Ethique et développement durable

-

Livres
142 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Experts, sociologues, philosophes rappellent les significations réelles de ces deux notions et leurs implications et questionnent les moyens mis en oeuvre aussi bien que le concept lui-même. De nombreux témoignages de groupes financiers, médias, institutions développent avec discernement des pistes de solution prometteuses. De l'action citoyenne à la gouvernance du monde, l'éthique appliquée pourrait être une grille de lecture nouvelle.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2010
Nombre de lectures 107
EAN13 9782336265629
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

ÉTHIQUE ET
DÉVELOPPEMENT DURABLE

Éthique en contextes

ÉTHIQUE ET
DÉVELOPPEMENT DURABLE

Actes de la conférence organisée par
l’Institut de Formation de l’Environnement (IFORE)
au Ministère de l’Écologie, de l’Énergie,
du Développement Durable de la Mer (MEEDDM)
le 6 mars 2009

avec le soutien de
la Fondation Ostad Elahi - éthique et solidarité humaine

L’HARMATTAN
Éditions L’Harmattan
5-7, rue de l’École-Polytechnique
75005 Paris

Éthique en contextes
une collection de la Fondation Ostad Elahi–
éthique et solidaritéhumaine
reconnue d’utilitépublique
L’éthiqueneselimitepasàunerélexion purement théorique
sur le contenuet l’applicationdes valeurs morales.Elle est
inséparable del’action humaine etdu travail par lequeldes sujets
seformenteux-mêmesaucontactdeleurs semblables, dansdes
environnements particuliers.
Il n’ya donc d’éthiquequ’encontextes: contextes sociaux,
économiques,professionnels,institutionnels,géopolitiques,
etc.Lesacteurs quiévoluentdanscesdifférentsespaces, et
souventdel’unàl’autre, développentdescompétencesetdes
savoirs pratiques.Leur «senséthique» leur permetd’articuler
à chaquefois lesdroitset lesdevoirsen jeuen s’efforçantde
nepas s’y perdre, c’est-à-dire detrouver unmodus vivendientre
des valeurs personnelles,familiales,religieuses, etdes valeurs
professionnelles ou organisationnelles qui neleur sont pas
d’avance ajustées.
Lesenjeuxconcretsde cetravail,lesconlits qu’il occasionne
parfois,lesavoir taciteouexplicite desdifférentsacteurset les
stratégies qu’ilsadoptent pour larésolutiondesconlitset la
constructiond’une éthiquepersonnelle etcollective,sontautant
de dimensions qu’unerélexion sur l’éthique appliquéepeut tenter
d’explorer.
Ainsi,penser l’éthique encontextes neserésumepasà établir
la déontologieou les règlesde bonne conduitepropresà chaque
type d’activité.Il s’agit plutôt, àtraversdesanalyses menées sur
descasconcrets, d’éclairer les modalités pratiquesdelaprise de
décision, deproposerdes outils nouveaux pour larélexionet
pour l’action.

5

Éthique en contextes
Dans la même collection

Éthique et crise inancière, 2009.
Avec des contributions deA.Bénassy-Quéré,B. Esambert, D.
Lamoureux, J.-Ch. Le Duigou, J.-F. Pécresse,Ch. Walter.

Éthique de l’entreprise : réalité ou illusion ?, 2009.
Avec des contributions deA.Anquetil, M.Bon, F.Cardot,
J.-Fr.Connan, L. Hirèche-Baïada, Th. Hommel, J.-J. Nillès,
S. Orru,B. Saincy.

La Musique à l’esprit. Enjeux éthiques du phénomène musical,
J. During (dir.), 2008.
Avec des contributions de L.Aubert,A. Didier-Weil, J. During,
G. Goormaghtigh, E. Lecourt, Fr. Picard, P. Sauvanet,B. Stiegler,
J. Viret.

Validité et limites du consensus en éthique,A. Létourneau et
Br. Leclerc (dir.), 2007, avec la collaboration deA. LeBlanc.
Avec des contributions de N.Aumonie, G.Beauregard, L.Begin,
A.-M.Boire-Lavigne, G.Caron, D.Boucher, J. Fortin, R. Lair,
J.Fr. Malherbe, P. Martel, M. Monette, S. Mussi, L. Rochetti,
G. Voyer.

Qu’avons-nous fait du droit à l’éducation ?, 2007.
Avec des contributions de M.Assémat, G.Azoulay, Fr.Boissou,
B.Bourgeois, H.Cohen, M. Kostova, M. Méheut,A. de Peretti,
J. Salame Sala,B. Stiegler, et la participation de M.-Cl.
RestouxGasset, et J.-Fr.Connan.

Éthique et solidarité humaine à l’âge des réseaux, 2006.
Avec des contributions de Ph.Breton, H. LeCrosnier,Cl. Henry,
P. Mathias, S. Missonnier, P. Pérez, V. Peugeot, P. Soriano.

6

Trois écoles québécoises d’éthique appliquée: Sherbrooke,
Rimouski et Montréal, 2006.
A. Letourneau,avec la collaboration de Fr. Moreault.

L’Éthique individuelle, un nouveau déi pour l’entreprise, 2005.
Avec des contributions de A. Ballot, L. Bibard, G.
EvenGranboulan, Chr. Ganem, M. Grassin. Préface de M.Bon.

Éthique et éducation. L’École peut-elle donner l’exemple ?, 2004.
Avec descontributionsde B.Bourgeois, J.Costa-Lascoux,
B.Elahi, J.Houssaye, Bl.Kriegel, Cl.Mollard, E.Morin,
D.Ottavi, A.Peignault, J.-Ch.Pettier, R.-M.Saugey, L.Villemard,
J.Wimberley, L.Wirth.

Intervenir auprès des familles. Guide pour une rélexion éthique,
P.-P.Parent (dir.),2004.
Avec descontributionsde B.Boulianne, M.Beaulieu, M.Dumais.

Le Souci éthique dans les pratiques professionnelles.Guide de
formation, P.FortinetP.-P.Parent (dir.),2004.

7

Comité scientiique

Antonin Pujos
Président du comité scientiique
Secrétaire Général et fondateur d’Ecophilos

SylvainAllemand
Journaliste et auteur, spécialisé dans le domaine du
développement durable

PierreCadet
Président de la Fédération européenne pour l’éthique et le
développement durable

Dominique deCourcelles
Globale DiversitéConsulting -CNRS/Collège international
de Philosophie

Aurélie Pentel
Secrétaire générale de l’Institut de Formation de
L’Environnement

Marc Piévic
Délégué général de la Fondation Ostad Elahi

Claude Revel
Professeure afiliée auCERAM,Conseil international et
essayiste

Clément Morlat
Chargé de mission à l’Institut de Formation de
l’Environnement

SOMMAIRE

Introduction....................................................................................... 11
par Michèle Pappalardo

Éthique et développement durable :
deux concepts pour l’action.............................................................. 13
par Pascal Ponsart-Ponsart

Présentation de la journée................................................................ 21
par SylvainAllemand

Développement durable : quelles considérations éthiques
dans la genèse du concept ?.............................................................. 25
par Dominique deCourcelles

Développement durable et dilemmes éthiques............................... 37
parAlain Létourneau

9

Table ronde - Témoignages.............................................................. 49
avec JoëlleBrohier
PierreCadet
StéphaneComar
Patrick Gaudray

Quels conlits de valeurs subsistent dans les formesde
développement durable actuellement mises en œuvre ?................ 79
par DominiqueBourg

Table ronde - Gestion des conlits d’intérêt :
les acteurs, leurs valeurs et leurs outils........................................... 87
avecBéatrice Jalenques-Vigouroux
Elisabeth Laville
Philippe Marzolf
Serge Orru
Pierre Valentin

Citoyens décideurs ? Le poids des choix de l’individu................ 113
par Patrick Viveret

Vers une gouvernance éthique mondiale ? Quelle échelle de
décision pour un développement durable?................................... 117
parClaude Revel

Conclusion....................................................................................... 133
parAlain Touraine, Grand témoin de la journée

Autres publications de, ou sous l’égide
de la Fondation Ostad Elahi aux éditions L’Harmattan ....................139

1

0

INTRODUCTION

Nos modes de développement, la mondialisation des échanges,
les désordres environnementaux, sociaux ou inanciers, les espoirs
ou les craintes soulevés par les innovations technologiques...,
autant de sujets qui suscitent de plus en plus de débats individuels
ou collectifs, dequestionnementséthiques personnels ou
sociétaux.
Depar lainalitémême del’action publique,lequestionnement
éthique apparaît indispensable dans la déterminationdes
meilleures voiesà emprunteraind’orienter notresociétévers
undéveloppement plusdurable.Commenteneffetconjuguer
au mieuxéquitésociale,viabilité économique et préservationde
l’environnement ?Commentconcilierdes pointsdevue différents
au seindenouveaux modesdegouvernance élargie?Comment
faire enin quelarichesse du questionnementet la diversité des
approches ne conduisent pasàl’immobilismeouàlanondécision
depar la complexitéqu’elles révèlent ?Lequestionnementéthique
peutaiderchacunàmieux identiier les repères lui permettantde
faire etd’assumer lesarbitrages nécessaires.
Cesarbitrages voire cesdilemmes,particulièrementen matière
de décision publique,sontdes phénomènescomplexesdont le
pasdetempsdépassefréquemment l’échellehumaine.Ils sont

11

Éthique et développement durable

d’autant plus délicats que les grands problèmes contemporains
se déploient souvent globalement, à l’échelle planétaire. Ces
problèmes sont ainsi appréhendés defaçonsdifférentes selon
lescultures, chacune ayant son propresystème devaleurs,sa
proprenotiondel’éthique...Il n’yapasdesolution unique et
généralisable et ilconvientdonc derechercheren permanence
undéveloppementdurable adapté à chaquesituation particulière
etd’oser leremettre constammenten questiondans un souci
d’eficacité, d’éthique etd’équité.
Face à cetenjeu,ilétaitdonctout particulièrement important
quel’Institutde Formationdel’Environnement (IFORE)aborde
ces questionsàl’occasiondesoncycle de conférencesain,
d’unepart, des’interroger sur les valeurs humaineset sociales
quidonnent sensaudéveloppementdurable et, d’autrepart, d’y
sensibiliser lesacteurs publicsetdeparticiperàfournirdes repères
qui leur permettrontd’agirconcrètementetdefaçonéclairée en
faveurde ce développementdurable.

Michèle Pappalardo

Déléguée interministérielle etCommissaire
générale au Développement durable

1

2

ÉTHIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE :
DEUXCONCEPTS POUR L’ACTION

par
Pascal Ponsart-Ponsart,
Directeur de l’Institut de Formation de l’Environnement