266 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Les Avancées de la Recherche sur le Sida

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

33 millions de personnes sont contaminées dans le monde par le virus du SIDA. La recherche a permis de développer des outils de prévention et des traitements. Compte tenu des difficultés persistantes, la recherche sur le SIDA reste une priorité. Ce livre regroupe de façon synthétique les avancées scientifiques récentes les plus pertinentes, en les exposant de manière claire, didactique et précise.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juillet 2011
Nombre de lectures 61
EAN13 9782296466111
Langue Français
Poids de l'ouvrage 10 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Les avancées de la recherche sur le SIDA
Sciences et Société fondée par Alain Fuchs et Dominique Desjeux et dirigée par Bruno Péquignot
Déjà parus
Raymond MICOULAUT,La LumiLe Temps, L’Espace, ère,2011. S. CRAIPEAU, G. DUBEY, P. MUSSO, B. PAULRÉ,La connaissance dans les sociétés techniciennes, 2009. François LAROSE et Alain JAILLET,Le numérique dans l’enseignement et la formation. Analyses, traces et usages, 2009. Martine QUINIO BENAMO,Probabilités et statistique aujourd’hui. Nouvelle édition 2009, 2009. Sezin TOPÇU, Cécile CUNY, Kathia SERRANO-VELARDE (dir),Savoirs en débat. Perspectives franco-allemandes, 2008. Jean-David PONCI,La biologiedu vieillissement, une fenêtre sur la science et sur la société, 2008. Michel WAUTELET,Vivement 2050 ! Comment nous vivrons (peut-être) demain, 2007. Claude DURAND,Les biotechnologies au feu de l’éthique, 2007. Bruno PINEL,Vieillir, 2007. Régis MACHE,La personne dans les sociétés techniciennes, 2007. Alain GUILLON,Une mathématique de la personne, 2005. Marie-Thérèse COUSIN,L’anesthésie-réanimation en France, des origines à 1965.:Tome I Anesthésie.:Tome II Réanimation. Les nouveaux professionnels, 2005. Fernand CRIQUI,Les clefs du nouveau millénaire, 2004. Karine ALEDO REMILLET,Malades, médecins et épilepsies, une approche anthropologique, 2004. Claude DURAND (sous la dir.),Regards sur les biotechnologies, 2003. Pierre-Yves MORVAN,Dieu est-il un gaucher qui joue aux dés ?, 2002. Jacques ARSAC,Y a-t-il une vérité hors de la science ? Un scientifique s’aventure en philosophie, 2002.
Olivier PLESKOFF
Les avancées de la recherche sur le SIDA
Préface deFrançoise Barré-Sinoussi
L¬Harmattan
© L÷HARMATTAN,2011 5-7, rue de l÷École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-55330-9 EAN : 9782296553309
«Le SIDA se transmet par le sperme et par le sang. La prévention se transmet par la bouche, les yeux et les oreilles. La solidarité se transmet par le coeur ».
Philippe Geluck,Le tour du chat en 365 jours.
Préface
Près de trois décennies après la découverte du VIH, les avancées réalisées par la recherche dans la connaissance du virus et de sa pathogenèse ont permis des progrès majeurs dans le traitement et la prise en charge des patients séropositifs ainsi que dans le développement d±outils de prévention. Depuis la mise sur lemarché de l±AZT en 1987 de nombreuses molécules antirétrovirales ont été développées, et leur utilisation combinée s±est avérée extrêmement efficace pour bloquer la réplication du VIH et favoriser la reconstitution immunitaire des patients. Grâce à ces traitements, il n±y a quasiment plus aucune transmission de la mère à l±enfant au Nord. Pour les patients qui ont la chance d±en bénéficier, l±infection, autrefois mortelle, est devenue chronique. Pour autant la bataille contre le VIH/SIDA est loin d±être gagnée. La science doit encore surmonter de nombreux obstacles pour répondre aux enjeux cliniques et aux défis de la prévention posés par cette infection. Comment réduire l±activation immunitaire des patients, déterminant majeur de la progression vers le SIDA ? Quels mécanismes précoces permettent au VIH d±établir des réservoirs inaccessiblesaux traitements actuels? Quels facteurs influencent l±augmentation significative de cancers, de maladies cardiovasculaires, de complications métaboliques et le vieillissement général accéléré, qu±on observe aujourd±hui chez les patients traités au long cours? Comment mieux prendre en charge les co-infections au VIH et à d±autres agents pathogènes comme la tuberculose, les hépatites ou le paludisme, très répandues et extrêmement meurtrières pour les patients, notamment dans les pays du Sud ? La réponse à toutes ces questions nécessite une meilleure connaissance des interactions complexes entre le virus et les cellules de l±hôte pour développer de nouvelles stratégies thérapeutiques plus performantes et moins nocives pour les patients. C±estégalement d±une meilleure compréhension de la pathogenèse du VIH que nous tirerons des enseignements utiles pour la recherche de nouveaux moyens de prévention avec en ligne de mire l±espoir qu±un jour, nous aurons acquis suffisamment de connaissances pour développer un vaccin préventif. Aujourd±hui, nous savons que dans les premiers jours, voire les premières heures, qui suivent l±infection, le virus perturbent irrémédiablement la capacitéde notre système immunitaire à déclencher une réponse efficace. De la connaissance de ces mécanismes très précoces de l±infection, notamment en liaison avec l±immunitéinnée, nous pourrons espérer empêcher la transmission, la dissémination du virus, l±établissement de réservoirs viraux et les effets délétères du virus sur notre réponse immune. Les priorités en matière de VIH/SIDA sont donc nombreuses et l±urgence reste pressante pour enrayer l±épidémie qui continue d±affecter 2,7 millions de personnes chaque année et en tue 2,5 millions d±autres. En
9
vulgarisant les résultats scientifiques les plus récents, Olivier Pleskoff permet à tous de mieux comprendre les enjeux actuels de la recherche sur le VIH mais aussi d±appréhender l±étendue et la complexitédes défis que les chercheurs doivent relever pour un jour vaincre le SIDA. Je ne peux que saluer cette belle initiative qui contribue à l±information nécessaire que la communautéscientifique se doit d±apporter au grand public.
Professeur Françoise Barré-Sinoussi Lauréate du Prix Nobel de Médecine 2008
10