Le vocabulaire des philosophes africains

-

Français
320 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce vocabulaire comporte 100 entrées, où les concepts sont toujours présentés avec les infléchissements et connotations propres à l'Afrique noire, également un glossaire de 167 termes issus des langues africaines, 106 notices biographiques d'auteurs, africains essentiellement, que l'on peut désormais situer, un tableau chronologique 1900-2008 qui permet de souligner les étapes de la philosophie africaine, mises en regard des événements historiques ou culturels significatifs de l'Afrique noire et, enfin une liste des périodiques philosophiques édités en Afrique subsaharienne.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 novembre 2010
Nombre de lectures 450
EAN13 9782296446762
Langue Français
Poids de l'ouvrage 15 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
LE VOCABULAIRE DES PHILOSOPHES AFRICAINS
Ouverture philosophique Collection dirigée par Aline Caillet, Dominique Chateau et Bruno PéquignotUne collection d'ouvrages qui se propose d'accueillir des travaux originaux sans exclusive d'écoles ou de thématiques. Il s'agit de favoriser la confrontation de recherches et des réflexions qu'elles soient le fait de philosophes "professionnels" ou non. On n'y confondra donc pas la philosophie avec une discipline académique ; elle est réputée être le fait de tous ceux qu'habite la passion de penser, qu'ils soient professeurs de philosophie, spécialistes des sciences humaines, sociales ou naturelles, ou… polisseurs de verres de lunettes astronomiques. Dernières parutions Xavier ZUBIRI,Traité de la réalité, 2010. Marly BULCÃO,Promenade Brésilienne dans la poétique de Gaston Bachelard,2010. Martin MOSCHELL,Divertissement et consolation Essai sur la société des spectateurs, 2010. Sylvain TOUSSEUL,Les principes de la pensée. La philosophie immanentale, 2010. Raphaëlle BEAUDIN-FONTAINHA,L'éthique de Kropotkine, 2010. Arnaud TRIPET,L'éveil et le passage. Variations sur la conscience, 2010. Stanislas R. BALEKE,Ethique, espérance et subjectivité, 2010. Faten KAROUI-BOUCHOUCHA,Spinoza et la question de la puissance, 2010. Arnaud ROSSET,Les Théories de l'Histoire face à la mondialisation, 2010. Jean PIWNICA,L'homme imaginaire. Essai sur l'imagination, 2010. Dominique LEVY-EISENBERG,Le Faune revisité. Figures du souhait dansL'Après-midi d'un faunede Mallarmé, 2010. Céline MORETTI-MAQUA,Bacchus de la civilisation pompéienne au monde médiéval, 2010. Michel FATTAL,Saint Paul face aux philosophes épicuriens et stoïciens, 2010. Jean MOREL,Kierkegaard et Heidegger. Essai sur la décision, 2010. Silvia MATTEI,Voltaire et les voyages de la raison, 2010. Jacques STEIWER,Vers une théorie de la connaissance systémique, 2010. Yves MAYZAUD,Personne, communauté et monade chez Husserl, 2010.
Djibril Samb Prix La Bruyère et Médaille d’argent de l’Académie française LE VOCABULAIRE DES PHILOSOPHES AFRICAINS
L’Harmattan
Autres ouvrages de Djibril SambChez d’autres éditeursCheikh Anta Diop, Dakar, NÉAS, 1992.Les Premiers Dialogues de Platon : structure dialectique et ligne doctrinale, Dakar, NÉAS, 1997 [Grand Prix de la Ville de Toulon 1997 ; Prix La Bruyère / médaille d’argent de l’Académie française 1998]. (ed.)Gorée et l’esclavage. Actes du séminaire sur « Gorée dans la Traite atlantique : mythe et réalité » (Gorée 7-8 avril 1997), Dakar, IFAN Ch. A. Diop, 1997 (dont 22 photos), coll. « Initiations et études africaines » 38 [épuisé].. (ed.)Saint-Louis et l’esclavage. Actes du Symposium international sur la « traite négrière à Saint-Louis du Sénégal et dans son arrière-pays(Saint-Louis, 18, 19, 20 décembre 1998), Dakar, IFAN Ch. A. Diop (dont reportage photographique), coll. « Initiations et études africaines » 39 [épuisé].. L’interprétation des rêves en Afrique noire (La Sénégambie). Suivi de la clé des songes de la Sénégambie, de l’Égypte pharaonique et de la tradition islamique, nde re 2 édition, Bruxelles, Édiphis 2005 (1 édition, Dakar, NÉAS, 1998) [Prix Noma 1999]. Manuel de méthodologie et de normalisation à l’usage des étudiants, des auteurs, des rédacteurs, des éditeurs et des secrétaires[Préface de M.-C. Diop], Dakar, IFAN Ch. A. Diop, 1999, coll. « Catalogues et documents » 24 [épuisé]. Comprendre Abdou Diouf, Dakar, H 2000, 2000 (dont 1 album photos). Comprendre la laïcitéEssais : monde d’hier,, Dakar, NÉAS, 2005, coll. « monde de demain ». Aux Éditions L’Harmattan (Paris) Étude du lexique des stoïciens, 2009, coll. « Ouverture philosophique ». L’Afrique dans le temps du monde, 2010 © L’Harmattan, 2010 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-12977-1 EAN : 9782296129771
ANC AOF ARSC CADE CDRN CÉDÉAO
CÉAO CÉMAC
CPP Cf. CRA ENFOM ESP FÉANF FPLÉ FPR IFAN
IFAN Ch. A. Diop ISAPS JARP JRA MPR
NCBWA
ABRÉVIATIONS ET SIGLES
African National Congress Afrique occidentale française Académie royale des sciences coloniales [Belgique] Coordination pour l’Afrique de demain Comité de défense de la race nègre Communauté économique et douanière des États de l’Afrique de l’Ouest Communauté économique de l’Afrique de l’Ouest Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale Convention People’s Party Conferre(comparer) Cahier des religions africaines École nationale de la France d’outre-mer Extrasensory Perception Fédération des étudiants d’Afrique noire en France Front populaire de libération de l’Érythrée Front patriotique rwandais Institut français d’Afrique noire → Institut fonda-mental d’Afrique noire Institut fondamental d’Afrique noire Cheikh Anta Diop International Society for African Philosophy and Studies Journal of African Religion and Philosophy Journal of Religion in Africa Mouvement populaire pour la révolution (parti de Mobutu/Zaïre) National Congress of British West Africa
NÉAS ODP ONU Orita. IJRS ONECS
OUA PA PA PAI PUZ RDA RDC SAPINA SDN SMOTIG
SWAPO SSAP s. v. UA UDÉAC UGTAN UCAD de Dakar
VTCP
YK
6
A
D. SAMB
Nouvelles Éditions africaines du Sénégal [Dakar] Blackburn,Oxford Dictionary of Philosophy Organisation des Nations unies Orita. Ibadan Journal of Religious Studies Office national de l’enseignement catholique du Sénégal Organisation de l’Unité africaine Présence africaine[la revue] Présence africaine [la maison d’édition] Parti africain de l’indépendance Presses universitaires du Zaïre Rassemblement démocratique africain République démocratique du Congo (anc. : Zaïre) Society for African Philosophy in North America Société des nations Service de la main-d’œuvre pour les travaux d’intérêt général South West African People’s Organization Society for the Study of Africana Philosophy sub verbo(« au mot ») Union africaine Union douanière des États de l’Afrique centrale Union générale des travailleurs d’Afrique noire Université Cheikh Anta Diop de Dakar (anc. : université de Dakar) A. Lalande,Vocabulaire technique et critique de la philosophie Young Kikuyu Association
À la mémoire de mes grands-parents Tamsir Ousseynou Samb et Djimbi Dème, Mandiaye Bèye et Charlotte Sakiliba, ainsi que de mes parents Amadou Majhetar Samb et Aminata Bèye
Au philosophe Alassane Ndaw
À l’Université de Ouagadougou, qui m’a poussé à m’intéresser à la philosophie africaine
The search for the meanings of concepts and the esta-blishment of principles arepar excellencephilosophic tasks. Although the clarifications of concepts and the elucidation of principles will not of themselves solve concrete issues, nevertheless, without the conceptual clarification of the philosopher, the issues are never adequately resolved(Mason 1985).
AVANT-PROPOS
Le Vocabulaire des philosophes africainsest destiné d’abord à servir d’instrument d’étude des textes consacrés à la philosophie africaine, depuis la parution deLa Philosophie bantouedu Père Tempels (1944-1945), par des auteurs et des écrivains africains ou non africains. Il prépare, ensuite, laPhilosophie africaine contemporaineen plusieurs volumes, dont je poursuis la rédaction. Il m’a semblé, en effet, de bonne méthode de publier ceVocabulaireavant de parachever un ouvrage fondé sur l’étude directe et l’interprétation des textes constitutifs de la philosophie africaine. Il convient de préciser, dès l’abord, que mon étude ne porte que sur les philosophes de l’Afrique noire, située au sud du Sahara (v. carte, p. 313), et ne concerne nullement les philosophes de l’Afrique du Nord où les préoc-cupations philosophiques sont à peu près celles du monde arabo-islamique (Wāhbā 1985). C’est pourquoi l’on peut s’accorder avec Tshiamalenga (1977) pour faire un usage restrictif de l’expression « philosophie africaine », réductible à la « philosophie négro-africaine » subsaharienne. Au demeurant, cette expression « philosophie négro-africaine » a acquis droit de cité (Bidima 1995 ; Biyogo 2006, vol. 2, 3). Néanmoins, la pensée égyptienne n’est pas absente de ceVocabulaire des philosophes africainsdans la mesure où elle préoccupe les philosophes négro-africains (Maât,Noun). Le corpus servant de base à mon étude est, bien entendu, beaucoup plus vaste que les quelque 574 titres recensés dans les références bibliogra-phiques, puisqu’il tient compte des milliers de titres qui seront directement utilisés et cités dans laPhilosophie africaine contemporaine. Le Vocabulaire des philosophes africainscomporte 100 entrées réparties en cinq catégories de lexiques :
1) un lexique de base de la philosophie avec les sensusuelsdes concepts (Dieu, éthique, être, logique, etc.) et leurs infléchissements par les philosophes africains ;
D. SAMB
2) un lexique de base de la philosophie (être, substance, temps, âme, etc.) avec des connotationsparticulièresen Afrique noire ; 3) un lexiquenon philosophiquedans les langues occidentales (ancê-tre, sorcellerie, défunt, etc.), mais investi d’acceptions philosophiques pro-pres à la philosophie africaine ; 4) un lexiquespécifiqueissu des langues africaines (ntu,muntu,ori, nommo,nyama,etc.), qui contribue à donner à la philosophie africaine son cachet propre ; 5) enfin, quelques termes spéciaux (consciencisme, éviternité, négri-tude) introduits par des penseurs ou philosophes africains.
À l’exception de quelques notions (archipatriarche, décollage, europhi-losophie,hantu,kintu,kuntu, viridité) ayant fait l’objet d’analyses substan-tielles dans d’autres entrées, le lexique est étudié à trois niveaux :
a) une définition préliminaire, largement connue des philosophes afri-cains : elle est confrontée, au besoin, avec les définitions généralement admises, notamment duVocabulaire technique et critique de la Philosophie (VTCP) et de l’Oxford Dictionary of Philosophy (ODP)de Blackburn ; b) une mise en évidence des divers emplois chez les auteurs ; c) enfin, une esquisse d’ouverture doctrinale dans les limites strictes des emplois faits par les auteurs.
Les entrées sont indiquées respectivement en français et en anglais, puisque notre étude porte sur l’ensemble de la philosophie négro-africaine. Six items français n’ont pas d’équivalents stricts chez les philosophes afri-cains anglophones : archipatriarche, critériologie, europhilosophie, éviternité, localisateur et viridité. L’on notera aussi que les termes anglaisAfricana Phi-losophyetSagacity(ousage philosophyouphilosophic sagacity) n’ont pas d’équivalents dans le lexique usité par les philosophes africains franco-phones. C’est le lieu de souligner que j’ai moi-même traduit, en français, tous les textes cités en anglais pour en faciliter l’exacte compréhension. S’il est permis de résumer le principal but poursuivi parLe Vocabu-laire des philosophes africains, on pourrait dire qu’il consiste à contribuer à jeter les bases d’une étude purement historique et scientifique de la philo-sophie africaine, sans jamais se mêler de prendre position dans ses débats internes – car l’historien de la philosophie, comme tous les hommes de science, cherche d’abord à comprendre, mais hésite toujours à juger. C’est pourquoi j’ai élaboré quatre instruments devant servir à cet objectif :
– un glossaire de cent soixante-sept (167) termes issus des langues africaines ;
1
0