//img.uscri.be/pth/41fde0bf87c9c95b3c334c4f3034b07a20872d15
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Création et changement

De
189 pages
Interrogeant le sens de la relation entre une oeuvre et son auteur, cet ouvrage élabore une réflexion qui dévoile le profil du créateur, envisage l'évolution de l'oeuvre et s'arrête sur la relation entre création et socialisation. Le rapport entre culture et création et celui entre création et changement social, indiquent des passages entre la théorie de la création et la philosophie de l'histoire d'un côté et entre elle et la philosophie politique de l'autre. En définitive, l'enjeu de l'élaboration d'une théorie philosophique de la créativité va bien au-delà de la réhabilitation de la philosophie de l'art, hantée par « la mort de l'art ».
Voir plus Voir moins
Que pourrait bien apporter la réexion philosophique à la compréhension de la créativité ? Venant à la suite de , le présent ouvrage s’affronte à cette préoccupation tout au long des différents textes qui le composent. Partant d’une interrogation sur le sens de la relation entre une œuvre et son auteur, il élabore progressivement une ré exion qui dévoile le proïl du créateur, envisage l’évolution de l’œuvre et s’arrête sur la relation entre création et sociali sation. Chemin faisant, il dégage des perspectives pour la réexion sur la création par-delà l’articulation systématique d’une théo rie de la création dont il apparaît néanmoins comme le prolon gement.
changement social, auxquels des chapitres sont consacrés dans cet ouvrage, indiquent, en effet, des passages entre la théorie de la création et la philosophie de l’histoire d’un côté et entre elle et la philosophie politique de l’autre, qui demandent à être davantage approfondis. Il s’avère, en déïnitive, que l’enjeu de l’élaboration d’une théorie philosophique de la créativité va bien au-delà de la ré habilitation de la philosophie de l’art qui, il est vrai, demeure sous l’emprise du thème contemporain de « la mort de l’art ».
créativité gement
Le Cahier philosophique D’Afrique Théorie de la création. Philosophie et Philosophie de l’action collective(2013) et, enin,Penser l’enga
MahamadéSA VADOGO
CRÉATION ET CHANGEMENT
OUVERTUREPHILOSOPHIQUE
Création et changement
Ouverture philosophique Collection dirigée par, Dominique Chateau, Jean-Marc Lachaud et Bruno Péquignot Une collection d’ouvrages qui se propose d’accueillir des travaux originaux sans exclusive d’écoles ou de thématiques. Il s’agit de favoriser la confrontation de recherches et des réflexions, qu’elles soient le fait de philosophes « professionnels » ou non. On n’y confondra donc pas la philosophie avec une discipline académique ; elle est réputée être le fait de tous ceux qu’habite la passion de penser, qu’ils soient professeurs de philosophie, spécialistes des sciences humaines, sociales ou naturelles, ou… polisseurs de verres de lunettes astronomiques. Dernières parutions Auguste NSONSISSA,La dynamique de la nature, Étude sur le thème du vide dans l’histoire de la philosophie des sciences, 2017. Paul DUBOUCHET,christianisme et Paganisme, catholicismechez René Girard,2017. Paul DUBOUCHET,René Girard, « cowboy texan », Au fil de ses exploits, 2017. Fallander KALTCHAREL, Le dualisme antiréaliste et semi-empirique de Bernard Vidal,2017. Jean-Louis BISCHOFF,Penser la notion de rencontre, 2017. HyeJeong SEO, Paul Ricœur,Image de Dieu: Rédemption et Eschatologie, Tome 2, 2017. HyeJeong SEO, Paul Ricœur,Image de Dieu: Origine et déchéance, Tome 1, 2017. Dimitra PANOPOULOS,L’hypothèse platonicienne, 2017. Hans COVA,Pour une approche stratégique des espaces politiques, Essai de philosophie politique, 2017.
Mahamadé SAVADOGO
Création et changement
Du même auteur
Aux éditions L'Harmattan Philosophie et existence, 2001 La parole et la cité : Essais de philosophie politique, 2002 Philosophie et histoire, 2003 Penser l'engagement, 2012 Philosophie de l'action collective, 2013 Théorie de la création. Philosophie et créativité, 2016 Aux Presses Universitaires de Namur Éric Weil et l'achèvement de la philosophie dans l'Action, 2004 Esquisse d'une théorie de la création, 2005 Pour une éthique de l'engagement, 2008 Création et existence, 2009
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-13517-5 EAN : 9782343135175
PRESENTATION : LA CONFIRMATION DE LA THEORIE DE LA CREATIONCertains des textes ici réunis ont déjà fait l’objet d’une publication dans le cadre de mon ouvrage intituléEsquisse d’une théorie de la création paru aux Presses universitaires de Namur en 2005. Cet ouvrage est aujourd’hui épuisé. D’autres ont été, par contre, rédigés entre 2008 et 2016. Ces textes, notamment ceux qui ont été écrits avant 2016, m’ont aidé, dans une large mesure, à préparer la réflexion systématique que constitueThéorie de la création. Philosophie etcréativité,publié en février 2016 chez l’Harmattan à Paris. Il m’a semblé utile de rassembler ces textes dans un nouvel ouvrage, parce que, par-delà l’éclairage qu’ils apportent sur la genèse de la théorie de la création, ils révèlent chacun un aspect particulier de la réflexion sur la créativité. Certains d’entre eux suggèrent les perspectives nouvelles qui se dégagent pour prolonger la théorie de la créativité notamment la considération de l’articulation entre culture et création ou entre création et politique. Mais, avant de prêter attention à ces nouvelles perspectives, il convient de se rappeler surtout que les textes ici rassemblés ont pour enjeu commun l’activité créatrice, qu’elle soit envisagée comme une démarche individuelle ou une entreprise collective. La désignation de cet enjeu constitue une préoccupation nouvelle pour la
5
réflexion philosophique que d’autres auteurs ont pu apercevoir sans cependant parvenir à la cerner dans un discours systématique. Jusque- là, en effet, la philosophie n’a abordé le thème de la création qu’à travers le domaine général de l’esthétique ou de la réflexion sur l’art. Par-delà l’esthétique, la création n’a pas été appréhendée en philosophie comme un champ autonome. Le projet d’une « poïétique », qu’un auteur tel que 1 René Passeron s’est employé à proposer, n’a malheureusement suscité que des réflexions éparses sans une articulation cohérente. Ce n’est que dans la sphère de la science positive, en particulier dans des disciplines telles que la psychologie et la sociologie, que la spécificité du champ de la création est parvenue à se faire, un tant soit peu, reconnaître et continue de susciter de nombreux travaux. L’objectif du présent ouvrage est, entre autres, de contribuer à combler ce vide, de rappeler encore comment, au-delà de la démarche de la science positive, telle qu’elle s’exprime notamment dans la psychologie et la sociologie, la philosophie est capable de prendre en considération la thématique de la création. Il est inévitable de relever que la formulation d’une pareille ambition, la désignation de ce nouvel objet pour la réflexion philosophique, trouve son origine dans l’horizon 2 dégagé parPhilosophie et existence. Dans une présentation de cet ouvrage toujours inédite, il est 1  Voir (R.) Passeron,Pour une philosophie de la création, Paris, Klincksieck, 1989. 2 M. Savadogo,Philosophie et existence, Paris, L’Harmattan, 2001.
6
clairement annoncé que : « À partir de cet ouvrage, il est possible de reprendre la réflexion philosophique en l’appliquant à des thèmes tels que l’éthique, la politique, la création artistique, etc. ». Les textes ici réunis développent, chacun à sa manière, cette intuition et montrent que, par-delà la création artistique, la créativité tout court se doit d’être érigée en objet pour la philosophie. Le présent ouvrage, qui parait aprèsThéorie de création, où le champ de la créativité est systématiquement circonscrit, n’a, néanmoins, pas besoin d’être lu exclusivement en rapport avec ce livre. Il constitue une pièce achevée, rassemblant des éléments annoncés à différentes occasions certes, mais qui garde une unité qui lui est propre. Comme le lecteur pourra le constater lui-même, l’ordre de présentation du présent ouvrage ne doit rien à la chronologie, qui demeure un facteur contingent, mais à la logique du déploiement d’une thématique qui privilégie la signification fondamentale des notions qu’elle emporte. Il me reste à espérer que, par-delà mes propres travaux, les textes articulés dans ce livre inspireront d’autres recherches sur cette thématique de la créativité qui viendront témoigner de l’inanité de la thèse de la « fin de la philosophie ». La mise à l’écart de cette thèse aidera également à secouer l’emprise de la conviction selon laquelle notre époque serait celle de la « fin de l’histoire », qui permet de justifier la domination mondiale de l’ordre capitaliste.
7
Comme on peut le voir, l’enjeu d’une réhabilitation philosophique de la thématique de la créativité dépasse largement les controverses autour du devenir de la création artistique.
8
PREMIERE PARTIE :
LE PROFIL DU CREATEUR