//img.uscri.be/pth/d5d075f2be383d0151cc40083693c29336d85d4a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 24,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Politique et morale chez Foucault

De
301 pages
Dans la sphère anthropologique ou dans la sphère politique, la manière dont Foucault élabore sa critique reste attachée à la procédure critique qui l'empêche d'échapper à la dimension transcendantale de la synthèse. Cette exigence est contraire au « nominalisme en histoire » qu'il mettrait révolutionnairement en scène, selon Paul Veyne. Ce livre analyse, à partir de cet arrière-plan, la façon dont se définit, chez Foucault, le sujet du néolibéralisme, le sujet dans l'histoire et, finalement, le sujet moral.
Voir plus Voir moins
libéralisme met en jeu un régime de vérité déterminé, ce qui signiIe qu’il
(politique) du sujet, semble ne pas y trouver sa place. AIn d’éclairer cette
déInit, chez Foucault, le sujet du (néo)libéralisme, le sujet dans l’histoire et, Inalement, le sujet moral.
Monica Loyola Stival
POLITIQUE ET MORALE CHEZ FOUCAULT
Entre la critique et le nominalisme
Politique et morale chez Foucault
La Philosophie en commun Collection dirigée par Stéphane Douailler, Jacques Poulain, Patrice Vermeren  Nourrie trop exclusivement par la vie solitaire de la pensée, l'exercice de la réflexion a souvent voué les philosophes à un individualisme forcené, renforcé par le culte de l'écriture. Les querelles engendrées par l'adulation de l'originalité y ont trop aisément supplanté tout débat politique théorique.  Notre siècle a découvert l'enracinement de la pensée dans le langage. S'invalidait et tombait du même coup en désuétude cet étrange usage du jugement où le désir de tout soumettre à la critique du vrai y soustrayait royalement ses propres résultats. Condamnées également à l'éclatement, les diverses traditions philosophiques se voyaient contraintes de franchir les frontières de langue et de culture qui les enserraient encore. La crise des fondements scientifiques, la falsification des divers régimes politiques, la neutralisation des sciences humaines et l'explosion technologique ont fait apparaître de leur côté leurs faillites, induisant à reporter leurs espoirs sur la philosophie, autorisant à attendre du partage critique de la vérité jusqu'à la satisfaction des exigences sociales de justice et de liberté. Le débat critique se reconnaissait être une forme de vie.  Ce bouleversement en profondeur de la culture a ramené les philosophes à la pratique orale de l'argumentation, faisant surgir des institutions comme l'École de Korcula (Yougoslavie), le Collège de Philosophie (Paris) ou l'Institut de Philosophie (Madrid). L'objectif de cette collection est de rendre accessibles les fruits de ce partage en commun du jugement de vérité. Il est d'affronter et de surmonter ce qui, dans la crise de civilisation que nous vivons tous, dérive de la dénégation et du refoulement de ce partage du jugement. Dernières parutions Franck JEDRZEJEWSKI et Diogo SARDINHA (dir.),La philosophie et l’archive, 2017. Ivan SCHULIAQUER,Les médias et le pouvoir. Six intellectuels en quête de définitions. Vattimo-G.Canclini-Negri-Laclau-Boczkowski-Vommaro, 2017. Cyrille G.B. KONE,Sur la maîtrise de la violence, 2017. Serpil TUNÇ ÜTEBAY,Justice en tant que loi, justice au-delà de la loi. Hobbes, Derrida et lesCritical Legal Studies,2017.Sergueï GACHKOV,La politique et l’histoire dans la philosophie française face au socialisme réel dans l’après-guerre, Jean-Paul Sartre, Cornelius Castoriadis et Claude Lefort,2017. Iván TRUJILLO,De la possibilité d’une fiction historique chez Jacques Derrida, Phénoménologie, grammatologie, poétique, 2016. Marcos AGUIRRE, Cécilia SANCHEZ,Réflexions sur la politique et la culture en Amérique latine. Marcos Garcia de la Huerta, lectures et délectures, 2016.
Monica Loyola Stival Politique et morale chez Foucault Entre la critique et le nominalisme
Les opinions, hypothèses et conclusions ou recommandations exprimées dans laprésente publication sont de la responsabilité de l'(des)auteur(s)et ne reflètent pas nécessairement la vision de la FAPESP. © L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-13017-0 EAN : 9782343130170
Remerciements
Ce livre est une version révisée de ma recherche de doctorat, réalisée à l’Université de São Paulo. J’aimerais remercier Carlos Alberto Ribeiro de Moura, qui a encadré le travail de recherche avec générosité et attention. Je remercie également les membres du jury de qualification et de soutenance, Ruy Fausto, Pedro Paulo Pimenta, Oswaldo Giacoia, Ricardo Terra et Laurent Jaffro. J’aimerais également remercier ce dernier pour l’opportunité de faire des recherches auprès du groupe NoSoPhi durant mon stage de doctorat à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Au Brésil, la recherche a pu compter sur le financement du CNPqNacional de Conselho Desenvolvimento Científico e Tecnológico / Brasil.
La traduction en français a respecté le texte original, sans ajouts ni révisions. De ce fait, les discussions etpublicationspostérieures à 2013, lorsquej’ai achevé la rédaction du livre, n’ontpas été incluses dans ce volume. Cette traduction a été réaliséegrâce au financement de la FAPESP - Fundação de Amparo à Pesquisa do Estado de São Paulo - SP / Brasil. Je remercie Axel Dieudonné, le traducteur du texte,pour sapersévérance et saprévenance, Claudine Lambert,pour la révision finale, et Patrice Vermeren, pour sa générosité, qui a rendu cette publication possible.
Enfin,je remercieFelipe Thiago dos Santos pour partager avec moi de nouveaux chemins.
7
76
Sollicitude omniprésente
94
23
79
61
Table des matières
Le cadre conceptuel de Foucault
Droit et exception
État et gouvernement
Pouvoir
9
Concurrence et morale
2. Behaviourisme
Chapitre 1
Par un diagnostic du présent
Population
Abréviations
PARTIE ILe sujet du libéralisme
Économiescience du comportement humain
1. L’ambiguïté entre droit et économie
Logique de la stratégie
L’économie politique
1. Liberté
Chapitre 2
66
74
78
63
13
17
52
55
32
35
43
89
94
81
91
Le libéralisme
2. Néolibéralisme
L’êthosnord-américain
La liberté et l’homme