom de Djidjelli, est devenu Jijel après l'indépendance de l'Algérie. 9