Philosophie de l
224 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Philosophie de l'action collective

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
224 pages
Français

Description

Ce livre propose une philosophie politique systématique qui considère la politique du point de vue du projet de transformation du monde, c'est-à-dire en prenant le parti des acteurs de changement social. Il en résulte un programme politique révolutionnaire qui interroge les formes de l'action collective dans leur rapport avec la capacité de changer la société.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2014
Nombre de lectures 54
EAN13 9782336334318
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Mahamadé Savadogo
Philosophie de l’action collective
Philosophie de l’action collective
Études africaines Collection dirigée par Denis Pryen Dernières parutions Abou KANATE,Radiographie du droit foncier en Côte d’Ivoire,2013. Abou KANATE,Le droit de la promotion immobilière en Côte d’Ivoire,2013. François LAGARDE,Mémorialistes et témoins rwandais, 2013. Gilchrist Anicet NZENGUET IGUEMBA (dir.),à Hommages Pierre N’Dombi – Université Omar Bongo (Libreville), 2013. Nathalie CASANOVAS,Une destination pour un autre tourisme pour l’Afrique de l’Ouest, 2013. Georgin MBENG NDEMOZOGO,La protection animale au Gabon, 2013. Djibril MAMA DEBOUROU,BiƆ GƐra, entre mythe et réalité : le sens de son combat pour la liberté (1915-1917), La guerre coloniale au Nord du Dahomey, 2013. Mahamadou DANDA,Niger, une décentralisation importée. Une comparaison avec la France, 2013. Miki KASONGO,Repenser l’école en Afrique entre tradition et modernité, 2013. Lucie Zouya MIMBANG,L’Est-Cameroun de 1905 à 1960. De la « mise en valeur » à la marginalisation,2013. Gaspard-Hubert LONSI KOKO,Ma vision pour le Congo-Kinshasa et la région des Grands Lacs, 2013. Stéphanie NKOGHE (dir.),Anthropologie de la socialisation, 2013. Jean-Claude KANMOGNE TAMUEDJON,Histoire de l’art pharmaceutique latin et de la pharmacie au Cameroun, 2013. P. NGOMA-BINDA,La pensée politique africaine contemporaine, 2013. Stéphane ESSAGA,Droit des hydrocarbures en Afrique,2013. Kouamé René ALLOU,La bourgeoisie municipale d’Afrique romaine, 2013. Lambert MOSSOA,L’appareil éducatif en Centrafrique, 2013. Joseph EROUMÉ,Kadhafi, la gloire du vaincu, 2013. Roger MONDOUÉ et Yves-Abel NGAGNGUEM FEZE (eds), Identités nationales, postcoloniales ou contemporaines en Afrique. Réflexion en hommage aux 50 ans de l’Union africaine, 2013.
Mahamadé SAVADOGOPhilosophie de l’action collective
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww. harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02152-2 EAN : 9782343021522
PRÉSENTATION UNE RÉORIENTATION DE LA PHILOSOPHIE POLITIQUE Le présent ouvrage prend pour objet la vie collective dont il voudrait interroger les formes d’organisation et les conditions de transformation. La réflexion sur la vie collective constitue l’enjeu de la philosophie politique depuis l’antiquité jusqu’à nos jours par-delà les mutations auxquelles elle a été soumise. Ces mutations sont justement analysées, dans leurs grandes lignes, dans cet ouvrage qui propose au cours de sa première grande partie une histoire idéalisée de la philosophie politique, qui dégage en elle les changements les plus significatifs, avant de s’employer, à travers sa deuxième grande partie, à révéler les formes essentielles de la vie collective. L’ouvrage se termine par une considération des modalités de l’action collective, intégrant aussi bien les cadres de l’action collective que les formes du changement politique, qui occupe sa troisième grande partie. Le présent ouvrage s’inscrit ainsi clairement dans ce domaine du savoir qui s’appelle « Philosophie politique ». Il ne se contente cependant pas de réexaminer les préoccupations traditionnelles de ce champ du savoir. Il voudrait marquer une rupture avec la manière de pratiquer la philosophie politique qui a cours depuis Platon jusqu’à des auteurs aussi récents que Rawls, Habermas ou même Rancière. Cette rupture consiste en ceci qu’il ne se limite pas à interroger les institutions indispensables à l’organisation de la vie collective mais soulève surtout la question des conditions de transformation des sociétés humaines.
7
La confrontation avec cette préoccupation, lancée explicitement comme un défi à la philosophie depuis Marx, conduit le présent ouvrage à s’arrêter sur les cadres de l’action collective et les formes du changement politique. Il est ainsi entraîné à mettre en évidence la révolution en tant que manifestation suprême du changement politique. Ce faisant, il voudrait justifier la lutte pour la conquête d’un autre ordre social par-delà le capitalisme mondialisé. En poursuivant ce but, le présent ouvrage se donne explicitement pour un développement de la philosophie de l’engagement que son auteur a déjà avancée dans des ouvrages précédents. Le présent ouvrage s’applique à comprendre les formes de l’engagement collectif. Il montre comment l’engagement reste une exigence fondamentale de la transformation des sociétés humaines. L’engagement suscite une articulation entre l’individu et la collectivité à travers la participation aux cadres de l’action collective qui s’impliquent dans l’orientation de la vie collective. Le présent ouvrage s’affirme comme le complément systématique dePhilosophie etexistence qui pense l’engagement à l’échelle de l’existence de l’individu envisagée comme un phénomène global. L’engagement fondamental, révélé parPhilosophie et existence, se retrouve, sur le terrain de la vie collective, dans l’engagement militant qui tisse un lien entre l’individu et la collectivité dans laquelle il se tient… L’engagement militant recouvre des formes qui vont de la participation à une association fondée sur une affinité quelconque à l’engagement dans un regroupement politique qui poursuit la transformation de la société.
8
L’étude de ces différentes formes de l’engagement soulève une tâche spécifique qui est prise en charge dans cet ouvrage dont le titre est « Philosophie de l’action collective ». Aussi n’est-il pas inévitable de lire le présent ouvrage en relation avecPhilosophie etexistence, quand bien même il est clair qu’il se rapporte à ce titre comme une philosophie spécifique ou appliquée à une philosophie générale ou fondamentale. Philosophie de l’action collective constitue un ensemble qui se veut cohérent en examinant une préoccupation qui lui est propre. Il apporte un éclairage sur l’engagement qui serait condamné à demeurer inaccessible sans son élaboration et contribue ainsi à un enrichissement de la réflexion sur l’engagement. Il faudrait même ajouter qu’il pourrait contribuer, tout simplement, à remettre au goût du jour un thème qui, tout comme celui de l’engagement auquel il demeure associé, semblait devoir être relégué au second plan depuis la fin du vingtième siècle, à savoir l’action collective. En tout cas, tel est le vœu de l’auteur qui s’en remet à son lecteur pour en espérer la réalisation.
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents