365 citations pour 365 jours de sagesse

-

Livres
369 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Confucius (551 av. JC - 479 av. JC), est à l’origine d’une doctrine philosophique qui a durablement et profondément marqué la civilisation chinoise. Connu sous le nom chinois de Kong Fuzi (Maître Kong), ce sont les Jésuites qui ont latinisé son nom en Confucius. Ses disciples, ses commentateurs et ses successeurs ont permis d’élever son enseignement au rang de doctrine d’État, du IIe siècle av. J.-C. au XXe siècle. Confucius, bien qu’issu d’une famille de l’aristocratie, connut une jeunesse pauvre. Il perdit son père à l’âge de trois ans. Fonctionnaire puis maître dans une école qu’il a créée, il y enseigna et compila des textes anciens. Il voyagea beaucoup dans la Chine de son époque (territoires du fleuve Jaune). Le confucianisme a eu une influence très importante, de la même manière que les doctrines platoniciennes et celles du christianisme. Basée sur l’éthique, la politique, la religion, l’Histoire et l’Art, cette parole tend à créer des valeurs et des préceptes pour harmoniser les relations humaines, de l’individu au sein de sa famille au chef d’État avec son peuple. Humaniste et universelle, la pensée de Confucius voulait comprendre pourquoi l’homme s’est éloigné de l’harmonie de l’ordre moral, social et politique. Il ne s’agit pas d’une religion, mais d’un système rituel qui, allié à une doctrine, veut permettre à l’homme de retrouver un équilibre cosmique. Comme Socrate, Bouddha, ou Mahomet, Confucius n’a laissé aucune trace écrite de ses enseignements. Ce sont ses disciples qui ont transmis ses enseignements oraux. On les retrouve essentiellement dans les Entretiens de Confucius, mais aussi dans Les Quatre Livres qui contient les Entretiens, le Meng zi, la Grande Étude et le Juste Milieu.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 30
EAN13 9782374532523
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0015 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
365 citations pour 365 jours be sagesse
Confucius
LES CLASSIQUES DU 38
Présentation
Confucius (551 av. JC - 479 av. JC), est à l’origin e d’une doctrine philosophique qui a durablement et profondément marqué la civilis ation chinoise. Connu sous le nom chinois deKong Fuzi (Maître sé sonKong), ce sont les Jésuites qui ont latini nom enConfucius. Ses disciples, ses commentateurs et ses successeu rs ont e permis d’élever son enseignement au rang de doctrin e d’État, du II siècle av. J.-C. e au XX siècle. Confucius, bien qu’issu d’une famille de l’aristocr atie, connut une jeunesse pauvre. Il perdit son père à l’âge de trois ans. Fo nctionnaire puis maître dans une école qu’il a créée, il y enseigna et compila des t extes anciens. Il voyagea beaucoup dans la Chine de son époque (territoires d u fleuve Jaune). Le confucianisme a eu une influence très importante , de la même manière que les doctrines platoniciennes et celles du christian isme. Basée sur l’éthique, la politique, la religion, l’Histoire et l’Art, cette parole tend à créer des valeurs et des préceptes pour harmoniser les relations humaines, d e l’individu au sein de sa famille au chef d’État avec son peuple. Humaniste e t universelle, la pensée de Confucius voulait comprendre pourquoi l’homme s’est éloigné de l’harmonie de l’ordre moral, social et politique. Il ne s’agit pa s d’une religion, mais d’un système rituel qui, allié à une doctrine, veut permettre à l’homme de retrouver un équilibre cosmique. Comme Socrate, Bouddha, ou Mahomet, Confucius n’a l aissé aucune trace écrite de ses enseignements. Ce sont ses disciples qui ont transmis ses enseignements oraux. On les retrouve essentiellement dans lesEntretiens de Confucius, mais aussi dansLes Quatre Livresqui contient lesEntretiens, leMeng zi, laGrande Étudeet le Juste Milieu.
1
Sans langage commun les affaires ne peuvent être co nclues.
2
Un dère ne connaît das les Défauts De son fils, ni le laboureur la fertilité De son chamd.
3
La vertu est légère comme un poil, mais rares sont ceux qui peuvent la soulever.
4
Étudier sans réfléchir est une occupation vaine ; r éfléchir sans étudier est dangereux.
5
Savoir que l'on sait ce que l'on sait et que l'on ne sait pas ce que l'on ne sait pas, voilà le vrai savoir.
6
Ladis de se relever à chaquelus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, ma chute.
7
Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie.