//img.uscri.be/pth/6d63eca624776d5a89c6afb4d4f667098ade5726
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'impact de nos actes

De
158 pages
L'éthique est l'affaire de tous, de tous ceux qui se soucient des autres - que ce soit au travail, en famille, ou dans d'autres contextes - au coeur de leurs activités et occupations quotidiennes. Les récits de vie, paroles d'anonymes recueillis dans cet ouvrage en témoignent. Ces anecdotes éclairent de manière sobre et vivante un versant souvent méconnu de nos actes : leur impact heureux ou malheureux sur la conscience d'autrui.
Voir plus Voir moins

L'impact

de nos actes

TélTIoignages

recueillis

par Agnès Rousseau

http://www .1ibrairieharmattan.cOln harmattanl @wanadoo.fr

ISBN: 2-7475-8178-0 EAN : 9782747581783

L'impact de nos actes

Témoignages recueillis par Agnès Rousseau

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique;75005Paris

FRANCE
L'Hannattan Kônyvesbolt Kossuth 1053 L. u. 14-16 Budapest Hongrie

Espace L'Harmattan Kinshasa Fac..des Sc. Sociales. Pol. et Adm. ; BP243, KIN XI Université de Kinshasa - ROC

L'Harmattan

Italia

L'Harmattan

Burkina

Faso

Via Degli Artisti, 15 10124 Torino IT ALlE

1200 logements villa 96 1282260 Ouagadougou 12

« Ethique vivante»

une collection dirigée par la Fondation Ostad Elahi Ethique et solidarité humaine

En matière d'éthique, la théorie n'est pas séparable de l'action qu'elle rend possible ou qu'elle éclaire: elle tire son sens de la mise en œuvre pratique des principes visant au bien d'autrui ou à l'équité. Mais l'acquisition d'un art passe également par l'observation et la réflexion. L'éthique n'échappe pas à la règle. Elle suppose, de la part des acteurs ou des bénéficiaires de l'action éthique (ou «anti-éthique»), une prise de conscience de ses ressorts et de ses effets concrets. C'est à ces acteurs, à tous ceux qui sont partie prenante de la vie éthique, que la collection Ethique vivante entend donner la parole. En rassemblant des témoignages, en les livrant tels quels, sans prétendre en donner l'analyse ou le commentaire, elle s'en remet à l'impact et à la puissance d'évocation du vécu, où chacun peut reconnaître un aspect de son expérience. Souvent anonymes, parfois recueillis dans des cadres sociaux spécifiques ou auprès de personnalités connues (arts, lettres, sciences, etc.), ces récits de vie, ces anecdotes, ces réflexions où se mêlent états d'âmes et plans d'action, indiquent à quel point l'action éthique nous concerne tous, à tout instant. Ils doivent servir d'incitation ou d'adjuvant à tous ceux qui souhaiteraient approfondir la pratique de l'éthique de façon personnelle et concrète.

L'impact de nos actes

La collection Ethique Vivante vient ainsi compléter et illustrer les perspectives développées dans les collections Ethique au quotidien et Ethique en contextes. Un même projet se décline à travers elles: celui d'acquérir ou d'inventer des manières d'être éthique, sans perdre de vue l'exigence d'une réflexion approfondie sur les motivations et les moyens de construire et de développer notre humanité véritable.

8

Sommaire

Sommaire
Remerciements
Présentation.. Des actes quifont Les actes...
Un inconnu vous vient en aide Répondre à une détresse Consolations Savoirs partagés Sauver une vie Hospitalité Dire le bien
Une écoute bienveillante

9
.11
13 du bien... 19 20
21 25 27 31 34 39 42

...

......

46 50 54 57 61

Mettre en confiance Manifester sa reconnaissance Etre un soutien Des petits riens qui font beaucoup

Les modalités Etre attentif aux autres Renoncements
Une question d'intention

65 67 70
73

L'impact de nos actes

Donner sans compter Ne pas attendre qu'on vous le demande Avec tact et délicatesse Figures de la bonté

76 79 82 87

...Et de ceux quifont Les actes.. ...

mal! ...

91 91
92 95
98

Les petites phrases assassines Agressions sournoises
Exclure. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . ..

Le prix de la moquerie Médisances
Les trouble-fête ... Mensonge et trahison. Ingratitude Cruauté S'en prendre au faible Malhonnêtetés diverses Humilia ti 0ns

100 102

...

105

108 111 117 123 126 131

Les modalités Quand ce n'est plus l'intention qui compte Manque de tact et de psychologie Réaction de défense Jalousie et ressentiment .. . . ' EgOIsmeet mesquInerIe L'esprit de vengeance Ce qui ne tue pas renforce

134 135 138 141 144 148 152 154

10

Remerciements

Un grand merci à toutes les personnes qui ont fait cet ouvrage. En acceptant de livrer leurs expériences et d'analyser un vécu qu'il ne leur a pas toujours été facile de se remémorer ou de confier, chacune a su témoigner de l'universelle sensibilité des hommes aux actes d'autrui. Espérons que ces confidences encourageront des comportements plus justes et plus sincères, qu'elles inspireront à tous, le désir de mieux faire et de contribuer, chacun à sa mesure et dans son quotidien, à un monde plus éthique.

Présentation

Confronté à l'injustice, à la mesquinerie et la méchanceté humaine, qui n'a pas rêvé d'un monde meilleur et déploré la perte de valeur qui semble affecter le nôtre? Difficile cependant d'y changer quelque chose, et pour cause: chacun dans notre coin, nous attendons plus ou moins sagement qu'advienne un monde plus juste et plus humain, mais sans songer qu'il s'agit là d'une œuvre dont l'exécution dépend de chacun d'entre nous, et non simplement de «la société», considérée comme un magma impersonnel et indifférencié. Inutile donc, d'attendre que le monde change et que les hommes renouent avec des valeurs morales aussi longtemps que nous ne nous attelons pas nous-même à la tâche! Un monde meilleur ne peut exister que si chacun, plutôt que de juger sévèrement le comportement des autres, se soucie aussi d'améliorer le sien. Mais une fois admis que c'est en transformant nos actes que nous pouvons changer positivement le monde, il reste à surmonter un obstacle intérieur. Car nous avons souvent une idée de l'éthique qui nous la rend presque inaccessible: le bien et le mal seraient l'œuvre d'êtres d'exception, qu'il s'agisse de saints ou de monstres, ce qui nous dispenserait de facto de nous

L'impact de nos actes

en soucier, nous qui ne sommes ni des saints, ni des monstres. Les témoignages qui suivent vont à l'encontre de cette manière d'envisager l'éthique: en illustrant au travers d'expériences personnelles comment il est possible de faire du bien et du mal, ils nous enseignent qu'agir en bien ne nécessite pas forcément que l'on rompe avec sa vie ordinaire pour mettre toute son énergie au service de ses semblables. Ils nous révèlent au contraire comment tout homme, pris dans les aléas de son quotidien, peut être amené à agir avec humanité, parfois même en héros ou en saint, ou au contraire, à causer ou aggraver la souffrance d'autrui. Ce faisant, nous comprenons qu'il n'est pas besoin, pour se soucier d'éthique, d'y consacrer un temps exclusif, puisque le terreau de la vie morale, c'est la vie même: celle que nous menons au travail, au sein de notre famille, dans nos occupations et contraintes quotidiennes. Ainsi, l'éthique n'est pas seulement l'affaire de ceux qui en font profession ou qui y ont tout sacrifié: elle est l'affaire de chacun, puisque nous pouvons tous être pour autrui tantôt source de bien et de bonheur, tantôt source de mal et de malheur. Mais faire un monde meilleur n'exige pas seulement que nous soyons persuadés de pouvoir mieux agir. Il est besoin également de savoir concrètement ce qu'il nous faut changer; distinguer dans nos comportements ceux qui pourraient être évités ou améliorés, ou saisir dans un geste ce qu'il y a d'exemplaire et digne d'être imité. Telle a toujours été la fonction des modèles: nous donner à voir les qualités qu'il nous faut développer, nous les montrer en acte pour les rendre à la fois plus palpables et plus admirables. Mais 14

Présentation

où pouvons-nous trouver ces inspirateurs du bien? Sommes-nous condamnés à les chercher dans les temps anciens, sous les traits du saint, du martyre ou du résistant? C'est-à-dire toujours, d'une façon ou d'une autre, sous la figure d'un héros placé dans un monde qui n'est pas le nôtre, et confronté à des choix qui ne sont pas les nôtres? Ou sommes-nous réduits à les voir en certains de nos contemporains, qui ont su consacrer toute leur vie à leurs semblables, mais qui nous désespèrent de pouvoir jamais les imiter, tant il est vrai que la voie qu'ils ont choisie, faite de renoncements et de sacrifices, nous semble inaccessible? Ainsi, bien que nous admirions presque unanimement le courage, la persévérance et le dévouement de ceux qui incarnent le bien, nous ne songeons pas souvent à les suivre, comme si leurs actes ne pouvaient inspirer que de beaux compliments et restaient impuissants à guider un seul de nos gestes. C'est là une indication qu'il nous faut chercher d'autres modèles. Des modèles, sans doute moins éclatants, mais auxquels nous puissions plus facilement nous identifier. Des modèles qui nous indiquent la voie à suivre, et qui nous encouragent également à la prendre parce qu'à notre portée. Or ces modèles sont autour de nous, parmi des gens du quotidien, qui, par un geste ou un comportement, manifestent une humanité qui peut nous inspirer. La valeur de l'exemple, cependant, ne devrait pas nous conduire à négliger le rôle pédagogique du contre exemple. C'est ainsi que les anti-modèles, ceux que la tradition désigne unanimement comme les « méchants», nous en apprennent autant, sinon davantage sur la nature du bien. Cela vient d'une part de ce que nous ne pouvons réellement connaître le 15