Trois historiens face à la guerre d'Algérie

-

Français
164 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La guerre d'Algérie reste la plus importante crise politique et militaire que la France ait connue depuis la Seconde Guerre mondiale. Cet ouvrage analyse les causes et les conséquences de l'engagement d'une génération d'universitaires à travers les prises de position diverses qu'eurent les historiens Marc Ferro, Raoul Girardet et Pierre Vidal-Naquet. C'est aussi le combat d'une génération de Français que retrace cet ouvrage, tout en définissant la place que peut avoir l'"Historien dans la Cité."

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 février 2014
Nombre de lectures 14
EAN13 9782336337838
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Cyril Garcia
Trois historiens face à la guerre d’Algérie
Marc Ferro Raoul Girardet Pierre VidalNaquet
Préface de Benjamin Stora
Trois historiens face à la guerre d’Algérie
Histoire et Perspectives Méditerranéennes
Trois historiens face à la guerre d’Algérie
Histoire et Perspectives méditerranéennes Collection dirigée par Jean-Paul Chagnollaud Dans le cadre de cette collection, créée en 1985, les Éditions L'Harmattan se proposent de publier un ensemble de travaux concernant le monde méditerranéen des origines à nos jours. Déjà parus Seghier TAB,Les élus français d’origine maghrébine et la politique représentative,2013. Mariam MONJID,L’Islam et la modernité dans le droit de lafamille au Maghreb, Etude comparative : Algérie, Maroc et Tunisie, 2013. Tahar RADDAD,La naissance du mouvement syndical tunisien, 2013. Geneviève FALGAS,Les Français de Tunisie de 1881 à 1931, 2013. Ismaïl REGRAGUI,La diplomatie publique marocaine : uns stratégie de marque religieuse ?, 2013. Anis BEN ALI,Le rapatriement des Français d’Afrique du Nord dans la presse. Alpes-Maritimes 1955-1962, 2013. Mohamed CHABANE,Heurs et malheurs du secteur agricole en Algérie, 1962-2012,2013 Hosni KITOUNI,La Kabylie orientale dans l’histoire. Pays des Kutuma et guerre coloniale, 2013. Geneviève GOUSSAUD-FALGAS,Les Français de Tunisie de 1881 à 1931, 2013. Jean BISSON,La guerre en Méditerranée 8 novembre 1942-9 septembre 1943. L’histoire revisitée, 2012. Adel BOUSNINA,Le littoral et le désert tunisiens. Développement humain et disparités régionales en Tunisie, 2012. Guy FEUER, Kamel YAHMI,Un dialogue pour la réconciliation, Un Algérien de France – Un Français d’Algérie, 2012. Abderrahman EL BERRHOUTI,Outils médiatiques et populations du Moyen Atlas marocain, 2012.Fedj MAÂTOUG,John F. Kennedy, la France et le Maghreb (1957-1963), 2012. Abdelkrim SAA,Migrants berbères marocains, De l’oasis de Figuig à Paris, 2012. Salah MOUHOUBI,L’Algérie face aux chocs extérieurs, 2012. Jean-Michel SALGON,Dictionnaire de l’islamisme au Maghreb, 2012. Mahmoud OURABAH,Premiers pas. Souvenirs autour d’un projet de développement de l’Algérie,1963-1980, 2012. Xavier JACQUEY,Ces appelés qui ont dit non à la torture,2012.
Cyril GARCIATrois historiens face à la guerre d’Algérie Marc Ferro – Raoul Girardet – Pierre Vidal-Naquet Préface de Benjamin Stora
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww. harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02090-7 EAN : 9782343020907
Qu’il me soit permis ici d’adresser l’expression de ma reconnaissance : À M. Benjamin Stora ; À mon directeur de mémoire, M. Jacques Cantier, Maître de Conférence en Histoire Contemporaine à l’Institut d’Études Politiques de Toulouse et à l’Université Toulouse II – le Mirail ; À M. Lucien Béatrix, M. Loïc Bombrun et M. Mathieu Gérard ; À M. Marc Ferro.
SOMMAIRE
PRÉFACE DES HISTORIENS DANS LA CITÉ......................................9
INTRODUCTION ..................................................................13
I - L’ENFANCE, LA GUERRE, LES ÉTUDES : LES PRÉMICES D’UN ENGAGEMENT POLITIQUE. ...........25 A – Une enfance dans le Paris de l’Entre-deux-guerres.......25 B - Trois jeunes français sous l’occupation..........................36 C - Le choix de l’Histoire.....................................................58
II - L’ENGAGEMENT DURANT LA GUERRE D’ALGÉRIE ...........................................................................67 A - Marc Ferro et la cosouveraineté .....................................67 B- De l’Algérie française à l’OAS-Metro, les combats de Raoul Girardet ......................................................................78 C - Pierre Vidal-Naquet, l’anticolonialiste dreyfusard.........90
III- LA PÉRIODE POST-ALGÉRIENNE : LES CONSÉQUENCES SCIENTIFIQUES ET POLITIQUES DE LEUR ENGAGEMENT ................................................109 A – Le temps des recherches et de l’enseignement............109 B- Les combats après la guerre d’Algérie. .........................119
CONCLUSION .....................................................................129
BIBLIOGRAPHIE ...............................................................133 DVD ...................................................................................135 REVUES ............................................................................135 AUTRES ............................................................................135
7
ANNEXES .............................................................................137 Chronologie de la guerre d’Algérie (1954-1962)...............139 Déclaration sur le droit à l’insoumission dans la guerre d’Algérie ............................................................................149 Un texte de Raoul Girardet publié en 1962 dans la revue l’Esprit publicrepris trente ans plus tard , et dansValeurs actuelles..............................................................................155 Manifeste de Fraternité Algérienne....................................159
8
PRÉFACE DES HISTORIENS DANS LA CITÉ
On connaît bien le rôle essentiel des historiens dans la fabrication des récits d’histoire. A la fois pour fournir des faits, entretenir des mémoires nationales ou critiquer des mythologies en vigueur, et donner un sens à des événements apparemment dispersés. Mais connaît-on la vie de ces historiens qui « portent » ce travail d’écriture ? La recherche en sciences sociales prête désormais autant d’attention au comportement des acteurs qu’aux chroniques des événements. Le mérite du livre de Cyril Garcia est de nous faire découvrir les itinéraires de trois grands historiens français qui, par leurs travaux, ont marqué la recherche dans la discipline Histoire. Le premier, Marc Ferro, né en 1924, s’est fait connaître par ses recherches sur l’Union soviétique, ou par ses explorations pionnières sur les rapports entre le cinéma et l’histoire. Il a publié un grand nombre d’ouvrages, entre autres une histoire de la révolution soviétique (Aubier, 1960), une réflexion les conditions de transmission de l’histoire (Comment on raconte l’histoire aux enfants(Payot, 1981), et dirigé un grand nombre de publications commeLe livre noir du colonialisme(Laffont, 2003). Il a été l’un des premiers historiens à se lancer dans la construction de documentaires ou en animant des émissions de télévision comme les fameuses « Histoires parallèles » sur la Sept. Le second, Raoul Girardet, né en 1917, a formé des générations entières d’étudiants aux sciences politiques en enseignant à l’IEP de Paris, et en publiant différents ouvrages sur les nationalismes ou la circulation des idéologies politiques, commeLa Crise militaire française (1945–1962), (Armand Collin 1964), ouLe Nationalisme français (1871–1914)(A.Collin,
9